AccueilSPORTSFootballFootball GOAL FC/National 2 : Ils sont déjà tout en haut !

Football GOAL FC/National 2 : Ils sont déjà tout en haut !

Dans le duel au sommet qui l'attendait à la maison, face à Saumur, le Goal FC, tout en maîtrise collective n'a laissé aucune chance à son adversaire pour signer le 5ème succès de la saison, synonyme de prise de tête du championnat (2-0).
Dans le choc de la poule de cette 9ème journée, le Goal FC dans son stade Giuly a été maître des airs !
FRANCK CHAPOLARD - Dans le choc de la poule de cette 9ème journée, le Goal FC dans son stade Giuly a été maître des airs !

SPORTSFootball Publié le , Patriote REDACTION

Samedi 12 novembre, à Chasselay, au stade Ludovic Giuly, 9ème journée du championnat de France de National 2 Groupe D, Grand Ouest Association Lyonnaise bat Olympique Saumur 2-0 (1-0). 443 spectateurs. Buts : Raspentino (23e), Goncalves (60e) pour GOAL FC. Très bon arbitrage de M. Geoffrey Kubler. Avertissements : Bourgaud (20e), Bouhenni (26e) à Saumur; Touil (13e) à GOAL FC. Composition du GOAL FC : Philippon – Kouadio, Camelo, Touil – Senzemba (Doumbouya, 77e), Reale, Dufau (capitaine, puis Le Maitre, 67e), Meynadier – Guilavogui, Goncalves (Richou, 77e), Raspentino (Sakkouh, 73e). Entraîneur : Fabien Pujo.

Le Goal FC en est là. Une prise de pouvoir, sans prise de tête, parce qu'au soir de la 9ème journée le chemin qui mène au National est aussi incertain que la perception d'un horizon quand tombe le brouillard de Novembre… On commence à bien connaître le mode de fonctionnement du coach Fabien Pujo au chevet d'un Goal FC, désormais unique leader de la poule, qui respire à pleins poumons la belle vie. Dans un duel face à son rival le plus proche, cet Olympique de Saumur en promu décomplexé, qui a été intense, sans temps morts où l'on se demandait, à la pause, si les Chasselois tiendraient la cadence, le coach Pujo a livré les mots qui remet tout ça en perspective, avec la légèreté qui sied si bien au personnage, manière de rappeler que ça ne reste que du foot : "J'ai dit à mes joueurs, pour ce match à enjeu, vous êtes dans une cour de récré, les 6ème 3 jouent contre les 6ème 6, amusez-vous, prenez du plaisir, on aura le temps, plus tard, si nous faisons partie des équipes qui sont là dans le sprint final de prendre la mesure d'un défi plus grand !" . On a franchement trouvé l'image assez utile, pour relativiser ce 5ème succès de la saison, riche en enseignement, offrant le match le plus accompli au stade Giuly, cette saison.

Fabien Pujo (entraîneur du Goal FC) : "J'ai dit à mes joueurs, pour ce match à enjeu, vous êtes dans une cour de récré, les 6ème 3 jouent contre les 6ème 6, amusez-vous, prenez du plaisir !"

Tout s'est décanté à la lueur des efforts des Chasselois, dont l'intelligence tactique ne cesse de croitre au fil des journées, passant de leur 4-3-3 habituel à un 5-4-1 protéiforme et modelé sur les principes des Lensois, plus haut, en Ligue 1, perçu en phase offensive en 3-4-3 qui oblige l'adversaire à jouer autant avec ses pieds que sa tête, à serrer les lignes autant que possible, à ne négliger aucun espace sur le terrain. Une équipe qui fait cogiter ses opposants.

Raspentino, déjà cinq buts au compteur !

Forts sur leur base arrière, les joueurs de Pujo ont vraiment été très justes dans leur manière d'attaquer, croquant les ailes de Saumur avec un certain entêtement comme sur ce premier but signé Raspentino (c'est son 5ème but de la saison), tranquille près de la ligne pour conclure un centre du jeune piston droit Meynadier dont le une-deux en amont avec Kouadio avait été un délice (1-0, 23e). Comme toute équipe qui sait où elle va, ou du moins qui se construit un sentier avec le moins de ronces possibles, il aura fallu un brin de chance aussi, Saumur ayant touché le poteau de Philippon par Touzet (7e) après avoir perdu un de ses éléments offensifs, Nowa, cheville en berne dès la 2ème minute.

Des progrès tactiques au fil des journées…

Une vraie opposition, cette équipe de Saumur, dont la volonté du coach, Julien Sourice, de ne jamais subir le jeu, est une bonne école… Le 2-0, à l'heure, œuvre à la fois de la réussite et de la puissance de Goncalves dont la frappe au cœur de la surface après avoir pris les bonnes décisions pour éliminer, est passée sous le ventre du capitaine et gardien Anthony Dauvergne (60e), aura couronné la maîtrise locale, en seconde période, entre mélange de bloc bas et utilisation des transitions à bon escient. Un leader qui mûrit de journée en journée, balayant toute idée de pression quand vient le parfum des matches qui comptent, vraiment. Le mot de la fin, comme un éloge d'automne, est signé du coach de Saumur, Julien Sourice, reparti du pays de la poire avec un retard de trois points au classement, mais toujours dans la peau de dauphin : "Le Goal FC est l'une des plus belles équipes du championnat. Ils vont jouer la montée jusqu'au bout". Ce samedi soir, c'était l'heure d'une première prise de pouvoir pour le groupe de Fabien Pujo. Vivement la suite…

.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?