Fermer la publicité

Football FCVB/National : le temps des premiers repères se poursuit…

le - - FCVB

Football FCVB/National : le temps des premiers repères se poursuit…
FRANCK CHAPOLARD - Les Caladois Makengo et Flegeau ont beaucoup donné dans cette première partie de préparation, à quelques semaines de la reprise du National.

Arrivé à la moitié de sa phase de préparation, le FC Villefranche-Beaujolais qui s'est incliné 2-0 face à Troyes (Ligue 2) ce samedi à Armand-Chouffet aura encore besoin de temps sur le sentier de la cohésion collective.

Samedi 1er août. En match amical, à Villefranche, au stade Armand-Chouffet, ESTAC Troyes bat FC Villefranche-Beaujolais 2-0 (2-0). Buts : Maxime Barthelmé (7e et 45e) pour Troyes. Composition du FCVB en première période : Bouet - Jasse, Dauchy, Flegeau - Fleurier, Sergio, Mimoun, Blanc, Feneuil - Ahouré, Escarpit.

Composition du FCVB en seconde période. Caruso - Injai, Renaut, Sylvestre-Brac - Antunes, Lacazette, Taufflieb, Chermitti, Pagerie - Makengo (Blanc), Escarpit. Entraîneur : Alain Pochat.

Dans une vingtaine de jours ce sera l'heure de se jeter dans le grand bain du National. En attendant, les Caladois à qui il reste quatre matches amicaux pour peaufiner les derniers réglages, ont délivré, après leur revers ramené d'Albertville (4-0) face à une autre Ligue 2, Valenciennes, un bon galop d'essais contre Valenciennes, sur leur pelouse d'Armand-Chouffet (0-2).

LE MATCH

Voilà le genre de match dont il faut se garder de tirer de grands enseignements, à cet instant de la préparation, pour une équipe du FCVB qui aura enchaîné en une semaine deux duels face à des écuries de Ligue 2. Dux buts encaissés sur deux phases de jeu – un coup-franc pleine lunette et une combinaison bien terminée dans la surface de Bouet (par le troyen Barthelmé à la 7e et 45e) - qui disent ce qu'est la marge entre une Ligue 2 ambitieuse pour la saison à venir et une National au stade des repères collectifs.

Sur le plan des intentions de jeu, pourtant, il y a bien eu match. Le FCVB, privé de sa force de frappe offensive (le duo Garita-Guilavogui blessé et non encore aligné ensemble) a travaillé l'architecture de ses mouvements, comme on fait ses premières gammes. On a observé, surtout en première période deux choses assez intéressantes sur le plan collectif : d'abord la recherche de fluidité et de vitesse des milieux Sergio-Mimoun dans l'équilibre au cœur du jeu comme dans le travail de compensation lorsque les pistons étaient hauts. Car, la gestion de la profondeur sera encore un des axes de progrès dans les semaines à venir que ce soit en phase offensive ou défensive.

Ensuite, on a relevé une base défensive qui dans son positionnement et la relance se rapproche peu à peu de ce qui fait le sel du jeu caladois : tenter et tenter encore dès l'arrière, sans balancer. C'est ambitieux, toujours. Cela nécessitera encore quelques passages à vide. Mais il y a matière à progrès, ce qui a été l'écriture de la seconde période, après que la score a été scellé.

LES JOUEURS

Alain Pochat a débuté avec le trident défensif Jasse-Dauchy-Flegeau. Et si Flegeau se destine lentement mais sûrement à devenir un des hommes de base de la défense caladoise, le nouveau venu, l'ancien cristolien Dauchy, à droite, a démontré une qualité de relance qui servira lorsque les automatismes seront installés. Jasse, axe gauche a la régularité de ceux qui ont faim. Ce n'est pas une surprise, au contraire de l'étonnant Injai qui l'a relayé après la pause, avec un attelage athlétique-aisance technique qui est une indication d'un potentiel en évolution.

Au milieu, Sergio est revenu au charbon : il rendra les choses encore plus simples au fil de son entente avec l'élément associé à la récupération, Mimoun hier ou Lacazette, peut-être plus tard. Enfin, offensivement, Blanc puis Taufflieb conservent cette justesse technique qui fera la différence au moment venu, quand l'attaque sera plus fournie.

Un secteur où Ahoré (44e), Escarpit, Makengo (55e, 73e) ont proposé des solutions, sans marquer. La suite du chantier collectif se jouera ce mercredi à Saint Chély d'Apcher en Lozère face à Rodez. Encore une ligue 2 au programme. Le temps des premiers repères se poursuit.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer