AccueilSPORTSFCVBFootball FCVB/National : un succès pour (bien) commencer

Football FCVB/National : un succès pour (bien) commencer

Pour leur premier match amical à Saint-Georges-de-Reneins, les Caladois, très en jambes déjà, ont battu Annecy (2-1), un adversaire qu'ils retrouveront en championnat début septembre.
Comme il l'avait annoncé, l'entraîneur Alain Pochat a donné du temps de jeu aux jeunes du groupe : ici le milieu Romain Antunes.
Léo Calistri - Comme il l'avait annoncé, l'entraîneur Alain Pochat a donné du temps de jeu aux jeunes du groupe : ici le milieu Romain Antunes.

SPORTSFCVB Publié le ,

Mardi 21 juillet, en match amical à Saint-Georges-de-Reneins, le FC Villefranche-Beaujolais bat le FC Annecy 2-1 (1-0). Buts : Blanc (15e sp) et Ahoure (79e) pour le FCVB, Chapuis (84e) pour Annecy.

Composition du FCVB en première période : Bouet - Jasse , Sylvestre-Brac, Flegeau - Bonenfant, Antunes, Mimoun , Blanc (Bulur, 36), Feneuil - Escarpit, Garita.
Composition du FCVB en seconde période : Caruso - Injai, Renaut, Bonenfant - Fleurier, Lacazette, Bulur, Taufflieb, Pagerie - Ahoure, Makengo. Entraîneur : Alain Pochat.

Si les premières fois indiquent souvent une partie du chemin à suivre, ce que les Caladois ont proposé aujourd'hui pour ouvrir le bal de leurs matches amicaux est hautement porteurs d'espoir. En disposant d'Annecy (2-1), un adversaire qu'ils défieront en National le 1er septembre en Savoie, ils n'ont pas montré deux mi-temps dissemblables, ce qui est une rareté, à ce stade de préparation.

LE MATCH

Logiquement, il a fallu du temps pour voir émerger ce qui fait la marque de fabrique du jeu caladois prôné par Alain Pochat. A savoir ce travail qui commence dès l'arrière, avec un trident défensif Jasse-Flégeau-Sylvestre-Brac à l'initiative des premières relances. Pour nourrir ces circuits préférentiels qui, plus haut, permettent de faire la différence. On a vu des choses intéressantes dans les couloirs, où les pistons (Bonenfant, Feneuil d'abord puis Pagerie et Fleurier) ont déjà intégré la nécessité des efforts incessants à produire dans la fluidité du jeu.

Et puis il y a eu de la vitesse, dans ces zones de vérité qui disent ce que sera la marge de progression du secteur offensif, sur les deux buts inscrits : le pénalty obtenu puis transformé par Blanc (15e) et surtout sur la seconde réalisation de l'ex-attaquant de Cuiseaux-Louhans, Ahoure, parti dans le bon temps pour à la fois lire la profondeur et soigner la conclusion devant Moccio (2-0, 79e).

On passera sur la réduction du score d'Annecy par Chapuis en fin de match, il y avait eu matière à tirer d'autres enseignements en amont. Suite du programme amical ce vendredi à Armand-Chouffet face au FC Martigues (N2). Là encore il s'agira d'y aller crescendo et peut-être l'occasion de revoir les absents du jour pour cause de pépins physiques divers : le défenseur Axel Dauchy, le milieu Sergio ou l'attaquant Guilavogui.

LES JOUEURS

Il n'y a pas eu matière à une révolution tactique dans ce que le FCVB a mis en place ce mardi. Le 3-5-2 de Pochat semble être une base de travail nouvelle pour les recrues. Et c'est cela qui a compté à Saint-Georges-de-Reneins. Ligne par ligne, le chantier collectif démarre positivement.

Dans les buts d'abord. Ceux qui ne connaissaient pas le successeur de Sauvage, Jean-Christophe Bouet peuvent être rassurés. C'est un tempérament similaire à l'ex-portier caladois qui arrive au FCVB : du caractère, de l'expérience et une présence dans sa surface qui sont une assurance. Ce n'est pas Le Tallec, l'attaquant savoyard, qui dira le contraire…

Dans le trident défensif de Pochat, si Flegeau, Jasse, Renaut, Bonenfant en seconde période, ont été dans la continuité de leurs prestations d'avant-confinement, il faudra du temps au jeune Sylvestre-Brac ou à Injai pour s'intégrer, tactiquement. Une remarque qui vaut aussi pour les milieux Lacazette, Mimoun voire Bulur.

C'est en attaque que tout va compter, tout va peser : Escarpit est un profil de harceleur qui peut porter le danger dans la surface, Garita sera un point d'appuis essentiel lorsque l'entente – déplacement et appels – autour de lui sera meilleure et Ahore possède des qualités de vitesse et de finition qui n'attendent qu'à être exposées en National. Au stade des promesses, tout le monde a ses chances. C'est souvent le sens des premières fois.

Ralph Neplaz

Correspondant local de presse

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 03 novembre 2022

Journal du03 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?