AccueilSPORTSFCVBFootball/Coupe Gambardella : la vaillance du FCVB en exergue !

Football/Coupe Gambardella : la vaillance du FCVB en exergue !

Dans le derby qui opposait les jeunes Caladois à ceux du FBBP01 pour le 1er tour fédéral de la coupe Gambardella, le FCVB s'est incliné dans la séance des tirs aux buts, après avoir fait jeu égal (1-1, 4-2 tab).
Football/Coupe Gambardella : la vaillance du FCVB en exergue !
Ralph NEPLAZ - Uni, le groupe du FCVB des U18 avant d'entrer dans son tour de coupe de Gambardella sur la pelouse du stade Armand-Chouffet.

SPORTSFCVB Publié le , RALPH NEPLAZ

Dimanche 12 décembre, 1er tour fédéral de la coupe Gambardella. A Villefranche, au stade Armand Chouffet, le Football Bourg en Bresse Peronnas 01 bat le FC Villefranche-Beaujolais aux tirs aux buts 4-2, à la fin du temps réglementaires le score était de 1-1 (0-0). Arbitre M. Pierre Huertas. Buts : Simonelli (74e) pour Villefranche, Karajcic (73e) pour Bourg-en-Bresse. Avertissements : Perraud (21e), Jacquet (24e), Bichet (75e), Piziak (81e) à Villefranche; Nsumbu (32e), Fabre (40e et 63e exclusion) à Bourg. Composition du FCVB : : Montanteme – Sauze, Sofiane, Perdreaux – Piziak (Pochat, 81e) Jacquet (c), Cianchetti (Champmartin, 65e), Carette (Gallo, 90e), Perraud – Bichet, Simonelli. Entraîneurs : Laurent Combarel.

Cela faisait quelques semaines déjà, que les Caladois attendaient de voir leurs U18 évoluant en R1, marcher au défi de leurs voisins aindinois du FBBP01, qui eux roulent en championnat National de leur catégorie avec un petit avantage donc, sur le papier. Et finalement, cela n'a pas été si criant, l'écart entre les deux équipes se nivelant assez vite dans ce tour de coupe Gambardella qui pousse toujours le plus petit à hausser son engagement, à être fort le jour-J pour que derrière, les regrets ne viennent pas encombrer les esprits de ceux qui feront, si la réussite les poursuit, le bonheur de leur club, en senior. Ils n'en sont pas encore là, mais ce que l'on a vu ce dimanche après-midi au stade Armand-Chouffet laisse augurer quelques belles promesses du côté du FCVB.

Un derby qui a bien porté son nom...

Car s'incliner ainsi, dans la séance des tirs aux buts qui reste une cruauté pour les perdants, toujours, ne doit pas effacer le contenu d'avant. Il ne faudra pas en vouloir aux malheureux Paolo Sauze et Baptiste Gallo qui ont vu leurs tentatives échouer sur la transversale du déjà rusé gardien bressan Sébastien Tou. Il faudra féliciter le cran de Tristant Bichet et Esteban Jacquet qui ont transformé les leurs, sans trembler à l'instar de leurs rivaux bressans Karajcic, Fernandes Da Silva, Voiron, Donio. Car pour en arriver là, dans un derby qui a bien porté son nom avec ce qu'il faut de tension (six avertissements et une exclusion), les deux formations se sont rendus coup sur coup, sans que l'on sache, longtemps, qui accèderait au tour suivant.

Une opposition beaujolaise courageuse à souhait

Si Bourg, à l'heure de jeu a poursuivi à dix à la suite de l'exclusion de son défenseur Fabre (63e), il lui a quand même fallu faire le constat d'une opposition beaujolaise courageuse à souhait, dans une organisation – ce 3-5-2 d'école que l'on voit en National du côté de leurs ainés – bien travaillé où quelques éléments se sont mis en évidence. On songe à l'abattage du capitaine Jacquet, à la combativité de l'attaquant Bichet dont l'entente avec son compère Simonelli a été un des facteurs majeurs de vie du FCVB, dans les 20 derniers mètres adverses quand les bressans ont semblé mieux armés dans ce domaine.

L'égalisation du Caladois Simonelli n'était pas volée !

A dix, donc, Bourg a ouvert le score sur une frappe hors surface du numéro 10 Karajcic (73e, 0-1) filant le long du poteau gauche de Montanteme, auteur d'une grande prestation et décisif à plusieurs reprises sur sa ligne (26e, 38e) en première période, surtout. Mais la bravoure caladoise s'est enclenchée immédiatement, l'égalisation de Simonelli (1-1, 74e) n'étant pas volée. Il a été dommage ensuite, sur la fin de voir ce bon ballon de l'entrant Théo Pochat, ne pas atteindre l'appel de son avant-centre Bichet (83e). Du courage, ces jeunes Caladois n'en auront pas manqué. C'est aussi dans ces épreuves d'apprentissages, remplies de déception, que l'on pousse, parfois. Demain, pour certains d'entre-eux, peut-être que des joies plus grandes viendront garnir leur appétit de jeu. Plus haut.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 30 décembre 2021

Journal du30 décembre 2021

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?