AccueilSPORTSFCVBFootball FCVB/National : Rémi Bonenfant, un retour marquant !

Football FCVB/National : Rémi Bonenfant, un retour marquant !

Absent des terrains depuis mi-octobre, le piston droit du FCVB a été un des hommes providentiels du probant succès caladois sur le Red Star vendredi à Armand-Chouffet (3-1). L'homme qui tombe à pic.
La reprise pleine course de Bonenfant a donné de la largesse à la victoire du FCVB sur le Red Star (3-1) de fort belle manière au bout d'une action collective "Made in Calade..."
FRANCK CHAPOLARD - La reprise pleine course de Bonenfant a donné de la largesse à la victoire du FCVB sur le Red Star (3-1) de fort belle manière au bout d'une action collective "Made in Calade..."

SPORTSFCVB Publié le , RALPH NEPLAZ

Ses productions ne sont jamais anodines. Il y a toujours quelque-chose à dire de sa générosité sur le terrain, quand il est dans de bonnes dispositions athlétiques et physiques comme cela a sauté aux yeux, vendredi dernier à Chouffet pour une victoire à domicile attendue depuis quelques journées, face au Red Star (3-1), un pensionnaire de ce haut de tableau qui a été la demeure de Villefranche ces deux dernières saisons. Rémi Bonenfant, n'avait pas foulé une pelouse de National depuis le 12 octobre dernier et la défaite des Caladois contre Dunkerque à la maison (0-2). Touché au 5ème métatarse (fracture), il avait été ensuite opéré et vécu la suite du championnat, dans une frustration que l'on devine grande tant il est, depuis plusieurs saisons maintenant, un des hommes de base de la défense beaujolaise. Un régulier animateur du couloir droit, parmi les meilleurs en National. Dans une saison qui avait si mal débutée pour lui – dès la première journée face à Sedan (1-1) il avait subi un KO et était sorti sur civière avant la fin du match – Bonenfant a retrouvé le bain du National sans aucune appréhension, ce week-end, un peu plus de trois mois après sa dernière blessure.

Toujours le même apport offensif

Son adaptation tactique au 3-4-3, nouvelle mouture du coach Della Maggiore, a été évidente, preuve d'une expérience, à 33 ans, qui est un gage de sérénité quand son entraîneur - privé de son autre piston droit Quentin Martin, victime d'une rupture du tendon d'Achille au Mans (1-1) lors de la rencontre précédente - la semaine dernière n'avait pas hésité à le titulariser. Alors Avant la venue du Red Star, troisième du National, Della Maggiore n'avait visiblement aucun doute sur la solidité de son défenseur, soulignant après coup : "Rémi Bonenfant, va nous apporter de l'intensité dans les semaines à venir, c'est sa grande qualité. A l'entraînement, il était déjà en forme cette semaine. Je l'ai titularisé directement pour cette raison. C'est un joueur qui a été blessé mais physiquement, il est vite revenu". Et son but, au-delà de son apport offensif, le deuxième de la saison, est tombé à pic quand le FCVB faisait le dos rond, à 2-1, prenant ainsi le large sur un mouvement où le centre extérieur de Dos Santos à la suite d'une louche de Maxime Blanc (3-1, 77e) a fait chavirer tout Armand-Chouffet ! Une joie sous la neige synonyme de délivrance.

"C'est bien d'avoir marqué pour mon retour mais ce qui est important c'est surtout la situation du club"

Puis au micro de FFFtv il dira son soulagement, sa satisfaction après des mois de galère qui ont coïncidé avec la position périlleuse de son club, dans la zone de relégation : "C'est une victoire qui nous fait du bien. On avait à cœur de prendre les trois points pour sortir de la zone rouge". Revenant ensuite sur cette période peu joyeuse passée à se soigner : "Je m'étais cassé le pied il y a trois mois. C'est bien d'avoir marqué pour mon retour mais ce qui est important c'est surtout la situation du club." Un homme de cœur n'oubliant jamais les siens, il aura cette belle pensée pour sa compagne, comme une prédiction réalisée : "Ma femme m'avait dit que j'allais marquer, je voudrais lui faire une petite dédicace…" Puis il s'en allé fêter ces quelques minutes de libération dans le vestiaire caladois, en espérant que le retour à un jeu collectif plus affirmé aura une suite, rapide : "J'espère que cette victoire va nous permettre d'engranger de la confiance et d'enchaîner les succès." Rendez-vous à Paris XIII, début février pour mesurer combien le FCVB aura faim de continuité avec un Rémi Bonenfant, au timing retrouvé.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?