Fermer la publicité

Football GOAL FC/National 2 : Cris prend la direction du Mans

le - - Football

Football GOAL FC/National 2 : Cris prend la direction du Mans
Archives FRANCK CHAPOLARD - Cris aura connu deux saisons inachevées, sur le banc de Chasselay, faisant grandir le club passé de MDA au GOAL FC.

Coach du GOAL FC depuis deux saisons, l'entraîneur brésilien s'est engagé avec les Manceaux, pensionnaire de National. Son successeur devrait être nommé prochainement.

Dans le foot, tout va très vite. La ritournelle fait souvent sourire ceux qui l'entendent, un peu moins ceux qui la pratiquent parce qu'elle dit une chose essentielle dans la marche des clubs : à tout moment chacun peut dénicher ailleurs un projet plus grand. Alors que l'on s'attendait à voir l'entraîneur brésilien, Cris, entamer, ce mois-ci, la préparation de sa troisième saison sur le banc chasselois, la porte du haut s'est finalement ouverte aujourd'hui pour l'emmener en National, prendre la direction du Mans, quatrième du dernier championnat et à la castagne avec Villefranche pour la place de barragiste avec vue sur la Ligue 2.

Récent détenteur du DEPF (Diplôme d'Entraîneur professionnel de Football), cette entrée possible vers le monde des pros qu'il a si bien arpenté avec l'OL et le Brésil quand il était ce défenseur intraitable au surnom assumé de "Policier", Cris pouvait à tout instant changer de tunique, parce que c'est le sens de sa seconde vie entamée à l'OL puis poursuivie à MDA devenu GOAL FC cette saison. Il quitte donc une formation sur un sentiment d'inachevé, ce qui n'est pas de son ressort d'ailleurs puis que la situation sanitaire a bloqué par deux fois le parcours de son équipe : il a terminé à une victoire d'Annecy en mars 2020 puis était leader en novembre dernier de sa poule de National 2 à l'instant où le championnat a été interrompu.

Jocelyn Fontanel : "C'est top pour lui"

Il laisse une belle empreinte à Chasselay, avec cette étiquette de coach offensif, puisque le GOAL avait, à l'automne, encore la meilleure attaque de sa poule. Il aura permis à certains de joueurs de franchir un cap, en signant professionnel. Les destins du défenseur Lucas Camelo (Chambly), de l'attaquant Issouf Macalou (Valenciennes) l'attestent aisément. Reste maintenant à son ami et ancien président, Jocelyn Fontanel, de lui trouver un successeur, son adjoint Landry Ndzana devrait d'ailleurs rester dans le staff.

Un président plutôt heureux du virage pris par son ex-coach qui a souligné l'évidence de son départ ainsi : "Je savais qu'avec son diplôme (DEPF) et son nom, il serait sollicité. Tout pouvait arriver. C'est arrivé un peu plus vite que prévu. C'est top pour lui. Sa carrière de coach va décoller. Quant à nous, on va réfléchir dans la semaine pour le remplacer, sachant que le staff ne devrait pas trop bouger."

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer