AccueilSPORTSFCVBFootball FCVB/Thimothée Taufflieb : "rester dans le bon wagon du National"

Football FCVB/Thimothée Taufflieb : "rester dans le bon wagon du National"

Le milieu du FCVB, buteur très actif dans le succès des Caladois, vendredi à Sète (0-2), savoure le bon passage des siens, dans un championnat où toutes les perspectives restent possibles, en haut comme en bas.
Football FCVB/Thimothée Taufflieb :
FRANCK CHAPOLARD - L'ancien parisien, ici en percussion contre Boulogne à Chouffet, le 27 février, réalise une seconde partie de saison plus accomplie.

SPORTSFCVB Publié le ,

Il serait inique de sortir un Caladois du lot des satisfactions ramenées de Sète, hier soir, au bout d'un match qui a marqué les esprits. Mais comme dans toutes les rencontres échevelées où aucune équipe ne sort le cadenas, il y a des joueurs qui font basculer les débats. A Villefranche, solide dans toutes les lignes, chacun y est allé de sa contribution pour consolider le neuvième succès de la saison. Le gardien Jean-Christophe Bouet a ainsi été à la parade en début de match et a sorti un pénalty (84e, Kaïboue) important pour ne pas souffrir jusqu'au bout. Devant, on reparlera longtemps du but splendide de Guilavogui (31e : enchaînement contrôle-frappe-lunette adverse, le tout en pleine course sur une passe laser d'un Sergio précieux). Sans doute le but de la saison en National, qui a déjà mis le feu aux réseaux sociaux, en 24 heures... Et au milieu, on a relevé une partition dense de Thimothée Taufflieb qui revient, ici, sur un voyage en Occitanie à forte valeur ajoutée avant d'enchaîner cette semaine par les réceptions du Red Star et Concarneau.

Votre victoire d'hier à Sète (0-2) a été assez spectaculaire, entre le but somptueux de Guilavogui et le pénalty arrêté par Bouet en fin de match. Est-ce la prestation la plus aboutie de votre saison ?

"C'était un match avec deux mi-temps complètement différentes. En première période, on a su créer du jeu et mener au score. Esuite, on a essayé de gérer la suite de la rencontre avec d'autres arguments pour ne pas se faire rattraper. A la mi-temps, le coach a insisté sur la notion de solidité défensive pour répondre à leurs défis physiques. Parfois, dans d'autres matches, on a produit du jeu et on s'est fait punir. Là, on a montré qu'on pouvait aussi attendre l'adversaire et être dangereux en contres. Le coach (Hervé Della Maggiore) avait bien analysé leur jeu."

Comment expliquez-vous l'entame difficile où votre gardien, Jean-Christophe Bouet, vous maintient dans le match ?

"On a effectivement été mis en difficultés dans ces cinq premières minutes et flotté un peu à cet instant du match. Si Sète avait ouvert le score, cela n'aurait pas été le même match. On peut remercier notre gardien qui nous sort encore un gros match. C'est le genre d'entame à ne plus reproduire."

A propos de votre gardien, qu'est-ce qui explique un tel niveau de performances depuis plusieurs journées ?

"C'est tout simplement un excellent gardien qui travaille au quotidien pour maintenir un si haut niveau de performances, à chaque match. Il a l'expérience du National. Mais, c'est toute l'équipe qui va mieux. On sait que l'on peut s'appuyer sur lui et tout le monde fait des efforts pour ne pas prendre de buts. Ce n'est pas pour rien que nous avons la meilleure défense du championnat. On y tient. C'est un atout supplémentaire pour rester dans le bon wagon du National."

Vous avez été averti dès la première minute de jeu, est-ce que cela a changé la suite de votre match ?

"Je n'ai pas pensé à ça, en me disant que je devais faire attention pour le reste du match. C'est le genre de choses qui peuvent arriver. Mon intervention n'était pas maîtrisée et le carton jaune était logique. Je me suis surtout concentré sur ce qui devait arriver après ça pour que l'on arrive à reprendre le jeu à notre compte, collectivement."

"La semaine à venir peut être un tournant"

Votre but (27e) a permis à votre équipe de concrétiser un temps fort. Comment l'avez-vous vécu ? Comme une petite revanche sur ce carton pris en début de match ?

"Non pas vraiment. Il part d'une récupération au milieu, puis un une-deux avec Désiré (Segbé) pour finir l'action. Evidemment ce but fait plaisir mais ce n'était pas lié au carton du début. Je me sens bien collectivement, ça aide. Au milieu, le coach (Hervé Della Maggiore) nous laisse beaucoup de liberté."

Le milieu à trois que vous formez avec Sergio et Blanc a retrouvé toute son influence dans le jeu, après un début de saison plus difficile…

"Nous avons tous vécu un début de saison difficile, pas seulement les milieux. Aujourd'hui, on retrouve la maîtrise que nous avions l'an passé et nous sommes plus décisifs. Le coach nous demande de prendre plus risques. Nous nous sentons bien dans nos têtes. C'est un tout."

Vous revenez à trois points de la troisième place. Qu'est-ce que cela suggère comme réflexions ?

"Que tout peut aller dans un sens comme dans l'autre. On est proches du haut de tableau mais pas si loin de la zone rouge. Il ne faut pas se prendre la tête. Le plus important reste le maintien. On verra où cela nous mènera."

La semaine à venir peut être un virage dans la saison, avec les réceptions du Red Star (mardi) et de Concarneau (samedi)…

"Ce sera un tournant même si derrière il restera encore pas mal de matches (NDRL : six journées). Alors, si on gagne ces deux rencontres, on peut faire une belle opération. Mais ce ne sera pas simple. Le Red Star est quand même en huitième-de-finale de la coupe de France (NDRL : les Audoniens recevront l'Olympique Lyonnais, le 8 avril) et Concarneau maintient une belle dynamique en ce moment. Ce seront deux bons matches à jouer."

Propos Recueillis par Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?