AccueilSPORTSFCVBFootball FCVB/National : Maxime Blanc, évidemment

Football FCVB/National : Maxime Blanc, évidemment

Buteur face à Sedan (1-1), le numéro 10 du FCVB a retrouvé son jardin d’Armand-Chouffet comme une habitude renouvelée. Sa signature.
Positionné à droite dans le milieu en losange du FCVB où il a souvent repiqué au centre, Maxime Blanc a réussi son retour en Calade.
FRANCK CHAPOLARD - Positionné à droite dans le milieu en losange du FCVB où il a souvent repiqué au centre, Maxime Blanc a réussi son retour en Calade.

SPORTSFCVB Publié le , RALPH NEPLAZ

Il est dit qu’être père donne un sens plus prononcé à la vie de tous les hommes. Celle de Maxime Blanc, papa d’une petite Ema, jeudi – félicitations à la Marion, la maman -, à la veille de la première journée de National, a connu une joie supplémentaire, avec un troisième enfant dans la famille, la semaine où son destin caladois a repris son cours, comme avant. Et c’est une belle signature. Son premier match sous le maillot du FCVB, en ouverture du championnat, hier, ne pouvait donc pas être un match comme les autres, entre sentiments mêlés et désir de reprendre le fil d’une histoire caladoise arrêtée le 22 mai 2021, sur une grande désillusion en barrages d’accession à la Ligue 2 perdus à Niort (2-0), avec en mémoire vive son bijou de but réalisé à l’aller (3-1). La sensation que tout n’est qu’un recommencement, dans le foot et ailleurs comme l’a souvent répété son pote Maxime Jasse aujourd’hui à Mâcon (N3), a prévalu, hier soir, à la sortie de sa prestation face à Sedan, où il aura réussi à se couler dans le collectif du coach Della Maggiore qui aura loué son intelligence dans le jeu avant l’ouverture, avec le naturel de ceux qui retrouvent leur jardin, leurs attaches. Un match plein. Dans un contexte pas si simple.

Au service de l’équipe, déjà

Positionné à droite dans ce milieu en losange où il a souvent repiqué au centre là où le vent décisif l’attirait, il a été dangereux, constamment. Il aurait pu ouvrir le score, dès la première minute, en étant plus prompt à convertir un centre parvenu dans les six mètres de Lembet, le gardien Sedanais, bien affairé, déjà. Tout sur cette action disait ce qui allait suivre : sa course vers le but, son flair aussi, pour exploiter la moindre opportunité qui arriverait. Ainsi, c’était comme l’ordinaire de son jeu d’être au bout d’une inspiration de Sergio et ce relais tout en déséquilibre maitrisé de Ba, point de fixation formidable et passeur subtile, pour ouvrir le score et mettre du baume au cœur à Chouffet, et les siens sur de bons rails (1-0, 14e). Par la suite, il se mettra au service de l’équipe : parfait dans la transmission pour Bonenfant, au centre non ajusté (32e), venant défendre quand il fallait tenir et freiner cette tentative de Vanbaleghem (72e), tentant sa chance pied gauche des 20 mètres pour frôler le poteau gauche de Lembet médusé (74e) ou combinant avec Sergio dont le tir trouvera la main d’un Sedanais sans que cela ne soit sifflé (85e). Un retour à la maison apprécié par tous. En père apaisé. En meneur efficace. La Calade du foot a bien retrouvé son numéro 10 préféré.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?