Fermer la publicité

Football FCVB/National : Segbé-Dabasse, duo gagnant !

le - - FCVB

Football FCVB/National : Segbé-Dabasse, duo gagnant !
Archives FRANCK CHAPOLARD - Dabasse, à gauche, et Segbé, à droite, ont sans doute livré à Orléans leur meilleur prestation sous le maillot caladois.

Buteurs complices, les deux attaquants alignés par le coach Della Maggiore ont été les grands artisans du succès caladois à Orléans (3-1).

Il y avait à l'instant de leur sortie, en fin de match sur cette pelouse de La Source, quelque chose qui ressemble à cette flamme toujours en vie, cet espoir de jouer les barrages dans quelques semaines si d'aventure Villefranche est toujours là-haut, accroché à cette troisième place du championnat. Adrian Dabasse et Désiré Segbé ont réalisé, à Orléans le genre de prestation qu'un coach attend d'une paire d'attaquants lorsque tout compte, lorsque tout se joue : de la disponibilité et la quintessence de leur job, scorer. Evidemment, leurs stats ne les placeront pas dans le haut du chapeau du National – trois buts pour Dabasse, deux pour Segbé – mais cela n'effacera en rien leur prestation de ce soir.

Une entente qui porte ses fruits. A toi à moi. Ou l'inverse. Pendant tout le match. Et cela a commencé assez tôt. Avec souvent, le centre pour l'autre comme mode d'expression préféré. Dès la 10ème minute, c'est Segbé, décalé côté gauche, qui a servi son compère axial dont la tête, formidablement décroisée, a été sorti de la lucarne par le portier centriste Franck L'Hostis. La politesse serait rendue peu après par Dabasse, après une course idéale côté droit, l'ancien choletais déposerait le ballon au second poteau pour Segbé, si prompt à exploiter l'offrande (1-0).

Une efficacité qui arrive au meilleur moment

La suite a été du même tonneau. Avec une constante, la touche technique incontestée de Dabasse, imaginée par cette louche pour Taufflieb dans la surface (58e) ou plus sûrement ce contrôle orienté dos au jeu pour servir Segbé, signalé hors-jeu (65e). Impliqué dans le travail de replacement, un jour où le FCVB a usé de la transition comme une arme de haute précision, on a vu Dabasse commettre sur Perrin le genre de faute qui éteint une contre-attaque et récolter l'avertissement qui va avec (72e). Cela s'appelle l'intelligence de l'instant, la frustration pour le rival…

Mais on gardera, en une manière de symbole de cette belle soirée en terre orléanaise, l'ultime but caladois. Parce que tout y était, du début à la fin : ce centre comme un cadeau de Segbé, exploitant à merveille le bijou de verticalité de Sergio (un habitué su genre), pour faire briller la fine patte gauche de Dabasse (3-0, 78e). Et ce constat longtemps cette saison, le FCVB, meilleure défense du championnat, aura attendu d'avoir des attaquants bavards dans les surfaces adversaires pour concrétiser ses belles intentions dans le jeu. Et on dirait, qu'à trois journées de la fin, cela arrive au meilleur moment. Avec ce duo gagnant, Dabasse-Segbé.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer