AccueilSPORTSFootballFootball/CFA : un sommet qui échappe au FCVB

Football/CFA : un sommet qui échappe au FCVB

Dominateur, le FC Villefranche n'est pas parvenu à battre le leader Le Puy, cette après-midi (0-1) à Montmartin au bout d'un duel intense. Et dans trois jours, il faudra se rendre à Chasselay pour un derby qui promet beaucoup.
Football/CFA : un sommet qui échappe au FCVB
FRANCK CHAPOLARD - Abenzoar, le défenseur caladois dans les airs, le FCVB a buté sur une arrière-garde du Puy infranchissable.

SPORTSFootball Publié le ,

Au stade Montmartin, 14ème journée de CFA. Le Puy bat Villefranche 1-0. But de Douline (44e) pour Le Puy. Environ 500 spectateurs. Composition du FCVB: Philippon – Abenzoar, Roche, Atlan (capitaine), Jean-Baptiste – Antoina ((Bulür, 70e), Diarrassouba , Jasse, Dumas (Dedola , 61e) –Diakite (Gbaguidi, 61e). Entraîneurs : Landry Ndzana et Stéphane D'Urbano.

C'est donc ainsi que se croisent les destins, parfois si similaires, avec pour les vaincus une immense déception. Entre Le Puy, leader invaincu du championnat et le FC Villefranche, il n'y avait pas tant d'écart. Les trois points qui éloignaient le FCVB de la tête avant ce face-à-face reporté à ce dimanche pour cause de brouillard persistant la veille, sont désormais transformés à six unités. C'est peu et beaucoup à la fois, avant la dernière journée de la phase aller. Les Caladois, à la vue de leurs nombreuses occasions, dormiront avec beaucoup de regrets mais rien n'est perdu. La qualité de leur prestation du jour indique qu'il y aura de l'espoir pour la suite du championnat. Indubitablement.

Le match

Une manière de retour à l'été, avec cependant une température bien hivernale. Les Caladois, comme en début de saison, ont démarré pied au plancher en exerçant une pression sans temps morts sur des Ponots acculés à défendre. En alliant vitesse et agressivité, les coéquipiers d'un Roche de nouveau impressionnant, ont vraiment eu des opportunités de prendre les devants, dans la première demi-heure par Diarrassouba d'abord (13e), Diakite ensuite (19e) puis Jasse (32e) et Dumas (43e). Le mode opératoire, variable (frappe aux abords de la surface ou dans les seize mètres) a fait naître l'espoir d'une destitution de la place de leader du Puy, durant une bonne mi-temps, la première. Mais celle-ci s'est terminée sur un cruel basculement : le but de Douline de la tête sur un coup-franc de l'ancien stratège du Red Star Baidy Sall (0-1, 44e). Avec cette maigre avance, Le Puy a géré le second acte sereinement en dépit de la domination continue du FCVB qui aura manqué de justesse technique dans les vingt-cinq derniers mètres pour briser l'assurance de Chazottes le gardien ponot. Les Caladois auront tout tenté notamment par Gbaguidi (68e , 90e ), Bulür (81e) de loin, mais le réalisme du leader a tout emporté.

Le fait du match

La chance qui escortait le FCVB à domicile, fin novembre face à Annecy (1-0) s'est évaporée le jour où le leader du championnat rendait visite aux Caladois. Le fait marquant de cette opposition est sans conteste le déchet technique affiché dans la surface du Puy. Les attaquants beaujolais ont proposé des solutions, sans cesse, mais la qualité des transmissions n'a pas été à la hauteur de ce sommet en dépit d'une fin de match plus enlevée à l'image des appels de Benedick, l'attaquant qui aura cherché la profondeur constamment sans être pour autant bien servi.

Le joueur

Les journées se suivent et se ressemblent. Maxime Jasse, le milieu caladois, est le véritable patron de l'entrejeu caladois. Il s'implique dans presque toutes les tâches : en coupant les trajectoires adverses, en cherchant la passe qui déséquilibre, en haranguant ses coéquipiers pour y croire encore, en ne perdant presque aucun duel. Bref avec un Jasse à ce niveau, le FCVB a fait tirer la langue au Puy. De loin, le joueur le plus influent au milieu à trois jours du derby à Chasselay, l'un de ces rendez-vous préférés.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?