Fermer la publicité

Football FCVB/National : une bonne répétition avant d'entrer en scène…

le - - FCVB

Football FCVB/National : une bonne répétition avant d'entrer en scène…
FRANCK CHAPOLARD - Taufflieb a été un des éléments les plus constants durant cette phase de présaison.

Si la défaite concédée ce mercredi face à Grenoble (Ligue 2) à Armand-Chouffet reste anecdotique (0-2), les progrès collectifs affichés sont de nature à manier l'optimisme à une semaine de la reprise du championnat.

Cela ressemble à une montée en puissance collective. Comme lors de toutes ses prestations face aux clubs de Ligue 2 (Rodez, Troyes), le FCVB a bossé ce qui compte à cet instant de la préparation, la recherche de cohésion. Pas la plus mince des quêtes avec autant de changements opérés cet été, dans presque toutes les lignes. Mercredi face à Grenoble, peut-être plus en avance sur le plan offensif, les Caladois ont tenu le coup, sans se désorganiser, encaissant deux buts sur deux erreurs défensifs (78e et 83e) quand la fatigue commençait à gagner les rangs alors trois changements avaient été effectués (Chermiti, Escarpit, Lacazette sont entrés en jeu).

L'idée d'une concurrence

Ce qui représente autant d'enseignements pour les jours futurs. "On aurait mérité de marquer au moins un but. Grenoble a aussi fait tourner sur la seconde période, c'est normal d'avoir un peu pioché sur la fin. Les garçons ont montré de bonnes choses dans le contenu", résumait Alain Pochat, un coach rassuré à une semaine de la reprise. Car, ce qui se dessine peu à peu, c'est une vive concurrence, dans ce groupe renouvelé. Si au milieu, la constance des Blanc, Sergio voire Taufflieb même si ce dernier a joué devant pour accompagner Ahouré est patente, derrière la défense à trois a mis en lumière le gaucher Injai qui pourrait surprendre cette saison en National par son sens du placement et surtout cette aisance technique qui est la base de la construction caladoise. Un état des lieux qui plaît au coach du FCVB : "Il y a de bonnes associations. Derrière on commence à comprendre ce qu'il faut faire. C'est rassurant." Une autre répétition était prévue ce vendredi à l'Académie de l'OL face à Gueugnon.

Alain Pochat enfin pris au BEPF

De quoi avancer encore collectivement, avant le premier rendez-vous de la saison à Saint-Priest face au SC Lyon. Alain Pochat ne s'en fait pas une montagne : "On sera vite dans le vif du sujet. Ce sont des matches qui se jouent sur des détails et la fatigue parce que les équipes ne sont pas totalement prêtes à ce stade de la saison". Un coach caladois soulagé d'avoir appris dans la journée qu'il était enfin sélectionné dans la prochaine promotion au Brevet d'entraîneur de football professionnel (BEPF), ce sésame après quoi il courrait depuis plusieurs années. De la persévérance. Tout finit par arriver…

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer