AccueilSPORTSFCVBFootball FCVB/National : Coup de froid dans les Ardennes

Football FCVB/National : Coup de froid dans les Ardennes

Battus à Sedan (2-1), les Caladois n'ont pas ouvert leur année 2022 sur une note savoureuse et laissé passer une belle opportunité d'affermir leur position sur le podium.
Football FCVB/National : Coup de froid dans les Ardennes
FRANCK CHAPOLARD - Auteur d'un doublé, l'avant-centre sedanais Alexandre Ramalingom, ici à l'aller en duel avec le capitaine du FCVB Renaut, a été le bourreau de Villefranche, ce soir.

SPORTSFCVB Publié le , RALPH NEPLAZ

Vendredi 14 janvier, 18ème journée de National. A Sedan, au stade Louis Dugauguez, CS Sedan Ardennes bat le FC Villefranche-Beaujolais 2-1 (1-1). Arbitre M. Romain Delpech. Buts : Ramalingom, (8e, 61e) pour Sedan, Bonenfant (43e) pour Villefranche. Avertissements : Fofana (59e), Savane (74e) à Sedan, Manseri (84e). Composition du FCVB : Bouet – Flégeau, Renaut, Romany – Martin, Taufflieb (Manseri, 80e), Nirlo, Khous, Bonenfant – Dabasse, Elisor (Wissa, 80e). Entraîneur : Hervé Della Maggiore.

Ils avaient laissé, à l'aller, à Villefranche, malgré leur courte défaite (1-0), le souvenir d'un promu ambitieux dans le jeu, mi-août, lorsque l'été laissait filtrer ce que serait la saison du FCVB : une sérénité constante, basée sur une maîtrise technique assumée. Depuis, les Sedanais se sont mis au goût du jour des équipes qui ont le maintien dans le viseur, parce que finalement, au-delà des principes, il faut savoir revenir à l'essentiel : la prise de points. Et depuis le 22 octobre, Sedan ne gagnait plus à la maison, dans le sens inverse de Villefranche qui lui, n'avait plus perdu depuis début octobre à Annecy (2-0). Une fois posé ce décor, on comprendra pourquoi l'équipe de l'entraîneur Olivier Saragaglia aura été si chirurgicale dans l'expression de ce 3-5-2 plus souvent campé sur cinq défenseurs, en bloc bas. Encore une histoire de transitions pour punir celui qui s'affaire à la possession, ici les Caladois. Ces derniers, n'ont pourtant pas perdu les standards de leur expression collective de l'année 2021 : ces phases où la circulation ne souffre pas d'incertitudes, au cœur du jeu principalement.

Bonenfant, porteur d'espoir

Mais, pour ne pas avoir été aussi précis qu'à l'ordinaire, le FCVB a payé au prix fort, son manque de réalisme dans les seize mètres sedanais. Pourtant, les joueurs d'Hervé Della Maggiore n'ont pas tergiversé pour entrer dans la première partie de leur année 2022 puisque la venue de Sète, la semaine dernière, avait été reportée (cas de Covid). Martin en allumant la première mèche, sa frappe frôlant la lucarne, sur une relance manquée par Fofana (2e), aurait mérité un meilleur sort. Cela aurait fait pencher la balance du match dans le sens beaujolais. C'est l'inverse qui s'est produit. Dès sa première incursion dans la surface caladoise, Sedan, sur ce centre de Bekhechi à une touche pour Ramalingom, à la demi-volée bigrement bien enchaînée, a piégé Jean-Christophe Bouet, un gardien pourtant bien au faite du poids de ces premiers ballons à négocier pour marcher ensuite vers une suite plus favorable (1-0, 8e). Sa claquette, onze minutes après, sur un équilibre de volée parfaite d'Ayari (19e) après un corner de Bekhechi, a été le signe d'un soir où tout serait plus compliquée.

Parce que si les Sedanais, en utilisant la largeur pour étirer le bloc caladois dans la préparation avant de basculer promptement vers l'avant où les attaquants, notamment Bekhechi, ont bouffé la profondeur avec un certain appétit, ils n'étaient pas non plus ultras souverains quand Villefranche appuyait sur l'accélérateur, dans les couloirs, souvent, en un face-à-face de pistons à pistons où se jouerait, sûrement une des clés du match. Ainsi quand Bonenfant avait obtenu ce coup-franc côté droit, après avoir été crocheté par Savane, le pressentiment d'une possible égalisation bruissait un peu. Un sacré bonhomme ce Bonenfant, quand même !Avec lui, il y a toujours un truc à gratter. Il transformerait le givre en or, avec un peu de chance, ou plutôt de persévérance. Là, dans l'action, il s'était relevé en boitant, un peu, avait rejoint la surface, attendant un hypothétique second ballon qui traîne, comme c'est souvent son habitude. Puis Taufflieb avait soigné son ballon, en une sorte de demi-corner au bout duquel Elisor viendra poser une tête peu académique mais qui avait le bonheur, dans un jeu de billard, de tomber sur…Bonenfant, l'homme qui égalise, souvent dans la pagaille (1-1, 43e).

Lundi, il faudra surveiller le résultat de Laval-Annecy…

Pour être honnête, les Caladois, jusqu'ici, n'avaient pas été aussi justes sur coups-de-pied-arrêtés, les absences de leurs passeurs "maison", Pagerie et Sergio, n'aidant pas. C'était un temps fort caladois, du moins assistait-on à quelques erreurs techniques sedanaises, à la perte de balle dans leurs 20 mètres. Puis, en seconde période, dans la partie la plus frigorifiée du terrain, les attaquants caladois auront eu devant eux une difficulté supplémentaire : gérer les appuis. Cela gênait Elisor sur cette incursion maligne de Martin, dans son dernier geste pour armer sa frappe (59e). Villefranche venait de laisser passer sa chance, à la périphérie de l'heure de jeu, quand souvent en National se gagne ou se perd une rencontre.

Le "bingo" pour Sedan s'enclenchait. Sur leur première action de cette seconde période, un contre supersonique de Ramalingom, en force devant Bouet (2-1, 62e), les Sedanais piquaient au pire moment pour Villefranche, combinant verticalité et précision à la construction tout en gagnant des mètres productifs, au milieu, vite, sans trop tricoter. La défaite aurait pu être plus cruelle pour les Caladois si l'entrant Keita n'avait pas ouvert son pied aussi largement (84e). Ce vendredi soir, le FCVB enregistre donc sa deuxième défaite de la saison. Pas vraiment un préjudice, à mi-saison. Il lui faudra surveiller le résultat de Laval-Annecy, lundi, pour savoir si la préservation de la troisième place est réelle, après ce coup de froid ramené des Ardennes.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 27 janvier 2022

Journal du27 janvier 2022

Journal du 20 janvier 2022

Journal du20 janvier 2022

Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?