Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Football : l'arbitre caladois Jérémie Pignard en apprentissage accéléré à l'UEFA

le - - Football

Football : l'arbitre caladois Jérémie Pignard en apprentissage accéléré à l'UEFA
DR - L'arbitre caladois, de passage en Suisse à l'UEFA, a représenté la France, au sein d'un programme de formation qui ouvre sur les compétitions européennes.

Retenu au sein du giron des arbitres européens les plus prometteurs, l'arbitre caladois a récemment participé à un stage de formation dispensé par l'UEFA à Nyon (Suisse), prélude espéré à une ouverture future sur les compétitions européennes.

Sa belle histoire continue d'évoluer sur des sentiers un peu plus relevés, passages obligés dans un monde, l'arbitrage, où demain distille son lot de promesses à qui veut bien les attraper. Promu arbitre Fédéral 2 (Ligue Rhône-Alpes-Auvergne), l'été dernier, Jérémie Pignard vit une saison où les opportunités de grandir ne cessent de se poser sur son pallier.

Avec sa quinzaine de matches dirigés en Ligue 2 et quelques-uns comme quatrième arbitre en Ligue 1, son premier exercice dans le monde professionnel lui a déjà ouvert quelques belles portes. La dernière mène tout simplement à l'UEFA au sein d'un programme, le CORE (Centre of Refereeing Excellence), fenêtre d'entrée pour arriver, peut-être un jour, à officier lors des compétitions de l'UEFA et de la FIFA. Une session où ont été sélectionné huit trios d'arbitres européens.

"Comme un retour aux sources"

Sélectionné par la DTA (Direction Nationale de l'Arbitrage) en compagnie de deux assistants (Bastien Courbet de la Ligue des Hauts-de-France et Ludovic Reyes de la Ligue d'Occitanie), Jérémie Pignard a vécu ce premier stage sans appréhension, conscient de la chance à saisir. Une expérience (du 2 au 12 avril dernier) qu'il relate avec la sensation que le plus dur commence, désormais : "C'était un stage assez intense, s'étalant sur plusieurs domaines. Tous les jours nous avions droit à des séances basés sur l'arbitrage au niveau physique, au niveau technique avec la vidéo et des cours d'anglais puisque la langue du football aujourd'hui est l'anglais. Le but était de nous préparer à devenir arbitre FIFA et UEFA."

Ce premier cours introductif ne négligeait pas l'observation sur le terrain. Jérémie Pignard a pu, de ce fait, diriger une rencontre de National en Suisse, dans des conditions rendues plus basiques, sans micro, sans quatrième arbitre, afin de mesurer la capacité d'adaptation des candidats à l'étage supérieur de l'arbitrage. "C'était vraiment très constructif, comme un retour aux sources", résume l'arbitre caladois qui mesure l'opportunité offerte : "Je ne m'attendais pas être sélectionné. Tout arbitre aimerait tellement y être." Dans six mois, il passera au stade du diplôme pour valider cette session. Mais en attendant, il ne va pas chômer entre entraînement physique et cours hebdomadaire d'anglais. Une façon d'avoir plusieurs cordes à son arc, pour préparer demain, le regard porté sur un horizon européen rempli de promesses.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer