AccueilSPORTSFCVBFootball / National : le FCVB veut confirmer ce soir face à Béziers

Football / National : le FCVB veut confirmer ce soir face à Béziers

Vainqueur 2-0 à Quevilly-Rouen la semaine dernière, les hommes d'Alain Pochat ont la possibilité d'enfoncer le clou en cas de nouveau succès ce soir face à Béziers (coup d'envoi à 20 h, stade Armand-Chouffet).
Football / National : le FCVB veut confirmer ce soir face à Béziers
Franck CHAPOLARD - Rémy Sergio et ses coéquipiers espèrent enchaîner une deuxième victoire consécutive ce soir face à Béziers.

SPORTSFCVB Publié le ,

Alain Pochat, dans quel état d'esprit abordez-vous ce match face à Béziers ?

"A Quevilly, ça s'est bien goupillé pour nous. A entendre certains observateurs, on a l'impression qu'il n'y avait rien en face, que c'était bidon. Je peux vous dire que c'était loin d'être le cas et que ces matchs là ne sont pas les plus simples à remporter. La grosse satisfaction, c'est d'avoir inscrit deux buts bien construits, qui illustrent ce qu'on essaie de travailler à l'entraînement. Comme quoi, on peut gagner des matchs en jouant au foot !"

Certains en doutaient...

"Ce qui me rassure, c'est que face aux pessimistes, aux interrogations au regard des joueurs alignés et du choix de jeu, le match de Quevilly a un peu remis les pendules à l'heure. Quand on fait des choix comme celui d'aligner un milieu Taufflieb - Blanc - Sergio, il faut montrer que ça marche. Si on avait perdu avec ce milieu de terrain, je pense que j'aurais eu quelques points rouges dans le dos... Il faudra reproduire ce type de prestation face à Béziers, mais ce sera une autre histoire, d'autres paramètres..."

Vous avez vu votre adversaire à l'oeuvre mardi à Bourg-en-Bresse en coupe de la Ligue...

"Ils égalisent en toute fin de rencontre après une deuxième mi-temps bien meilleure que la première, avant finalement de s'incliner aux pénalties. Vont-ils garder le système de jeu initial ou celui de la seconde période qui a mieux fonctionné ? On a travaillé les deux systèmes pour que les joueurs puissent répondre. Le coach avait fait tourner à certains postes et laisser quelques garçons titulaires au repos. Il est de toute façon difficile de jauger les adversaires au bout de seulement quatre journées."

LE RÉSULTAT ET LA MANIÈRE ?

Béziers, c'est un club qui descend de Ligue 2, forcément un gros morceau ?

"Ils disposent d'une équipe avec de grosses individualités. Derrière, il y a énormément d'expérience avec Mostefa et Tacalfred, 36 et 38 ans certes, mais beaucoup de matchs en Ligue 1 et Ligue 2. Ils ont deux latéraux qui centrent énormément, El Hamzaoui à gauche et Taillan à droite. Et aussi des attaquants dangereux, à l'image de Testud qui bouge beaucoup, ou encore Montiel, un ex du Mans, en point d'appui. On peut aussi citer Fumu Tamuzo, un ailier qui va à deux mille à l'heure. C'est une équipe qui a le statut pro et un budget conséquent, même s'ils ont tardé à construire leur effectif, ce qui explique peut-être leurs deux défaites d'entrée. Mais ils seront très dangereux."

D'autant plus que vous serez privés de Kevin Renaut, un élément important en défense...

"C'est vraiment dommage ce carton rouge reçu à la 90e, alors qu'on menait 2 à 0 à Quevilly. De mon point de vue, le tacle peut être considéré comme un peu musclé mais mettre un rouge direct là-dessus... J'espère qu'il ne va pas prendre trop cher, pas plus de deux matchs de suspension, ce qui serait déjà lourd."

Pour évoquer l'ambiance générale, ce match face à Béziers fait partie de ces rencontres importantes pour faire venir le public au stade tout au long de la saison...

"C'est certain ! Le public sent si l'équipe a tout donné, si elle est dans le vrai au niveau du jeu. Si en plus le résultat est positif, ça fait plaisir à tout le monde. Mais je suis pas persuadé qu'en voyant un match pourri et en gagnant 1 à 0 à la fin le public ait davantage envie de revenir. Si on arrive à allier le résultat avec la manière, ce sera le top."

Propos recueillis par Julien VERCHÈRE

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?