Fermer la publicité

Football/Ligue 1 : Jérémie Pignard, un sans-faute au Parc des Princes

le - - Football

Football/Ligue 1 : Jérémie Pignard, un sans-faute au Parc des Princes
DR - L'arbitre caladois, ici au centre, avait déjà arbitré les Parisiens en novembre face à Bordeaux lors de la 12ème journée de Ligue 1.

L'arbitre caladois, désigné comme arbitre central du PSG-Nice (2-1) ce samedi, a dirigé les débats avec une grande sérénité dans un duel très suivi, avant le rendez-vous des Parisiens en huitième de finale aller de Ligue des Champions ce mardi au Barça.

On n'aurait pas aimé être à sa place aujourd'hui, sur la pelouse du Parc des Princes … Après la polémique née de la nouvelle blessure de Neymar à Caen en 32e de la coupe de France, mercredi, la pression sur le corps arbitral autour des matches du PSG est forcément montée d'un cran. Dire que la rencontre de Ligue 1 du jour, opposant les Parisiens à Nice avait valeur de grand test pour celui qui était désigné arbitre central est un euphémisme. Le Caladois Jérémie Pignard s'en est encore très bien sorti pour son 24ème match de Ligue 1. A 33 ans, celui qui vient d'être nommé arbitre international en janvier dernier, est désormais appelé à diriger les grandes affiches françaises, lorsque le besoin de sérénité se fait ressentir.

Face aux stars parisiennes, le sens du dialogue et de l'autorité…

Au bout du compte, ce samedi, sa gestion des débats a été une nouvelle fois sans fausse note. Il a laissé le jeu se dérouler, sifflant toujours à bon escient, sans ralentir le cours du match et avec le sens du dialogue et de l'autorité qui l'accompagne comme en témoigne ce rappel à l'ordre sur l'attaquant italien du PSG Moise Kean (65e). Il aura sorti deux avertissements aux parisiens, un pour Mbappé (87e : il avait arrêté Claude-Maurice parti en contre dans sa course), un autre pour Herrera (89e : contestation). Un arbitrage propre. Aucun parisien n'a été blessé. Cela évitera une nouvelle polémique avant le voyage au Barça, ce mardi en Ligue des Champions. Un univers qui sera peut-être au programme du Caladois Jérémie Pignard, très bientôt… L'homme en noir du sifflet beaujolais vient fermer un bien joli week-end pour Villefranche avec la double récompense de Benjamin Biolay, un autre Caladois, aux Victoires de la musique.

Ralph Neplaz

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide