AccueilSPORTSFCVBFootball/Barrages Ligue 2 : le jour de gloire du FCVB est arrivé ?

Football/Barrages Ligue 2 : le jour de gloire du FCVB est arrivé ?

Après une première marche parfaitement négociée (victoire 3-1), les Caladois retrouvent Niort samedi (20h45) avec l'envie d'enfin valider leur ticket pour la Ligue 2. Pour que le rêve devienne réalité.
Football/Barrages Ligue 2 : le jour de gloire du FCVB est arrivé ?
Franck CHAPOLARD

SPORTSFCVB Publié le ,

"Le travail n'est pas fini." Mercredi soir, quelques minutes après le coup de sifflet final d'un barrage aller quasi-parfait pour les Caladois face à Niort, Hervé Della Maggiore, tout en mesure, a tout de suite calmé le moindre début d'euphorie. Mais il n'a pas eu à insister longtemps. Ses joueurs l'ont bien compris : s'ils veulent goûter à la Ligue 2 et faire partie des 40 meilleurs clubs de l'Hexagone, il faudra être sérieux pendant 90 minutes en terres deux-sévriennes.

Vendredi, à la veille de ce qui pourrait un moment d'histoire pour toute la Calade, le discours n'avait pas changé. "On a pris une option, c'est certain, avoue tout de même Hervé Della Maggiore. Mais j'ai connu des expériences négatives dans les barrages, donc je suis bien placé pour dire que ça n'est pas fini."

Marquer les premiers

Reste à savoir quelle sera la bonne formule à adopter samedi pour valider le ticket vers la Ligue 2. Hervé Della Maggiore a déjà un début de réponse. "Il ne faut surtout pas être dans la gestion. Ça serait se mettre une balle dans le pied. On n'a pas l'habitude de ça. 90 minutes c'est long. Donc autant démarrer en voulant gagner."

D'autant que le premier but pourrait bien casser toutes velléités niortaises. "C'est sûr qu'ils prendraient un gros coup sur la tête. C'est pour ça que, encore une fois, on devra garder notre philosophie et faire le job en marquait ce but à l'extérieur."

Pour ça, HDM a une recette. "Mettre du mouvement, être propre techniquement et efficace offensivement." Une formule qui s'est avérée presque magique à Chouffet mercredi et a abouti à un résultat qui fait croire encore un peu plus à un rêve qui, en décembre, semblait si lointain. "Sans manquer de respect à Niort, aujourd'hui, on est sûr de notre force. Les joueurs ont vu que, même face à une L2, ils étaient capables de rivaliser."

Le jeu, toujours le jeu

Une chose est sûre, il ne faudra surtout pas rentrer dans le défi que les hommes de Sébastien Desabre (NDLR : qui bénéficiera des retours de Dylan Louiserre et Valentin Jacob) pourraient chercher à imposer, comme ils ont tenté de le faire en première mi-temps à Chouffet. "Ils vont devoir marquer au moins deux buts. Donc on peut s'attendre à un pressing haut." Et à une intensité physique poussée à son maximum. "A nous d'y répondre en proposant du jeu."

Jouer, c'est d'ailleurs ce que fait le mieux le FCVB depuis 3 ans. C'est ce qui lui a permis de goûter au National en 2018, de regarder le PSG dans les yeux en 2019 et, cette saison, d'effectuer une remontada de dingue pour arracher la place de barragiste. Alors, ça n'est pas à 90mn d'un exploit retentissant qu'Hervé Della Maggiore et sa bande vont modifier un plan qui a déjà fait ses preuves. "On ne va pas se métamorphoser. D'ailleurs, quel que soit l'adversaire, on ne cherche pas à s'adapter. Nous, ce qu'on sait faire, c'est développer du jeu. Alors on va continuer."

Le tout en prenant du plaisir. "C'est ce que je vais demander aux joueurs, précise Hervé Della Maggiore, qui a choisi de miser sur le même groupe que mercredi. C'est un peu une phrase bateau, mais ils ne joueront pas ce genre de match tous les jours. Autant en profiter." La Calade ne demande que ça.

Tony Fonteneau

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?