AccueilSPORTSFCVBFootball FCVB/National : Ils regardent de nouveau dans la bonne direction

Football FCVB/National : Ils regardent de nouveau dans la bonne direction

Avant l'important rendez-vous de ce soir à Orléans (19h), le FCVB semble avoir trouvé un nouvel élan qui lui sera grandement utile à onze journées de la fin.
Football FCVB/National : Ils regardent de nouveau dans la bonne direction
FRANCK CHAPOLARD - Les joueurs d'expérience du FCVB (Bouet, Flegeau, Sergio, Martin, Bonenfant) ont retrouvé un second souffle ces derniers temps, au bon moment de leur saison.

SPORTSFCVB Publié le , RALPH NEPLAZ

Si la phase aller, où le trio Bourg-Annecy-Villefranche menait grand train en National, tout là-haut, le décor de cette hiérarchie a bougé depuis, redistribuant en 2022 de nouvelles cartes à Concarneau qui était déjà à l'affût mais aussi à Laval qui ont désormais pris les devants, à l'aide de ces séries qui font revenir toute équipe bien organisée dans la course à la montée en Ligue 2. Des jours de soleil et des passages à vide, ce chemin, tous les candidats à l'accession, n'y coupent pas. Et Villefranche a vraiment été dans cette parenthèse où toute une saison peut basculer, en janvier et début février avec quatre revers de suite. Ce que n'a jamais contesté l'entraîneur Hervé Della Maggiore qui soulignait récemment : "Il y a des dynamiques qui s'inversent dans une saison et il faut couper court rapidement à ces mauvaises séries. On a mis un long moment pour s'en sortir, pendant tout le mois de janvier. On espère que maintenant c'est derrière nous."

Stéphane Jobard (coach de Boulogne) : "Villefranche peut encore aller chercher ce qui se passe au-dessus"

Succès du FCVB

Et effectivement, ce temps rude semble classé, en regard des trois dernières journées où le FCVB a cumulé deux succès pour un nul et revenir dans la course au podium, à deux longueurs du troisième Bourg, avant le rendez-vous de ce soir à Orléans. Et si la maîtrise dans le jeu, signature de la première partie de saison des Caladois a connu un vrai coup dur début 2022, il semble que le pragmatisme du moment se soit nourri d'un mental plus affirmé, en atteste le succès de mardi soir à la dernière minute (2-1) sur une équipe de Boulogne ayant eu la bonne idée de ne pas fermer le jeu et qui avait aussi quelques bonnes idées pour enquiquiner ce FCVB en manque de folie dans les trente derniers mètres et de gaz au milieu, là où la créativité se joue.

Battu à Chouffet mardi soir, Stéphane Jobard, le coach de Boulogne disait ceci, en quittant le Beaujolais : "On les avait bien étudiés. L'idée était de fermer leur cœur du jeu. Ils ont eu du mal à contrôler certaines situations dans ce secteur. On savait que sur des situations de contre, ils pouvaient s'ouvrir derrière. Hervé (Della Maggiore) fait quand même du très bon boulot. La sortie de l'hiver provoque de la fatigue chez tout le monde surtout dans les effectifs un peu courts. Les joueurs manquent de jus dans les changements de rythme pour faire la différence. Malgré tout, je trouve que Villefranche possède un effectif intéressant et à fort potentiel offensif. Ils peuvent encore aller chercher ce qui se passe au-dessus."

Habib Beye (coach du Red Star) : "Quand on défend autant contre Villefranche, il ne reste plus beaucoup d'oxygène dans le cerveau pour remonter les ballons !

Villefranche-Orléans

Villefranche, de nouveau dans la course à la montée, c'est aussi l'avis d'Habib Beye, l'entraîneur du Red Star, reparti de Chouffet avec un score (0-0, vendredi dernier) qui disait la méfiance tout autant qu'une très bonne connaissance de là où en était le FCVB sur ces problématiques du moment : "Les matches d'aujourd'hui, se résument à cette question : comment gérer la situation quand vous avez le ballon. Contre Villefranche, il y avait des coups à faire lorsque leurs pistons montaient et que l'un de leur défenseur central sortait (Nirlo) ce qui nous ouvrirait des intervalles, à l'intérieur. C'est une vraie bataille, pour les attaquants face à eux. Dans le jeu de transition qui leur sera opposé, il faut avoir des joueurs capables de faire la différence en contres. Et quand on défend autant contre eux, il ne reste plus beaucoup d'oxygène dans le cerveau pour remonter les ballons ! De toutes les équipes que j'ai affrontées en National, Villefranche est l'adversaire qui va se repositionner pour la montée en Ligue 2. Contre eux, il est important de sécuriser le cœur du jeu avec des joueurs aussi mobiles que Taufflieb, Da Silva et Sergio. Chapeau à eux, ça reste une très belle équipe de foot en National !"

Il reste à savoir ce qu'en dira ce soir son homologue d'Orléans, Xavier Collin, dont les prévisions de se caler sur le 3-5-2 caladois induira un vrai rapport de force tactique. Lundi soir, à Annecy (0-0), Orléans (11ème ce matin du National) était allé au bout de ses idées… Au FCVB de trouver la parade pour continuer à regarder dans la bonne direction.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?