AccueilSPORTSFootballFootball/CFA : le FCVB aura tout tenté

Football/CFA : le FCVB aura tout tenté

Le FC Villefranche n'a pas réussi à faire chuter Yzeure ce samedi à domicile (0-0) mais va mieux collectivement à une semaine de son grand défi en coupe de France face à Grenoble.
Football/CFA : le FCVB aura tout tenté
Franck CHAPOLARD - Fostier et les Caladois retrouveront la pelouse de Chouffet samedi prochain face à Grenoble.

SPORTSFootball Publié le ,

Samedi 28 novembre. 12ème journée de CFA. Au stade Montmartin. Le FCVB et Yzeure font match nul 0-0.
Composition du FCVB : Philippon – Bugnet, Linord, Antoinat, Soudain – Ertel, Bulur, Atlan, Jasse, Dumas – Bando. Entraîneurs : Landry Ndzana et Stéphane D'Urbano.

C'est toujours ça de pris. A défaut ne pas pouvoir gagner un match entre concurrents de la seconde partie de tableau, il faut parfois savoir ne pas le perdre. Les Caladois ont, dans ce domaine, affiché des progrès, mais évidemment, cette version n'est valable qu'après coup. Des regrets peuvent toujours subsister. Car, ce samedi soir, ils n'ont pas joué petit bras. Face à Yzeure, ils ont tout tenté, sans jamais se désunir, sans jamais non plus accomplir le geste juste au bout de leurs intentions. Au final, ce 0-0 n'est ni arrangeant ni vraiment contraignant en regard de la hiérarchie de la poule. Le FCVB, lors de ses deux derniers déplacements de l'année (à La Duchère et à Montceau en décembre) marchera encore sur un fil et aura dans son rétro la menace des relégables. Cependant, on dirait que l'équipe de Ndzana va mieux, dans son expression collective. L'esprit ramené de Sarre-Union (0-1) a perduré ce samedi à domicile, dans une rencontre disputée sous une température qui rappelle combien l'hiver est rude dans une période encore marquée par l'émoi lié aux attentats de Paris. Ainsi, avant la rencontre, une belle Marseillaise retentit de l'enceinte du stade caladois, comme partout en France. Pour se souvenir et ne jamais oublier.

Bando, l'unique option

La réalité sportive suivit ensuite son cours. Parce qu'il le faut. Et Villefranche, s'efforça de mettre du rythme mais tomba sur une arrière garde d'Yzeure sans faille. Le danger vint surtout sur coup-pied arrêté. Le jeune Bulur s'essaya à l'exercice (20e), en vain. Trouver Bando, seul en pointe, fut souvent l'option choisie par le FCVB. Verticalement, Antoinat y parvint mais la reprise pleine course de l'attaquant caladois caressa la cage adverse (32e). Jasse, sur coup-franc, chercha la tête de Bando (43e), sans réussite, également. Trouver Bando, encore et encore. Les Caladois s'échineront dans cette voie, ce jusqu'au bout. Ce dernier, à la conclusion d'un beau mouvement joué vite (Dumas fut encore d'une vaillance inégalée), ne cadra pas (50e). La litanie des occasions perdues. Atlan sur la barre à la suite d'un corner (75e), Antoinat qui faillit mettre sa bonne tête au bon endroit, encore sur coup-franc de Jasse (88e) eurent des balles de but. Le FCVB devra se contenter du nul. Dans une semaine, pour la venue de Grrenoble, il devra déménager au stade Armand Chouffet afin d'attirer un peu plus de monde pour son 8ème tour de coupe de France qui semble si déséquilibré sur le papier. En attendant, Villefranche ne perd plus depuis deux journées de CFA. C'est toujours ça de pris.

Ralph NEPLAZ
Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?