AccueilSPORTSFootballFootball/CFA : MDA, une défaite si paradoxale

Football/CFA : MDA, une défaite si paradoxale

Les Chasselois revigorés par la venue du leader Le Puy, ont livré une prestation de grande intensité, sans bonus au bout cependant (0-1).
Football/CFA : MDA, une défaite si paradoxale
FRANCK CHAPOLARD - Toko qui fait valdinguer un défenseur du Puy : MDA a beacoup tenté. En vain.

SPORTSFootball Publié le ,

Au stade Ludovic Giuly,21 ème journée de CFA. Le Puy bat MDA Chasselay 1-0 (1-0). But de Psaume (40ème) pour Le Puy.
Composition de MDA Chasselay : Jaccard – Gourisse (Barbet, 63ème), Durousset, Farras, Faure, Varsovie – Paratte, Traoré (Bah, 78ème), Angani (Kadima, 70ème), Poulignier - Toko. Entraîneur : Éric Guichard.

Voilà une rencontre qui, en dépit de la défaite, la 8ème de la saison, contient quelques arguments favorables pour espérer un rétablissement du côté de Chasselay. Il n'a manqué qu'une petite flamme offensive pour contraindre Le Puy au partage des points. Car les Ponots ont souffert ce soir au stade Giuly. Mais ils sont repartis avec le succès.

Le match

Ce mercredi face à Andrézieux (défaite 1-0) le résumé de la rencontre donnait à faire court, trois jours plus tard si le résultat est identique le contenu, lui, est tout autre. MDA a vraiment poussé Le Puy dans ses réserves, ce dans tous les compartiments du jeu. La possession a été chasseloise, presque de bout en bout. Farras, le meilleur défenseur de MDA a été tout proche d'ouvrir le score sur un corner du suisse Paratte (19ème) dans une première demi-heure totalement à l'avantage de l'équipe d'Eric Guichard bien plus incisive dans ses mouvements et ses intentions offensives. Mais Le Puy, qui, comme tous les leaders, marche avec un froid réalisme, a ouvert le score par le rusé Psaume à la réception d'un centre du véloce Pierre Louis au bout d'un contre façonné par Sall, milieu qui réfléchit deux fois plus vite que tout le monde (0-1, 40ème). Et en général, lorsque Le Puy ouvre le score, la suite est connue : il ne laisse rien passer ensuite. Alors MDA a tout tenté, avec plus ou moins de justesse technique. Gourisse tout en spontanéité a manqué le cadre (52ème, centre de Varsovie). Puis le latéral gauche Varsovie, en déséqulibre a vu les nuages alors que l'idée de départ, la frappe à l'entrée de la surface, était bonne (64ème). Enfin, Paratte a obligé le gardien ponot, Al Shaibani, à sortir une parade à l'ancienne (91ème). Dans le décompte, MDA aura eu les occasions et Le Puy aura visé juste. C'est tout le paradoxe des dominants, ils font peu pour un gain suffisant.

Le fait du match

Il est tactique. Avec sa défense à trois (Durousset, Faure, Farras) Guichard a mis une belle épine dans le dispositif de Vieira, l'entraîneur du Puy. Ces trois-là ont ont été à la base des mouvements des leurs, en partant de l'arrière. Ils ont coupé les attaquants ponots de leurs milieux sans se désunir. Enfin, devant pour tenter le tout pour le tout, Guichard a fini avec quatre éléments à valeur offensive (Paratte, Kadima, Bah et Toko), sans récompense.

Le joueur

Le suisse Paratte a terminé la rencontre escorté par une grande frustration car il n'a pas été servi par la réussite. Cependant dans la conduite du jeu, la variation et le combat aussi, il a été présent. Face à Douline, l'ancien de la maison chasseloise, il n'a rien cédé, techniquement et dans un domaine qu'on lui connaissait moins : la grinta. Si Paratte parvient à renouveler ce genre de sortie, MDA retrouvera le chemin de la victoire assez vite.

Ralph NEPLAZ
Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?