AccueilSPORTSFootballFootball GOAL FC/National 2 : Un scénario de dingue pour ouvrir le printemps !

Football GOAL FC/National 2 : Un scénario de dingue pour ouvrir le printemps !

Menant 3-0 à la pause, le GOAL FC, toujours leader, a vécu, samedi, une terrible désillusion en voyant revenir Hyères à 3-3 dans les arrêts de jeu, au bout d'une seconde période de feu non maîtrisé.
Football GOAL FC/National 2 : Un scénario de dingue pour ouvrir le printemps !
FRANCK CHAPOLARD - Un but, une passe décisive, de retour en pointe, Sory Doumbouya a signé un retour marquant hier face à Hyères.

SPORTSFootball Publié le , RALPH NEPLAZ

Samedi 26 mars 2022, à Chasselay, au stade Ludovic Giuly, 23ème journée du championnat de France de National 2 Groupe C, Grand Ouest Association Lyonnaise et FC Hyères FC font match nul 3-3 (3-0). buts : Assef (2e), Doumbouya (23e), Tanard (28e) pour GOAL FC; Baana Jaba (70e, 86e, 90e) pour Hyères. Environ 600 spectateurs. Arbitrage de M. Yohan Gagnant. Avertissements: Diarra (13e), Quarshie (64e) à GOAL FC; Pau (43e), Agueni (56e), Traoré (88e). Composition du GOAL FC : Philippon – Kouadio, Chapuis (c), Diarra, Tanard – Quarshie, Valbon, Almike (Sy, 51e) – Assef, Doumbouya (Le Maître, 61e puis Faure 66e), Mambu. Entraîneur : Jamal Alioui.

La saveur des grandes attentes se nourrit, parfois, de moments aussi intenses, traversés par ce qui ne se prévoit pas, ces grandes retournements qui arrivent quand la fin s'approche. On avait scruté, avant la venue de Hyères, samedi à Chasselay, tout ce que cette rencontre portait comme dangers pour le GOAL FC : un adversaire plutôt sur une pente ascendante en 2022 avec seulement un revers au compteur (3-1 à Martigues, le 19 février) et quatre succès pour trois nuls, et cet enchaînement chasselois de deux journées sans marquer (0-0) face à Grasse et à Louhans.

Assef-Doumbouya, quel duo de choc !

On était, malgré toutes ces préoccupations d'usage, loin de songer qu'un match pareil pouvait advenir, entre un leader peu contesté jusqu'ici, le GOAL FC, et Hyères au recrutement XXL (Yohan Mollo, Marvin Martin…) à dix-sept points de la tête, ce dimanche matin. Un scénario de dingue a prévalu sur tout, hier, à Chasselay, dans ce duel, sans que l'on mesure réellement le poids de tout cela, partagé entre la nécessité de rappeler que le club du président Jocelyn Fontanel n'a en rien compromis le chemin du grand destin qui l'attend – avec encore six longueurs d'avance sur Martigues à sept journées de l'arrivée, GOAL FC a encore son sort en main – et l'idée désormais bien évidente qu'il va falloir s'arracher pour remettre les pendules à l'heure dans un championnat dont on avait oublié le feu, et ces faits de jeu qui invitent la folie dans un match qui n'en avait pas besoin.

On avait cru à un horizon dégagé à la mi-temps…

Parce qu'en menant 3-0, à la pause, au bout d'une première demi-heure de jeu qu'on peine à voir à l'échelon au-dessus, en National, on n'imaginait pas comment l'équipe du coach Jamal Alioui pouvait laisser échapper un succès qui lui tendait, non pas les bras, mais bien plus encore. On se trompait. Personne ne lit l'avenir, surtout en foot. Pourtant, en voyant le solo d'Assef en introduction (1-0, 2e), puis cette tête parfaite du revenant avant-centre Doumbouya faire mouche (2-0, 23e), et enfin cette finesse de Tanard, aidé par la subtilité du même Doumbouya en appuis (3-0, 28e), on avait cru que tout se passerait ensuite, comme on prend l'autoroute du soleil au printemps, avec un horizon dégagé. Hyères et sa furia ont ouvert les vannes de la désillusion chasseloise, avec en guest des situations de jeu qu'aucun coach ne peut anticiper ni même prévoir, mais qu'un arbitrage plus éclairé peut parfois éviter…

Un enchaînement terrible. Cela s'est passé d'abord au milieu, lorsque Alioui a du se résoudre à remplacer Almike diminué (51e) par Sy, dans un temps où Hyères chauffait la surface de Philippon (47e : Doucouré en pivotant manquait le cadre). Dans un temps où les Varois faisaient aussi parler leur banc avec l'entrée en jeu de l'ancien international français, Marvin Martin (49e) pour fermer le supplice côté droit du malheureux Xhemo. Un temps où l'ancien attaquant de Saint-Priest, le prometteur Sory Doumbouya – les croisés ont freiné sa trajectoire et à le voir revenir avec un but et une passe décisive, on se dit qu'il y a matière à lire une arme offensive supplémentaire dans le sprint final – a été remplacé par ce numéro 10 qui est l'histoire récente de Chasselay, Thibaut Le Maitre (59e). Très vite blessé, une belle entaille sur la cheville, il a été relayé par le défenseur Sébastien Faure (64e), sans que l'auteur de la faute, le défenseur central Agueni, ne reçoive un second avertissement synonyme d'exclusion. Cela aurait probablement changé la nature de ce qui est arrivé ensuite.

Un final cruel

Ayant effectué ses trois changements, Jamal Alioui n'a pas pu sortir Sy, à son tour touché et qui a joué pendant tout le reste d'un match devenu fou. Un homme, à Hyères, a été le héros de ce renversement : il se nomme Wilfried Baana Jaba. En 20 minutes il a signé un sacré triplé ! D'abord en plaçant son pied idéalement sur un centre de Doucouré, alors que Diarra avait mal négocié un ballon brûlant (3-1, 70e). Puis il a profité de la pagaille générale dans la surface chasseloise pour battre, en force, Philippon (3-2, 86e). Et enfin, dans les arrêts de jeu, sur une ultime tête, au cœur d'une situation curieuse où le hors-jeu, le ballon que l'on renvoie en catastrophe, les placements des uns et des autres, ont concouru à rendre ce 3-3 (90e) plus réel ou plus cruel, encore. Dans quinze jours, le GOAL FC jouera un derby déjà important à Lyon-Duchère. Avec, il faut l'espérer, un scénario d'aune autre saveur, au bout…

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?