AccueilSPORTSFootballFootball/CFA : Le FCVB soigne l'ouverture

Football/CFA : Le FCVB soigne l'ouverture

Appliqués, les Caladois ont conquis leur première victoire de la saison en championnat face à l'AJ Auxerre (4-0) à domicile et confirmé leur très bonne phase de préparation.
Football/CFA : Le FCVB soigne l'ouverture
FRANCK CHAPOLARD - Diarrasouba, Roche et Bedenick autour de Dedola à l'instant du 3-0 face au dépit du gardien auxerrois Lenogue.

SPORTSFootball Publié le ,

Au stade Montmartin, 1ère journée de CFA. Le FC Villefranche-Beaujolais bat l'AJ Auxerre B 4-0 (2-0). Buts : Benedick (7ème), Gbaguidi (19ème), Dedola (54ème et 90ème)
Composition du FCVB: Philippon – Ertel, Roche, Antoinat (capitaine), Jean-Baptiste – Jasse (Dumas 68ème), Diarrassouba, Dedola - Gbaguidi, Perrin (Benamra, 62ème), Bedenick (Dutreive, 75ème). Entraîneurs : Landry Ndzana et Stéphane D'Urbano.

Pour commencer sa saison, le FC Villefranche n'a pas fait les choses avec légèreté ce samedi au stade Montmartin face à une équipe réserve de l'AJ Auxerre vite résignée, vite dépassée par la maîtrise collective beaujolaise (4-0). Le FCVB avec ce premier succès est donc leader de sa poule pour ouvrir le bal de sa saison. Une première depuis huit ans.

Le match
Au bout de trente minutes le FCVB a mis la clé sur le match. Extrêmement réalistes, affûtés, les Caladois ont ouvert le score par Bedenick (7ème) sur un centre de Dedola qui s'était servi du mouvement de l'avant-centre Perrin au premier poteau. Gbaguidi ajoutera un second but (19ème) au bout d'un bon appel en profondeur. Puis le rythme, logiquement, a baissé, sous le poids conjugué de la chaleur et des efforts fournis. On notera que le FCVB, en n'ayant pas totalement la possession, est parvenu, presque à chaque attaque, à fendre les lignes défensives auxerroises. Illustrations. Le double une-deux de Dedola avec Perrin, exemple de vitesse et d'affinités techniques a gonflé le score à 3-0 puis Dedola a fermé le score à 4-0 en bout de ligne, prompt à parachever l'infiltration de Benamra en appuis sur Gbaguidi. Du travail bien fait.

Le fait du match
Que ressortir d'un tel début, à sens unique ? On aura surtout relevé la qualité des associations techniques dans l'organisation du FCVB. Et ça fonctionne par paire. Derrière d'abord, Atlan non aligné, c'est le duo Antoinat-Roche qui a géré l'entame. Mention particulière au jeune Roche qui, au sortir d'une préparation estivale de haute tenue, n'a commis aucune faute et a soigné la relance avec constance. Au milieu, Diarrassouba a très bien occupé les espaces dévolus à son secteur en combinant tour à tour avec ses deux relayeurs Dedola et Jasse. Enfin, les duos dans les couloirs ont aussi donné matière à espérer. Si les latéraux Ertel et Jean-Baptiste sont si souvent montés, la qualité des permutations des ailiers (Gbaguidi et Bedenick) a semblé naturelle, déjà. Mais à dire vrai, dans la façon de se projeter à l'avant, le FCVB a montré tellement de variation que les postes des uns et des autres n'étaient qu'une idée de départ. Assurément bien développée.

Le joueur
Comment ne pas souligner la partie de Romain Dedola ? Le meneur-relayeur du FCVB avait déjà démontré une implication plus grande en match amical cet été, mais comme souvent à son endroit, le désir de continuité faisait partie des attentes de ce premier match de championnat. Bilan : un doublé et deux passes décisives. Ouvrir sa saison avec un tel rendement ouvre l'appétit. Le plus dur sera de maintenir un tel degré d'engagement. Mais cela vaudra pour tout l'effectif caladois.

Ralph NEPLAZ
Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?