AccueilSPORTSFCVBFootball FCVB/National : les six attaquants caladois au banc des essais

Football FCVB/National : les six attaquants caladois au banc des essais

A deux journées de la fin de la phase aller, alors que l'attaque caladoise a retrouvé le chemin des buts face à Orléans récemment (1-0), la concurrence ne faiblit dans un secteur du jeu aux profils différents.
Football FCVB/National : les six attaquants caladois au banc des essais
FRANCK CHAPOLARD - Ahouré, Dabasse, Escarpit, Garita, Guilavogui et Segbé : la division offensive du FCVB aura du pain sur la planche en 2021 pour aller chercher le maintien en National.

SPORTSFCVB Publié le ,

Ils ont probablement passé la dernière quinzaine à s'accrocher à la fin d'une disette, à la possibilité d'un changement de tendance devant eux, avec l'envie de vite basculer vers 2021 avec un peu plus de réussite. Le but inscrit par Arnold Garita, face à Orléans, le 4 décembre a libéré les têtes des attaquants caladois, après 511 minutes sans la moindre réalisation à se mettre sous les crampons, malgré les occasions – le FCVB est l'une des équipes les plus en vue dans ce domaine – et les renforts cet automne de deux éléments supplémentaires, Dabasse et Segbé. Avant de fermer l'année 2020 ce vendredi à Avranches, passage en revue des profils des attaquants caladois.

Arnold GARITA (25 ans)

Arrivé cet été en Calade escorté par les promesses de ses saisons à Boulogne et à Dunkerque en National, il a aussi débarqué dans le Beaujolais avec l'objectif de vite se rétablir d'une blessure mal soignée (contusion rotulienne) dans le nord, l'hiver dernier. Cela a été un frein dans sa préparation estivale, du moins dans l'utilisation que voulait en faire Alain Pochat. Pas vraiment encore remis totalement physiquement, il a changé la vie offensive du FCVB à chacune de ses apparitions dans sa capacité à garder le ballon pour faire remonter le bloc mais aussi et surtout dans le combat aérien. Avec deux buts à son actif, inscrits au Red Star et face à Orléans, il sera, si les pépins physiques lui offrent un peu de répit, un élément clé du FCVB dans la course au maintien.

Josué AHOURE (27 ans)

Dans le cadre des paris, il est fait partie des attaquants qui n'ont pas eu beaucoup de temps de jeu. Mais quand il a été aligné sur la durée, en référence son heure de jeu aboutie face à Orléans, il a vraiment été intéressant en matière de prises de balle pour perforer la défense adverse et installer le doute dans la surface. C'est sa première expérience en National, après trois saisons brillantes en N2-N3 à Louhans-Cuiseaux (31 buts inscrits). Son association avec Garita, lui prenant la profondeur, a été la clé du sursaut caladois à Chouffet lors de la première victoire de la saison à la maison.

Romain ESCARPIT (22 ans)

Il est loin désormais le temps où il fourbissait ses armes à l'OL, dans cette promotion olympienne à talents multiples (Cognat, Aouar, Kalulu…) qui chuta en finale du championnat de France U19 en 2016 face au PSG (2-1) des Nkunku, Edouard et Ikoné. En quittant Bayonne en N3, en juin dernier, il a fait le grand saut en National, avec beaucoup de culot mais aussi la nécessité d'intégrer un autre rythme de travail, ce qui ne s'invente pas. Dès la première journée, il avait été titularisé face au SC Lyon (2-2) avec au final beaucoup de générosité et parfois même un peu trop dans son replacement. Premier passeur de la saison sur l'ouverture du score signée Maxime Blanc, il avait ensuite été moins en vue lors des journées suivantes, en entrant le plus souvent en jeu.

Mohamed GUILAVOGUI (24 ans)

L'attaquant malien vit une seconde saison en Calade assez loin de la précédente en terme de statistiques où était parvenu à scorer à cinq reprises en treize rencontres. Aujourd'hui, en onze apparitions, il avait débuté la saison comme titulaire, il n'a pas encore marqué et a traversé l'automne en quête de confiance, lui aussi.

Adrian DABASSE (27 ans)

Le grand gabarit plutôt adroit avec ses pieds était désiré par Alain Pochat avant l'automne déjà. Son faible temps de jeu à Cholet l'a conduit à choisir le challenge caladois, avec dès ses premiers pas, le déplacement à Bastia-Borgo (0-1), une indication de son potentiel : fixer-dévier à bon escient et imposer du poids dans les airs. Il aurait pu marquer en Corse, ce jour-là d'ailleurs. Depuis, ses apparitions laissent supposer une intégration rapide dans le jeu caladois même si la poisse ne l'a pas épargné comme en témoigne sa sortie sur blessure à la mi-temps lors de la venue de Laval (0-0), le 13 novembre dernier. Entré en jeu, à la place de Garita face à Orléans, en fin de match, il avait été vite dans le ton de la solidarité d'un jour victorieux.

Désiré SEGBE (27 ans)

L'international béninois, a posé ses valises dans le sillage de Dabasse, début octobre à Villefranche pour apporter sa contribution offensive de manière discontinue. Appelé en sélection, il a manqué quelques rendez-vous en National cet automne. Mais avant, il avait, pour sa première prestation en coupe de France inscrit deux buts à Valence (3-3, 5-4 tab) pour passer un cinquième tour piégeux chez une R1. Il avait été aussi injustement exclu ce soir-là. Mais il n'était pas au bout de ses peines. Sa blessure au bout de 26 minutes face à Orléans (lésion) a ajouté une ligne maussade dans son incorporation au système caladois. En peu de temps, ses qualités de vitesse avaient été une des satisfactions de l'entame réussie du FCVB, ce soir-là. Absent à Avranches, pour lui aussi, 2021 c'est déjà demain.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?