AccueilSPORTSFootballFootball/CFA : le FCVB n'en profite pas

Football/CFA : le FCVB n'en profite pas

Alors que les deux équipes de tête, Le Puy et Grenoble étaient tenus en échec, le FC Villefranche n'est pas parvenu à battre Andrézieux (0-0), à domicile mais reste dans le top 5 du championnat.
Football/CFA : le FCVB n'en profite pas
FRANCK CHAPOLARD - Jean-Baptiste, le latéral caladois, ici face à Grenoble, a été très actif dans son couloir.

SPORTSFootball Publié le ,

Au stade Montmartin, 10ème journée de CFA. Villefranche et Andrézieux font match nul 0-0. Environ 500 spectateurs. Composition du FCVB: Philippon – Bugnet, Roche, Atlan (capitaine), Jean-Baptiste – Dedola (Dutreive, 80e), Diarrassouba (Bulür, 63e), Jasse – Perrin (Benamra, 52e), Diakite, Gbaguidi. Entraîneurs : Landry Ndzana et Stéphane D'Urbano.

Sans dommage ou avec la sensation d'une perte, le FCVB peut lire, au lendemain de cette 10ème journée de CFA, ces deux perspectives. Car, en ne trouvant pas l'ouverture face à Andrézieux (0-0), au stade Montmartin, Villefranche a laissé passer la possibilité de recoller sur Le Puy (0-0 à l'OL) et Grenoble (2-2 face à Yzeure) tout en n'évitant une désillusion plus grande sur les rares contres d'Andrézieux.

Le match

La pluie continuelle, les premières soirées frileuses : le FCVB est entré véritablement dans son hiver, samedi lors de la venue d'Andrézieux au stade Montmartin encore bien garni malgré des conditions à mettre du bois dans la cheminée, tranquille chez soi. Un soir sans buts. Un soir où il aura fallu attendre un peu plus de vingt minutes de jeu pour lire une action véritable. Car les Caladois ont souffert dans un domaine qui était un de leur point fort de l'été dernier : le dernier geste aux abords de la surface en dépit des incursions de Jean-Baptiste à gauche et des permutations incessantes des hommes de couloir (Gbaguidi et Diakité). C'est l'attaquant Diakité (25e) qui alluma la première étincelle avec cette frappe soudaine pied gauche sur le poteau. Puis la vitesse de Gbaguidi (31e) se terminait par la bonne parade de Markut, l'ange gardien d'Andrézieux dans les buts. En dépit d'un manque de justesse technique dans la recherche de la profondeur, le FCVB entretenait tout de même l'illusion d'une menace avec notamment cette demi-volée de Jasse (40e) issue de ce long coup-franc de Jean-Baptiste. Mais dans l'ensemble, les solutions offensives s'éteignaient une à une. Le coup-franc de Bulür (68e) aurait pu changer la donne mais la fin de match (Atlan en sauvetage devant Even, 90e), aurait tout aussi pu sourire à Andrézieux.

Le fait du match

Le manque d'efficacité offensive du côté du FC Villefranche est un fait incontestable qui s'établit désormais sur les deux dernières journées de CFA (0-0 à Yzeure puis 0-0 face à Andrézieux samedi). Est-ce passager ou symptomatique d'un coup d'arrêt dans ce domaine ? La blessure de l'avant-centre Perrin à l'heure de jeu, n'a rien arrangé à cette question qui sera de nouveau sur le tapis à Mulhouse, le 19 novembre prochain.

Le joueur

Il faisait partie, avec le défenseur central Roche, des revenants du jour. Le milieu Maxime Jasse a été le caladois le plus entreprenant au milieu avec son activité habituelle, après suspension, et une volonté constante de jouer vers l'avant. Replacé dans le cœur du jeu après la sortie de Diarrassouba (63e) il a beaucoup tenté dans l'animation offensive de son équipe. En vain. Mais sa rentrée est assurément la bonne nouvelle de la maussade soirée beaujolaise.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?