Fermer la publicité

Football FCVB/National : une embellie à maintenir

le - - FCVB

Football FCVB/National : une embellie à maintenir
Archives FRANCK CHAPOLARD - Le rôle des pistons caladois, ici Fleurier à l'aller (0-0), sera un des facteurs importants du duel à Laval.

En déplacement à Laval ce soir, le FC Villefranche-Beaujolais, respire la bonne santé et peut rêver au podium, à six journées de la fin.

Il y a exactement une semaine, avant la réception de Concarneau, il flottait dans le ciel du stade Armand-Chouffet, la possibilité d'une assurance pour finir la saison sans pression négative. Hervé Della Maggiore, l'entraîneur caladois avait borné la venue des Finistériens avec cet objectif : "Ce sera notre match pour le maintien. Si on gagne, on sera à 39 points…" C'était la bonne lecture d'un championnat où ceux qui rêvent trop haut, bouffent souvent le prix de cette amabition par les racines de leurs frustrations. On songe aux Lavallois, autrement plus outillés en matière d'effectif que les Caladois, et qui doivent désormais guigner la prochaine victoire pour être pleinement rassurés sur leur futur proche.

Celui du FCVB ressemble à une embellie que le déplacement en Mayenne peut nourrir un peu plus. La façon dont Villefranche a géré l'enchaînement de trois rendez-vous très rapprochés (succès 0-2 à Sète, nul 2-2 face au Red Star et victoire 1-0 contre Concarneau) indique un mental répondant aux exigences du moment, à savoir cette possibilité de lorgner cette troisième place synonyme de barrages. Ce qui faisait dire, cette semaine, au tacticien beaujolais : "Aujourd'hui, on est en concurrence avec d'autres équipes pour cette troisième place. On ne doit pas manquer d'ambition et aller chercher cette troisième place. Ce n'est pas toutes les saisons où on peut jouer quelque-chose. Alors, être là-haut, cela demande de prendre du plaisir, en restant ambitieux". Le retour dans le groupe de l'attaquant Arnold Garita devrait contribuer au maintien de cet élan.

Della Maggiore : "une dynamique positive"

Un Hérvé Della Maggiore qui, avant de se rendre à Laval, avait de quoi être optimiste, en dépit des absences du milieu Taufflieb, du gardien Bouet (suspendus), des défenseurs Jasse et Pagerie, de son duo d'attaquants Dabasse-Segbé (blessés). Aucune raison d'être timorés donc : "Quand on est dans une dynamique positive, on arrive toujours à remplacer les absents par des joueurs qui se mettent vite au niveau, souligne Della Maggiore. A un moment, on a joué sans notre buteur Garita, cela n'a pas empêché Dabasse et Guilavogui de marquer. Je dispose d'un groupe élargi. Je ne suis pas inquiet là-dessus."

Il a bien raison de laisser les inquiétudes dans le camp d'en face. Car, Laval, reste sur un revers à la maison, mardi face à Bastia (0-1), en étalant un moral en berne. Tout pour se méfier du sursaut d'orgueil adverse, insiste le coach du FCVB : "Ils sont certes sur une dynamique moins positive que la nôtre mais il fau rester prudent. Psychologiquement, réussir l'entame du match va être important. Si on marque en premier, on peut se rendre la suite du match plus facile." On le sait, la chanson du National est partagée par tous : souvent, c'est celui qui dégaine le premier qui l'emporte au final. Vérifications des faits dès 18h, aujourd'hui au stade Francis Le Basser.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer