Fermer la publicité

Football GOAL FC/National 2 : Tout feu, tout flamme !

le - - Football

Football GOAL FC/National 2 : Tout feu, tout flamme !
FRANCK CHAPOLARD - Au premier plan, le trio Valbon-Assef-Le Maître a causé mille soucis aux jeunes monégasques, ce soir au stade Ludovic Giuly.

Auteur d'un véritable récital offensif, le GOAL FC a dynamité une juvénile équipe réserve de l'AS Monaco (6-1) pour s'installer en tête du championnat par le jeu des nombreux reports de la journée dans le sud.

Samedi 26 septembre, à Chasselay, au stade Ludovic Giuly, 7ème journée du championnat de France de National 2 Groupe C, Grand Ouest Association Lyonnaise FC bat AS Monaco 6-1 (2-1). Buts : Barty (17e, 72e), Macalou (56e, 83e), Assef (30e), Valbon (75e) pour GOAL FC; Bakali Wawina (42e) pour Monaco. Arbitrage de M. Julien Rouquette. Environ 150 spectateurs. Composition du GOAL FC : Philippon – Martin, Zogba Farras (Mbaé, 77e), Nyemeck – Le Maître – Bendaoud, Valbon, Assef (Colin, 71e), Macalou – Barty Belvito (74e). Entraîneur : Cris.

Un soir où tout marche...Cela n'arrive pas si souvent. Alors il faut profiter. Savourer les six buts du jour, face à une jeune équipe monégasque. Savourer la première place provisoire du GOAL FC en championnat. Savourer aussi la perspective d'une suite à venir, assez excitante avec l'entrée en coupe de France à DOMTAC, dimanche prochain et surtout le duel au sommet à Martigues, le 10 octobre.

LE MATCH

Les entraîneurs qui gagnent ont souvent raison. Le schéma tactique dans lequel Cris a présenté sa formation, ce 4-1-4-1, a accouché d'un équilibre jusqu'ici rarement vu, et vraiment cohérent, d'un bout à l'autre de la rencontre. Cela a donné à voir une certaine force dans la possession, au milieu – la sentinelle La Maître a été la tête pensante de toutes les initiatives – et surtout cette manière de renverser leu jeu avec de la vitesse, là où tout se passe : dans la surface adverse. OK, en face, la jeunesse monégasque a été fidèle à ce qui se voit à ces âges-là, de la naïveté défensive et cette façon d'attaquer sans couvrir ses arrières qui forme la possibilité d'un déluge face aux équipes plus aguerries offensivement, mais cela ne doit pas minorer la performance des hommes de devant, à Chasselay. Ils ont été la clé de voûte de cette ample victoire, en pressant les premières relances monégasques, en multipliant les efforts, ensemble, c'est tout.

Une histoire de cadeaux, de partages, rapportés ici dans le désordre parce que c'est un peu ce qu'a vécu Monaco, ce soir. Barty d'abord, pour son doublé. Le premier a été inscrit au commencement, sur une offrande d'Assef (1-0, 17e) qui lui rendu la pareille peu après pour le 2-0 (30e). Puis le second dans la dernière demi-heure de jeu sur une merveille de tête achevant un centre au pinceau de Macalou (4-1, 72e). Tiens, Macalaou, c'est également l'autre grand bonhomme du soir. Lui aussi y est allé de son doublé (total porté à cinq réalisations en championnat) : de la tête sur un centre travaillé de Nyemeck (56e, 3-1), ensuite en s'excusant presque sur une frappe contrée, trompant le malheureux Bamelis (6-1, 83e).

Et puis, il y a eu la touche technique de Valbon, au milieu pour enrober tout ça à 5-1 (75e). On en oublierait presque, en amont, la réduction du score de l'ASM, à quelques minutes de la pause, signée Bakali Wawina (2-1, 42e) à la réception d'un centre, encore un, du prometteur Valentin Decarpentrie. Cela ne changera rien au décor du soir. Voilà le GOAL FC bien arrimé à ce haut de tableau, au bout de sept journée d'un championnat annonciateur d'une belle joute dans les mois à venir. La perspective d'un tout feu tout flamme permanent ? "C'est une belle victoire. On avance mais il ne faut surtout pas s'enflammer car on a des gros matches qui arrivent", a vite temporisé le gardien Antoine Philippon…Savourer, mais pas trop. Finalement.

LE JOUEUR

A dire vrai, on ne savait pas grand-chose sur lui avant de venir au stade, aujourd'hui. Mais on est comme beaucoup, la découverte est souvent plus stimulante que les attentes déjà formulées. Formé à l'AS Saint-Etienne où il avait signé son premier contrat professionnel en juin 2019, Alexandre Valbon a opté cet été pour le projet du GOAL FC. Et sa première titularisation à domicile, face à l'AS Monaco, a laissé augurer un bel horizon, dans une zone de jeu tellement précieuse, si près de la ligne d'attaque.

Ce milieu relayeur a été dans tous les bons coups ce soir. Son but (75e) a été un modèle de collectivité, en étant au bout d'une nouvelle phase de jeu ébauchée à une touche de balle, avec du mouvement tout autour du porteur et des transmissions dans le bon tempo. Outre son but, Valbon a déplié la cartographie d'un jeu simple, peut-être parce qu'il a ce petit plus au milieu : voir avant de recevoir. Bref, avec lui, Cris, l'entraîneur des rouges chasselois, a sorti une nouvelle carte de sa palette offensive. De biens jolies couleurs, à l'orée d'un automne rempli de promesses.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer