Fermer la publicité

Football/FCVB : pour Maxime Jasse, "le foot est un éternel recommencement…"

le - - FCVB

Football/FCVB : pour Maxime Jasse, "le foot est un éternel recommencement…"
FRANCK CHAPOLARD - Jasse et les Caladois, après une première phase d'entraînement intense, retrouvent l'odeur des duels en amical cette semaine.

Avant le premier match amical face au FC Annecy (aujourd'hui à huis clos à Saint-Georges-de-Reneins) et au départ de sa dixième saison avec le FC Villefranche-Beaujolais, Maxime Jasse estime que le nouvel effectif caladois saura encore s'adapter aux exigences du National.

Le temps qui défile. Les coéquipiers qui passent et s'en vont. Des amitiés qui se créent. En dix ans, Maxime Jasse aura tout connu à Villefranche. Du CFA, au N2 puis le National. Qu'en garde-t-il ? Aucune lassitude sinon une envie de toujours gagner sa place sur le terrain. Pour lui, aujourd'hui est un autre jour où une nouvelle saison s'ouvre. Avec de nouvelles ambitions.

Quelle était la saveur de votre semaine de stage à Vichy ?

"Ce n'était pas vraiment la même saveur qu'au pays basque où nous partions en stage d'habitude, ça change. On s'y fait. On a appris à se connaître, c'était le plus important pendant ce séjour, dans ces circonstances. Les nouveaux savent à quoi s'en tenir maintenant."

Ce mardi à Saint-Georges-de-Reneins a lieu votre premier match amical face à Annecy (N1). Ce sera à huis-clos. Ce ne sont pas vraiment des débuts rêvés…

"Dans le contexte d'un match amical, ce n'est pas très grave. Vendredi à Chouffet contre Martigues, les places au stade seront aussi limitées. Dans cette période, ce sera un peu comme d'habitude, en amical il n'y a jamais trop de monde…On travaillera en sous-marin…Je suis surtout curieux de savoir comment va débuter le championnat fin août au niveau de l'accueil du public. Pour l'instant on ne sait pas trop."

"Des profils que nous n'avions pas avant"

Il y a encore eu beaucoup de départs cet été dans l'effectif. A quoi le public caladois peut-il s'attendre de la part des nouveaux ?


"Pour le moment, on n'a eu peu d'indications, parce que l'on a beaucoup travaillé des petits jeux, des petites oppositions. En match, c'est autre-chose. Je peux juste constater qu'il y a encore beaucoup de qualité. On a des profils que nous n'avions pas avant. Un attaquant comme Garita est un vrai point d'appuis qui va faire mal aux défenseurs adverses. Globalement, le coach (Alain Pochat) est resté dans la continuité de qu'il faisait avant : il a recruté des bons mecs qui sont de bons footballeurs. On verra si la mayonnaise va prendre mais je ne me fais pas de soucis. Je ne vois pas moins de qualité que l'an passé. Chaque saison, on se pose les mêmes questions. Mais les débuts ne sont jamais tout rose. On a perdu des joueurs importants dans le vestiaire et sur le terrain mais c'est la vie de tous les groupes."

Quatre mois sans ballons, est-ce que ça change l'état d'esprit d'un groupe ?

"Les mecs ont faim, ça c'est une certitude. Peut-être même plus que d'ordinaire. Il y a de l'agressivité, dans le bon sens du terme. Dès le début, dans les petits jeux."

Vous entamez votre dixième saison au club. Avec quelle motivation ?

"Je l'aborde dans une certaine forme de continuité, malgré le contexte actuel. Je suis fier de ces dix ans au club, ça me tient au cœur, vraiment. Le foot est un éternel recommencement et je suis toujours là...."

Ralph Neplaz

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer