AccueilSPORTSFCVBFootball/Barrages Ligue 2 : Après FCVB-QRM, de la satisfaction rouennaise à l'amertume caladoise

Football/Barrages Ligue 2 : Après FCVB-QRM, de la satisfaction rouennaise à l'amertume caladoise

Hervé Della Della Maggiore, le coach du FCVB, regrettant la tournure de la première des barrages insiste sur les possibilités qui restent en retour dimanche pour renverser une situation, pour l'instant, à l'avantage du QRM du coach Fabien Mercadal.
Football/Barrages Ligue 2 : Après FCVB-QRM, de la satisfaction rouennaise à l'amertume caladoise
FRANCK CHAPOLARD

SPORTSFCVB Publié le , RALPH NEPLAZ

Hervé Della Maggiore, le coach du FCVB, regrettant la tournure de la première des barrages insiste sur les possibilités qui restent en retour dimanche pour renverser une situation, pour l'instant, à l'avantage du QRM du coach Fabien Mercadal.

Il n'y avait pas énormément d'effervescence, hier soir, en conférence d'après-match, que ce soit du côté de Villefranche, qui devra quand même refaire un retard conséquent (1-3), ou du côté de Quevilly-Rouen-Métropole conscient que si le maintien en Ligue 2, à mi-chemin est bien engagé, il va quand même rester prudent pour la seconde manche dimanche (16h), en Normandie.

Hervé Della Maggiore : "On n’a plus rien à perdre désormais"

Hervé Della Maggiore (entraîneur du FCVB) : "On aurait aimé un autre résultat ce soir et c’est sûr qu’on n’est pas dans une position idéale avant le match retour. On n’a pas été surpris par l’opposition adverse, c’était une équipe puissante qui misait sur les transitions et les coups de pied arrêtés avec leur force athlétique. On a quand même la chance s’ouvrir le score mais on se fait égaliser trop rapidement. C'était une bonne chose de pouvoir prendre l'avantage, à cet instant du match. On voulait ce scénario-là. Malheureusement, sur les buts encaissés, on a manqué d'agressivité. On a eu les opportunités pour revenir mais on n’a pas su les concrétiser malheureusement. Maintenant, on le sait, il faudra un exploit pour arracher cette montée mais on en est capable. On leur a posé beaucoup de problèmes dans le jeu et si on a le bonheur d’ouvrir le score rapidement là-bas, ça peut tourner. Tout ce qui s'est passé sur ce premier match n'est pas une surprise, à part le score. On n’a plus rien à perdre désormais. "

Fabien Mercadal : "Dimanche, ce sera encore un gros combat"

Fabien Mercadal (entraîneur de Quevilly-Rouen-Métropole) : "ll faut savourer cette victoire à l'extérieur dans un contexte difficile, mais juste pour prendre de la force en vue du match retour, et surtout pas pour manquer d'humilité. Car on aura encore un gros combat et un match à gagner dimanche. Il ne faut surtout pas calculer. On doit se dire qu'on est à 0-0 et que ce sera à nous d'être plus forts. C'est comme ça qu'on doit se présenter. Ce sera encore ouvert."

Rémi Sergio : "Leur plan de jeu a bien marché"

Rémi Sergio (capitaine du FCVB, au micro de beIN SPORTS) : "QRM avait comme schéma de jeu de nous laisser le ballon et de nous piéger sur coup-pied-arrêtés. Cela a marché. Ils ne pouvaient marquer que de cette manière ou sur des transitions. C'était leur plan. On savait que par rapport à leur gabarait, ils allaient miser sur ça. En première période, on a trois ou quatre situations que nous n'avons pas concrétisées alors qu'eux en ont mis deux, en seconde période. C'est là que s'est faite la différence. On savait, quel que soit le résultat, positif ou négatif, que nous serions après ce match, à la moitié du chemin. Je sais que notre équipe est capable d'aller gagner là-bas".

Propos recueillis par Ralph NEPLAZ

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?