AccueilSPORTSFootballFootball GOAL FC/National 2 : attendre la bonne heure pour piquer…

Football GOAL FC/National 2 : attendre la bonne heure pour piquer…

Réalistes, les joueurs du GOAL FC, maintenus dans le match par un grand Yohan Muzy dans la cage, ont pris le dessus sur une valeureuse escouade de Louhans-Cuiseaux (2-0) après avoir longtemps souffert.
Football GOAL FC/National 2 : attendre la bonne heure pour piquer…
FRANCK CHAPOLARD - Quarshie qui cherche à servir Bennekrouf le futur buteur, le GOAL FC a fait preuve de patience pour l'emporter à la maison.

SPORTSFootball Publié le ,

Samedi 25 septembre 2021, à Chasselay, au stade Ludovic Giuly, 8ème journée du championnat de France de National 2 Groupe C, Grand Ouest Association Lyonnaise FC bat Louhans-Cuiseaux 2-0 (0-0). Buts : Bennekrouf (70e), Lemb (80e) pour GOAL FC. Arbitrage de M. Guillaume Bousquet. Avertissements : à Chapuis (53e) à GOAL FC; Demdoum (32e) à Louhans-Cuiseaux. Composition du GOAL FC : Muzy – Kouadio, Faure (capitaine) (Le Maître, 73e), Diarra, Tanard - Chapuis, Quarshie, Valbon (Bendaoud, 46e) – Bennekrouf, Lemb, Moussa N'diaye (Vieira, 86e). Entraîneur : Jamal Alioui.

Il n'y a pas de petits points, dans une poule aussi serrée, chaque victoire sera une bénédiction. Ce constat a prévalu ce soir à Chasselay après le succès du GOAL FC sur Louhans-Cuiseaux (2-0) marqué par plus de labeur que lumière. Une affaire entre le troisième et le second du championnat qui se sont quittés en inversant les positions, Grasse, le leader, chutant à Aubagne dans le même temps (1-0). Le manège à trois se poursuit donc, en tête, dans un mouchoir de poche de deux points, signe que la suite vaudra le détour, encore et encore.

Une fois posée cette photographie-là, il faut revenir sur ce qu'a été ce duel à la maison, le huitième rendez-vous de la saison pour le GOAL FC piqué par sa mésaventure à Grasse (0-2), samedi dernier. Où faut-il regarder ? On dira que dans un jour pareil, il faut tirer l'essentiel de l'accessoire quand on tarde autant à prendre la mesure, à la fois tactique et athlétique de son opposant. Pour grossir le trait, pendant presque soixante-dix minutes, GOAL FC s'est tapé la tête contre des Louhannais extrêmement bien organisés, capables de mettre la majorité des joueurs de champ dans leur moitié de terrain à la perte du ballon pour mieux se projeter.

Cela a été un bon plan du coach Frédéric Jay, dans la tradition de ce qu'a toujours fait ce club à Chasselay : ne pas subir et insister par le jeu. L'ailier Clément Billemaz, grandi au FCVB puis parti à Dijon tenter sa chance plus haut, a vraiment bien mûri dans sa capacité à percuter et cela s'est vu, longuement. Son centre tendu dévié tant bien que mal par Diarra avant que Muzy commence son festival (29e), aurait pu mettre les siens sur de bons rails. Louhans a ensuite gêné, constamment, le milieu chasselois, coupé l'approvisionnement des trois attaquants chasselois (Bennekrouf, Lemb, N'diaye) en un double rideau défensif comme une toile d'araignée franchement efficace.

Cogiter, ce verbe a traversé la tête du coach Alioui qui, à la pause, a fait rentrer Bendaoud à la place de Valbon, puisqu'il fallait que quelque-chose change dans ce cœur du jeu muselé. Est-ce que cela a été ensuite une évidence ? Tout n'a pas si simple. Billemaz a continué de donner du boulot à Muzy (57e) en angle fermé. Alpha Kubota, le natif de Tokyo au nom aussi classe que ses dribbles, a crocheté Tanard dans la surface avant d'allumer la mèche près de Muzy cependant bien sur ses appuis façon Neuer (59e). Un remake de cette action suivrait dans la foulée (60e), mais là encore Muzy, à l'allemande, soulignait sa présence, flegmatique. L'heure des Louhannais venait de passer.

N'diaye allume les (bonnes) mèches, Muzy inspiré

GOAL FC, et son ailier N'diaye allaient renverser ce match, en vingt minutes bien sonnées. L'ancien vaudais a vraiment du feu dans les jambes quand il accélère en ayant la bonne idée de s'appuyer sur Lemb, par exemple. Cela aurait pu lui permettre d'ouvrir le score si la pelouse chasseloise et ses faux rebonds ne lui avait pas joué un vilain tour à l'instant d'armer sa frappe (63e). C'est de son couloir qu'est venu le premier but de son équipe, quand Kouadio, le latéral si adroit en jeu long, a joué de la transversale comme on joue de la flûte collégialement en trouvant à propos Bennekrouf, attentif au pas d'hésitation d'Adrien Mevin, le portier louhannais, pour placer là où il faut le ballon (1-0, 70e).

Mais le plus beau était à venir avec cette réalisation soignée par l'initiative première de l'entrant Le Maître qui, en une touche a enclenché une action limpide où Bennenkrouf, Quarshie, Bendaoud ont su allier déplacement et sens de la passe à bon escient pour offrir à Lemb, au point de pénalty l'opportunité, magnifique, de ferme le match à 2-0 (80e). Si tout ce qui a suivi - le poteau de Pape Gaye (82e) pour Louhans alors que Muzy avait lu la trajectoire du ballon comme on suit les hirondelles au printemps, sans aucun étonnement, puis cette ultime chevauchée de N'diaye (84e) si proche du 3-0 – a été moins marquant, c'est parce que GOAL FC avait su attendre son heure et piquer au bon moment. En équipe qui apprend vite de ses déveines précédentes. La suite se jouera à Hyères, le 9 octobre. Avec un réalisme plus affinée encore ?

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 30 décembre 2021

Journal du30 décembre 2021

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?