AccueilSPORTSFCVBFootball FCVB/National : c'est toujours ça de pris…

Football FCVB/National : c'est toujours ça de pris…

Pas vraiment dans un grand soir, collectivement, le FCVB n'a pas réussi à se défaire de Concarneau (1-1) à Chouffet mais demeure invaincu en quatre journées de championnat.
Football FCVB/National : c'est toujours ça de pris…
Archives FRANCK CHAPOLARD - De nouveau buteur à Chouffet, Simon Elisor est l'attaquant le plus incisif de ce début de saison caladois.

SPORTSFCVB Publié le ,

Vendredi 27 août. 4ème journée de National, au stade Armand Chouffet, FC Villefranche-Beaujolais et Us Concarneau font match nul 1-1 (0-0). Spectateurs : environ 1200. Arbitre M. Faouzi Benchabane. Avertissements : Dabasse (36e), à Villefranche; Rabillard (56e) et Gomis (82e) à Concarneau . But : Elisor (51e) pour Villefranche, Boutrah (70e) pour Concarneau . Composition du FCVB : Bouet – Romany, Renaut, Flegeau – Bonenfant, Sergio, Nirlo, Taufflieb, Pagerie (Martin, 72e) – Dabasse (Khous 62e), Elisor. Entraîneur : Hervé Della Maggiore.

La soirée aurait pu accouché d'une belle photographie de l'instant, qui n'aurait pas dit exactement ce qu'a été ce duel, entre deux équipes, Villefranche et Concarneau, qui demeurent invaincus au bout de la quatrième journée de National. En effet, si le sort avait tourné en faveur du FCVB, comme l'idée du second acte l'indiquait, Villefranche aurait pu rester au contact du leader bressan au classement, si d'aventure le but d'Elisor à la périphérie de l'heure de jeu, cette tête décroisée juste ce qu'il faut sur un corner de Sergio (1-0, 51e), avait été suivie d'un peu plus de maîtrise, ce qui ne fut pas vraiment l'apanage des joueurs d'Hervé Della Maggiore, face à une habile formation de Concarneau.

Parce que ce n'est pas une injustice que d'avoir vu Boutrah, à la continuité malicieuse d'un beau boulot du meneur El Khoumisti au cœur de la défense caladoise, venir battre Bouet, dans un timing et une inspiration exécutés avec ce qu'il faut de vitesse et de précision (1-1, 70e).

Elisor, comme une étincelle permanente

C'était quelque part la finalité de la première période finistérienne où le coach Stéphane Le Mignan avait bien préparé son plan de jeu avec l'ambition de chasser haut la relance caladoise à l'aide de ses excentrés. Ce fut d'une efficacité diabolique, en première période à l'instar de ces tentatives d'El Khoumisti (33e), Etuin sur coup-franc(37e) ou encore Nomel bafouillant sa dernière touche en bonne posture devant Bouet (43e).

Il aura fallu aux Caladois tout remettre en ordre, en seconde mi-temps, à l'aide d'un pressing plus intense, orchestré par Nirlo, plus percutant au milieu ce qui aura offert plus de champ offensif à Sergio, un poil plus haut ce soir dans la création beaujolaise. On aura noté les courses et la justesse de Simon Elisor, ce soir encore. Avec lui, devant, il se passe toujours quelque chose comme une étincelle dans les 25 derniers mètres. Et ce n'est pas le plus anodin des enseignements, dans une telle soirée pour un FCVB qui a donc collectionné son troisième partage de la saison pour fermer le premier mois d'une si longue saison. La suite se passera vendredi prochain, à Boulogne.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 30 décembre 2021

Journal du30 décembre 2021

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?