AccueilSPORTSFCVBFootball / National 1 : les vérités d'Alain Pochat avant Villefranche / Quevilly Rouen ce soir

Football / National 1 : les vérités d'Alain Pochat avant Villefranche / Quevilly Rouen ce soir

Le FCVB affronte Quevilly Rouen ce vendredi soir à Chouffet (coup d'envoi à 20 h). Un adversaire redoutable autant qu'un moment charnière dans la saison pour les Caladois.
Football / National 1 : les vérités d'Alain Pochat avant Villefranche / Quevilly Rouen ce soir

SPORTSFCVB Publié le ,

C'est peu dire que l'entraîneur caladois Alain Pochat se méfie de l'adversaire en visite ce soir au stade Armand-Chouffet (coup d'envoi à 20 h). Avant FCVB / Quevilly-Rouen, morceaux choisis en conférence de presse.

QUEVILLY, C'EST DU LOURD !

"C'est encore un plus gros morceau que Tours à mon avis, dans le jeu comme au regard de l'effectif. C'est une formation performante à tous les postes : il y aurait de quoi faire deux équipes compétitives. Ils descendent tout de même de Ligue 2, même s'ils n'y sont restés qu'un an. Ils disposent de joueurs costauds derrière. Devant, ils alignent un attaquant qui mesure 1,97 m, Nanizayamo. C'est une montagne, un sacré point d'appui, et bon de la tête... Ils ont aussi des joueurs de percussion, des créateurs à l'image de Lucas Daury que j'ai lancé à Boulogne, ou de Valère Pollet qui vient de Lille. Ils jouent habituellement en 4-1-4-1. Pour résumer, c'est une grosse équipe !

DUEL DE COACHS

"Je connais très bien le coach Emmanuel Da Costa. C'est un bosseur, un mec très rigoureux qui analyse et mémorise tout des adversaires. Philosophie de jeu, systèmes, je ne suis pas inquiet, il sait comment je travaille (rire). Il n'y aura en fait d'effet de surprise pour personne. Sauf si on innove bien entendu !"

DÉMARRER UNE SÉRIE

"C'est le moment d'enclencher une série. Si on validait trois points ce week-end, cela matérialiserait comptablement ce que l'on est capable de montrer sur le terrain. Cela nous offrirait une bouffée d'oxygène au classement, d'autant plus que cette journée offre quelques matchs à enjeu pour le bas de tableau, à l'image de Dunkerque/Drancy, de Pau qui reçoit Boulogne, ou de Bourg-en-Bresse en déplacement au Mans. Une victoire nous permettrait de travailler sereinement avant une série de gros matchs pour nous en novembre, face à Boulogne, Laval..."

SANS GARDIEN REMPLAÇANT SUR LE BANC ?

"Nous sommes embêtés car Pascal Michelizzi s'est blessé avec la réserve le week-end dernier. Alexis Sauvage est revenu à l'entraînement, mais on attend encore le feu vert du neurologue (Ndlr Le gardien numéro un du FCVB avait été victime d'une crise d'épilepsie fin septembre). Il a intensifié ses séances, il a envie de reprendre ! Mais pour l'instant, on n'a pas de solution de rechange sur le banc. Conclusion, il ne faut pas qu'Antoine Philippon se fasse mal ou soit exclu. Sinon, ce sera un joueur de champ qui finira dans la cage. Il y a Max Jasse qui est performant dans les buts."

LES CLÉS DU MATCH

"C'est le scénario victorieux de Tours qu'il faut reproduire. Mener au score, être efficace pendant nos temps forts, mettre de l'intensité dans les duels, imposer notre jeu à l'adversaire même si je sais qu'il y aura du répondant. Tout dépendra aussi de notre capacité à bien défendre sur coups de pied arrêtés. Il faut arrêter de prendre des buts sur ces phases de jeu. Face à une équipe aussi athlétique que Quevilly Rouen, ce sera un point crucial."

Propos recueillis par Julien VERCHÈRE

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?