Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Football/Coupe de France : gagner pour s'offrir le droit de rêver

le - - FCVB

Football/Coupe de France : gagner pour s'offrir le droit de rêver
Franck CHAPOLARD

Les Caladois disputent, samedi à 18h, le 8e tour de Coupe de France sur le terrain de Limonest - Saint-Didier (N3). En cas de victoire, ils pourraient rêver d'une belle affiche face à une Ligue 1.

Alain, quel bilan faites-vous, une semaine après, de cette septième victoire de la saison obtenue sur le terrain d'un des favoris de ce championnat, Avranches ?

"C'est une bonne chose de faite. Juste après le nul frustrant concédé contre Concarneau, on s'était dit qu'il allait falloir récupérer ces points. On a bien bossé pour ça, tactiquement notamment. On a mis mal cette équipe d'Avranches qui a un profil un peu différent de ce qu'on a pu jouer jusque là. Tout le monde a bien appliqué les consignes, notamment nos deux attaquants qui ont fait un boulot de fou. Défensivement, ils ont fourni un gros effort qui nous a permis de bien nous projeter. Globalement, cette victoire est méritée. Mis à part sur coup de pied arrêté, on n'a pas trop été en danger. On a fait un match plein."

Idéal pour se préparer pour ce 8e tour de Coupe de France... Le piège par excellence ?

"C'est le tour où tout le monde ne veut pas être le couillon de service en loupant le 32e et la possibilité de jouer une Ligue 1. On aimerait être dans le saladier la semaine prochaine et espérer un tirage qui permet de mettre le club en lumière, de vivre des choses qui sortent de la réalité du championnat. Mais pour ça, il faut passer samedi. Peu importe la manière. Si on gagne aux tirs au but, je m'en fous. Ce que je veux, c'est continuer en Coupe de France."

Ça ne sera pas simple face à cette équipe de Limonest - Saint-Didier qui réalise un début de saison convaincant.

"Ils ont des joueurs de qualité, qui ont évolué au-dessus, que ça soit Rouvière, Ogier, Bouzit ou Canales qui était chez nous en N2. Ils travaillent bien collectivement, avec un bloc bas en 4-4-2, très serré, dense. Après, ça se projette très vite vers l'avant avec Praut sur le côté qui prend beaucoup de profondeur et Simon, le renard des surfaces. En dessous, ils ont Rouvière, un bon passeur, Bouzit le dribbleur... Franchement, c'est une équipe homogène, chiante à jouer. On sait que ça sera compliqué."

Où se situera la clé ?

"On devra mettre de l'intensité, de l'engagement. On devra montrer qu'on s'entraîne tous les jours, qu'on est une équipe de professionnels. Ce qu'on avait bien fait à Bourgoin au 7e tour, sur un terrain compliqué."

Personnellement, vous allez retrouver un garçon que vous connaissez bien, Serge Simon, ancien Bayonnais...

"Oui. Ça va être sympa. C'est un garçon super attachant. On n'est resté qu'un an ensemble mais j'en garde un super souvenir. Des joueurs comme lui dans un vestiaire, c'est un régal."

Propos recueillis par Tony Fonteneau

FC Limonest Saint-Didier - FC Villefranche Beaujolais, samedi à 18h.

Deux absents dans le groupe

Nicolas Flégeau (suspendu) et Clément Cabaton (touché à l'orteil) seront absents pour ce 8e tour de la Coupe de France. Pour le reste, Alain Pochat devra choisir au sein d'un groupe plutôt épargné par les coups durs jusque là.




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer