AccueilSPORTSFootballFootball Goal FC/Fabien Pujo : "A domicile on est très performant"

Football Goal FC/Fabien Pujo : "A domicile on est très performant"

Satisfait par la nouvelle victoire de sa formation à la maison face à Yzeure-Moulins (2-0), le coach du Goal FC espère que son équipe retrouvera des couleurs à l'extérieur, dès cette semaine.
Toujours en tête de sa poule alors que la fin de la première partie de saison approche le coach du Goal FC peut avoir le sourire à l'aube d'une semaine très importante pour le club du président Fontanel.
Archives FRANCK CHAPOLARD - Toujours en tête de sa poule alors que la fin de la première partie de saison approche le coach du Goal FC peut avoir le sourire à l'aube d'une semaine très importante pour le club du président Fontanel.

SPORTSFootball Publié le , RALPH NEPLAZ

Il ne s'enflamme pas, parce que le chemin qui reste à accomplir est tellement long que l'on n'est jamais sûr de rien en National 2. Fabien Pujo, l'entraîneur chasselois qui sait son équipe est toujours en quête d'équilibre loin de son nid local, a savouré le succès de son groupe hier à domicile contre Yzeure, un visiteur de la seconde moitié de tableau qui n'a pas hésité à prendre le jeu à son compte.

Quelle analyse du match faites-vous après cette nouvelle victoire à domicile face à une équipe d'Yzeure-Moulins qui a tout tenté, notamment en première période ?

"On entre dans une période hivernale toujours complexe, le championnat devient un peu différent à cause de l'état du terrain et des températures. Mon équipe a abordé le match sérieusement. On a concédé peu d'occasions en première période parce que l'on voulait rester dans notre jeu de position fait de passes courtes alors que notre but a été marqué sur des passes plutôt longues. On a rectifié en seconde période, avec plus de maîtrise. On est resté sérieux dans un match où il faut savoir être chirurgical et on l'a été. On a pu faire tourner l'effectif. A domicile on est très performant mais on doit faire mieux à l'extérieur pour bien finir 2022."

Sur les deux buts que vous inscrivez, on sent une plus grande complicité de vos éléments offensifs. C'est un trait particulier de vos progrès collectifs dans un effectif qui avait été largement modifié cet été ?

"C'est le temps que les joueurs passent ensemble, la faculté à se connaître. Progressivement, on s'aperçoit qu'il y a des coordinations entre le passeur et le receveur, une meilleure synchronisation, comme sur le second but marqué par Raspentino. Ce que je retiens sur ce match, à partir des parallèles de ce qui leur parle en ce moment, on a fait référence au parcours du Maroc en coupe du monde avec leur manière d'avoir 18 mètres entre les défenseurs et les attaquants. C'est un vrai bloc. Ils attaquent ensemble et ne cèdent rien. Si tu es comme ça contre ce genre d'adversaire, ça ne peut que bien se passer pour toi. C'est là-dessus que l'on voulait insister. A Chamalières (défaite 3-1), on avait été plus en difficultés dans ce domaine. Là, les joueurs ont bien répondu sur ce premier acte. On va maintenant bien récupérer pour aller à Bourges ce mercredi, face à une équipe qui est un peu mieux en ce moment. On terminera à Vierzon samedi pour notre dernier match de l'année."

"On voulait vraiment faire un match référence "

Vous restiez sur deux matches sans succès avec cette défaite à Chamalières (3-1) et ce nul à Bergerac (2-2). Quels constats avez-vous tiré de ces rencontres avant d'accueillir Yzeure ?

"Peut-être que nous, le staff, en plus des cas individuels des joueurs, n'avons pas été super dans l'approche du match, dans ce que nous voulions faire à Chamalières, sur un point de vue tactique même si nous avons eu 70% de possession. Nous avons été défaillants dans la dualité sur un terrain synthétique. On a réagi dans le comportement à Bergerac, même si nous avons mené deux fois au score pour se faire reprendre à la fin. On a donné deux buts à Bergerac. Pour Yzeure, on voulait vraiment faire un match référence, c'est-à-dire gagner sans prendre de buts. Félicitations au joueurs, ce sont eux qui décident de beaucoup de choses."

Désormais on voit des équipes qui ne viennent plus chez vous en position d'attente en bloc bas mais plutôt en situation de prises d'initiatives. Est-ce que cela change la façon d'aborder ces rencontres à domicile ?

"Si ces adversaires nous laissent du temps avec le ballon, cela veut dire que nous avons des joueurs qui avec du temps sont capables de faire de belles choses sur le plan technique. Yzeure avait un plan sur Enzo (Reale), notre base de relance, cela ne l'a pas empêché de donner un bon ballon de but. On essaie de trouver des failles chez l'adversaire, l'inverse est aussi vrai. A nous de continuer ainsi."

Propos recueillis par Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?