AccueilSPORTSFootballFootball/CFA : MDA cale encore à la maison

Football/CFA : MDA cale encore à la maison

Guère peu ingénieux sur le plan offensif, Chasselay a subi le réalisme froid d'Annecy trop habile en contres pour s'adjuger un succès (1-2) incontestable.
Football/CFA : MDA cale encore à la maison
FRANCK CHAPOLARD - Poulignier, isolé : les attaquants chasselois n'ont pas eu la vie facile face à Annecy.

SPORTSFootball Publié le ,

Au stade Ludovic Giuly, 19ème journée de CFA. Annecy bat MDA Chasselay 2-1 (1-0). Buts de N'Doye (20ème) et Jacob (76ème) pour Annecy ; Bah (89ème) pour Chasselay.
Composition de MDA Chasselay : Jaccard – Durousset, Farras, Faure,Varsovie – Gomez, Traoré, Paratte (Bah, 78ème) – Toko, Angani (Feneuil, 78ème), Poulignier (Kadima, 70ème). Entraîneur : Éric Guichard.

L'histoire se répète. Après Villefranche (0-2) en décembre dernier, Jura-Sud (1-2) en janvier, c'est autour d'Annecy de venir se servir à domicile à Chasselay (1-2) plongeant l'équipe d'Eric Guichard dans le premier passage à vide d'une saison jusqu'ici réussie.

Le match

En relativisant ce revers, MDA peut se dire qu'elle est tombée face à la meilleure équipe du moment dans ce championnat où le trio de tête (Le Puy, Villefranche et Grenoble) semble marquer le pas au contraire de ses poursuivants dont Annecy qui a trouvé depuis cet automne un équilibre dans le jeu et les intentions probablement payants à l'instant de la fin du championnat. Les Savoyards, avaient, une semaine avant de venir au stade Giuly, donné une leçon (3-1) au leader, Le Puy, sur ses terres. Alors, il ne fallait pas s'attendre à des cadeaux de la part des coéquipiers d'Akrour. Le scénario de cette rencontre peut s'écrire en deux lignes : Annecy a procédé en contres, puis Annecy a géré ses temps forts sans jamais se désunir. Son trio d'attaquants (N'Doye, Akrour, Jacob) soutenu par Barbosa, a fait la différence. N'Doye, au bout d'une action menée promptement par Jacob avec un relais d'Akrour, a ouvert le score (20ème, 0-1). Une vitesse d'exécution assez imparable. En deux trois passes, Annecy a su se projeter vers l'avant avec l'allant des équipes en confiance. Pour exister, Chasselay aurait eu besoin d'un petit coup de pouce du destin (un coup-franc de Gomez terminée sur la transversale de Perez), mais ce n'était pas le soir à recevoir des offrandes. Lorsque Jacob doublait la mise, encore en contres (0-2, 76ème), une certaine logique l'emportait. La réduction du score de Bah, en fin de partie (1-2, 89ème) fit souffler un vent de révolte pour les dernières minutes de jeu. Mais ce n'était pas non plus une tornade. Annecy était au-dessus. Simplement.

Le fait du match

Il est intervenu au bout d'une demi-heure de jeu lorsqu'un défenseur d'Annecy, difficile à identifier tant la confusion était de mise, a touché le ballon de la main dans sa surface. Anecdotique ? Pas tellement. Car la décision arbitrale de laisser le jeu se poursuivre mit l'entraîneur de Chasselay dans une grande colère. Et MDA ne sembla jamais être en capacité de pouvoir s'en remettre.

Le joueur

Sorti à la 70ème minute et remplacé par Kadima, l'ailier Thomas Poulignier de MDA, a été l'attaquant le plus créatif du côté de MDA le soir où ni Angani ni Toko étaient en réussite. Poulignier n'a pas renoncé à venir chatouiller l'axe défensif d'Annecy. Son enthousiasme, malheureusement, a été au début de l'action du premier but savoyard : parti en drible, sa perte de balle aux abords des seize mètres du gardien Julien Perez, s'est transformée en contre supersonique terminé par N'Doye, devant Jaccard. Mais par la suite, il n'a jamais courbé l'échine.

Ralph NEPLAZ
Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?