AccueilSPORTSFCVBFootball FCVB/National : Concarneau, un test révélateur

Football FCVB/National : Concarneau, un test révélateur

Opposé à Concarneau, l'une des équipes les plus épineuses à jouer, ce soir à Armand-Chouffet (19h), Villefranche, comme le rappelle le coach Hervé Della Maggiore devra faire preuve d'efficacité pour l'emporter.
Football FCVB/National : Concarneau, un test révélateur
FRANCK CHAPOLARD - L'entraîneur du FCVB, Hervé Della Maggiore se méfie grandement du futur adversaire des Caladois, Concarneau.

SPORTSFCVB Publié le ,

Ce soir, même si l'entame d'un championnat ne dit pas tout, on saura un peu plus où navigue ce FCVB, solide à l'extérieur (deux nuls) et réaliste à la maison (victoire contre Sedan), au bout du premier mois d'un championnat où quatre journées auront été disputées. A l'heure de recevoir Concarneau, qui partage la tête avec Avranches – 7 points en trois journées – le coach du FCVB, Hervé Della Maggiore a balayé le présent de sa formation pour envisager les domaines de progression dans les semaines à venir, en soulignant notamment le bénéfice ramené de Laval (0-0) la semaine dernière…

La sérénité ramenée de Laval

"On avait pour objectif de prendre un point à Laval. Sur le contenu tout n'est pas encore parfait, on n'en est qu'à la troisième journée. On a concédé beaucoup trop de situations où Laval aurait franchement mérité de marquer. Notre gardien, JC (Bouet) a fait les arrêts qu'il fallait. On a marqué un but qui a été refusé (70e, Bonenfant). On a été surpris de voir le juge de touche revenir sur la décision de l'arbitre central qui avait validé le but. Il siffle un hors-jeu de position de Jim (Nirlo) alors qu'il ne touche pas le ballon et ne gêne pas le gardien. Le but aurait pu être accordé. Mais la semaine dernière, contre Sedan (1-0), on aurait pu concéder un pénalty qui n'a pas été sifflé. Dans une saison, ça s'équilibre. On a pris un point à Laval, ça nous permet d'avancer en travaillant dans la sérénité."

Concarneau, attention à la marche

"Je me méfie de cette équipe. Elle a un peu le même profil que nous. On s'était battus contre eux pour les barrages la saison dernière. C'est une équipe qui a été très peu modifiée. Ils sont comme nous, dans la continuité. Ils vont venir à Chouffet avec de vraies ambitions. Ils ont à deux victoires et un nul, ça montre de la régularité dans les résultats et la performance. Il faudra trouver un très bon équilibre entre bien attaquer et bien défendre à la perte du ballon. "

Les promesses offensives

"Offensivement, on fait de bonnes choses, dans la construction également mais il nous manque de la justesse technique dans nos choix pour finir les actions. Mais je trouve que nous progressons. Simon (Elisor) et Adrian (Dabasse) font des choses intéressantes en ce moment. Il leur manque peu pour finir les actions. J'espère qu'ils vont être bientôt récompensés."

Rémi Bonenfant, un si bon piston

"Il faudrait peut-être que nos attaquants s'inspirent de sa détermination. Quand il est dans la surface, il est capable de marquer de n'importe quelle surface du corps. Il ne cherche pas la meilleure position pour marquer mais l'efficacité et c'est ce que je veux."

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?