AccueilSPORTSFootballFootball/Coupe de France : MDA, fin d'aventure

Football/Coupe de France : MDA, fin d'aventure

Sorti de la coupe de France (6ème tour) par Grenoble, adversaire du haut de tableau en National 1, sur une faible marge (0-1), MDA Chasselay va peut-être trouver dans ce revers des raisons d'espérer en championnat.
Football/Coupe de France : MDA, fin d'aventure
DR - Le défenseur de MDA Arnaud Bloch à la lutte avec le milieu Grenoblois Peuget. L'image d'un duel serré.

SPORTSFootball Publié le ,

Dimanche 22 octobre au stade Giuly à Chasselay, 6ème tour de la Coupe de France, Grenoble Foot 38 bat MDA Chasselay 1-0 (0-0). Environ 150 spectateurs. Arbitre : Raphaël Roumy. Exclusion de Durousset (38e) à MDA. Buts : Sotoca (71e) pour Grenoble. Composition de MDA Chasselay : Jaccard – Bloch, Durousset, Settaout, Faure, Badin – Antoinat, Farras, Paratte (Kadima, 76e), Poulignier (Toko, 71e) – Camara. Entraîneur : Eric Guichard.

Le parcours de Chasselay en Coupe de France ce sera donc arrêté, cette saison au 6ème tour au seuil de ce qui aurait pu être une aventure, un dimanche d'octobre traversé par quelques gouttes de pluie, quelques éclaircies et la lumière si particulière d'un automne sans victoire. Si toute défaite doit être relativisée, celle-ci (0-1) le sera un peu plus. MDA, 15ème en National 2, ne pouvait pas grand-chose face au second de National 1, Grenoble.

Le match

Le désir d'être unis, de ne pas céder un pouce de terrain à son adversaire, ce dès l'entame. Chasselay a débuté ce sixième tour de la Coupe de France, avec tout ce qu'il faut pour ne pas marcher, assez tôt, sur les cendres brûlantes d'un large revers qui aurait pu être un peu plus qu'une probabilité en regard du pedigree de l'épouvantail grenoblois bien plus armé offensivement. En réponse, MDA et sa défense à cinq, a longtemps tenu tête aux hommes de l'entraîneur Olivier Guegan. Dans son organisation, Guichard avait prévu de réduire les espaces entre les lignes et surtout d'être en capacité de se projeter assez vite vers l'avant pour tutoyer l'exploit. Il aurait fallu à ce projet beaucoup plus de présence devant le but, beaucoup plus de justesse technique dans les seize derniers mètres surtout. Pourtant, après avoir détourné un penalty d'une sévérité extrême (38e), le gardien et capitaine Daniel Jaccard avait mis son équipe sur les rails de la détermination, cherchant dans l'exclusion de Durousset à cet instant, les motifs pour rester debout, à dix, en espérant un contre fatal. Mais celui-ci n'est jamais venu. Grenoble, en seconde période a su faire de la possession autre chose qu'un passe-temps d'équipe supérieure lorsque son attaquant Sotoca a trouvé la faille dans la surface au bout d'un mouvement à trois bien senti (0-1, 71e). MDA a tenté, en vain de revenir comme sur cette tête de Toko (90e) mais il y avait bien un monde d'écart entre les deux équipes.

Le fait du match

Il est intervenu peu avant la pause lorsque l'arbitre a dégainé la double peine (pénalty-carton rouge) pour le défenseur central chasselois Thomas Durousset coupable à ses yeux d'avoir touché le ballon avec la main dans la surface à la conclusion d'une situation confuse dans la surface de Jaccard (38e). Le foot compte quelques règles iniques dans certaines situations. Et Chasselay apprend beaucoup dans ce domaine cette saison. On dirait que la malédiction des mal classés n'est pas qu'une vue de l'esprit, parfois.

Le joueur

Face à son ancien club, le gardien Daniel Jaccard qui a récemment passé le cap des cent matches en N1 avec Chasselay, a été LE joueur de ce tour de Coupe de France à MDA. Un pénalty détourné, une sortie rageuse dans les pieds de l'avant-centre isérois Maanane sorti sur blesssure et une autorité dans sa surface qui n'est plus un étonnement. Jaccard aura fait son match, malgré la fin de parcours des siens.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?