Fermer la publicité

Football FCVB/National : Adrien Pagerie avait besoin de "retrouver un groupe soudé…"

le - - FCVB

Football FCVB/National : Adrien Pagerie avait besoin de "retrouver un groupe soudé…"
FRANCK CHAPOLARD - Ici entre Arnold Garita et Terence Makengo, Adrien Pagerie n'a pas tardé à retrouver sa place dans le groupe du FCVB.

Revenu en Calade un an après sa parenthèse à Cholet, le piston gauche du FCVB semble comme un poisson dans l'eau au sein d'un collectif beaujolais en reconstruction mais qui n'a pas perdu ses principes de jeu à l'heure d'entamer son quatrième match amical ce samedi face à Troyes (Ligue 2) en fin d'après-midi au stade Armand-Chouffet.

Il en va ainsi pour ceux qui réussissent leur passage à Villefranche en National. Derrière, il y aura toujours l'opportunité de viser plus haut ou sinon de connaître un autre contexte. Au bout de sa première saison au FCVB, au printemps 2019, Adrien Pagerie aurait pu grimper en Ligue 2. Mais il avait atterri à Cholet, club dont l'effectif XXL avait l'ambition de quitter le National. Un vœu tombé dans l'eau depuis. Une saison qui ne restera pas dans la mémoire d'un Pagerie regonflé à bloc cet été à l'idée de bosser avec Alain Pochat, ce technicien dont il loue ici la méthode.

On vous retrouve à Villefranche, un an seulement après avoir quitté le FCVB. Qu'est-ce qui a motivé ce retour dans le Beaujolais ?

"J'avais envie de retrouver un club plus familial avec un coach (Alain Pochat) qui partage la même vision du foot que moi. C'est un entraîneur qui apporte une grande importance à la cohésion de groupe. C'est ce dont j'avais besoin : retrouver un groupe soudé. C'est ultra-important. C'est ce qui m'a donné envie de revenir. Dans un vestiaire, la cohésion n'est pas une question de salaire mais plutôt une question d'objectif commun, là où tout le monde tire dans le même sens et se bat l'un pour l'autre."

L'effectif du FCVB a encore beaucoup changé. Quelle perception en avez-vous depuis la reprise de l'entraînement ?

"On en revient toujours au même : le coach sait qui il prend. Il a sa philosophie de jeu. Et ceux qui arrivent sont dans le même état d'esprit. L'adaptation est quasi naturelle."

L'idée d'un groupe avec plus de caractère semble émerger…
"On a tous l'envie de bien faire surtout. C'est le début. On verra au fil du temps. La qualité de notre état d'esprit est bien présente."

Quelles sont vos impressions sur l'actuelle période de préparation ?

"On ressent de la fatigue ce qui est normal après trois mois de confinement. On a beaucoup travaillé jusqu'ici. Il ne faut non plus tirer la sonnette d'alarme après notre défaite face à Valenciennes ce mercredi (0-4) mais ça fait toujours râler de perdre. Personne n'aime ça. Ce n'était que notre troisième match amical et nous avions pas mal de blessés. C'est pour ça que le coach a voulu huit matches de préparation afin de créer des habitudes de jeu. Il faut que la sauce prenne."

" Encore une fois, en National, tout le monde aura sa chance "

Samedi c'est encore une Ligue 2 (Troyes) qui sera en test face à vous à Chouffet…

"On ne va pas commencer par se prendre la tête avec ça. On aura envie de relever la tête face à Troyes, une opposition encore relevée. La pelouse de Chouffet va mieux nous convenir pour développer notre jeu et surmonter la fatigue."

Le championnat va vite arriver et avec de grosses d'affiches d'entrée (SC Lyon, Cholet…). Où se situe l'ambition du FCVB ?
"Il s'agira de remporter le plus de matches possibles dès le début pour savoir où l'on se situera ensuite et essayer de jouer quelque-chose à la fin. C'est toujours la même histoire : on est des compétiteurs et on veut viser haut."

Le 10 janvier dernier, votre ancienne formation Cholet avait perdu (2-3) à Armand-Chouffet au bout d'un match fou où le FCVB avait été mené 2-0 avant de tout renverser dans les dernières minutes. Quels souvenirs gardez-vous d'un tel scénario ?

"Je me souviens surtout de ma passe en retrait qui avait permis au FCVB de revenir dans le match (2-1, 84e) sur penalty. Ce jour-là on avait accumulé les erreurs. On était dans une phase où rien ne roulait dans notre sens. J'ai le souvenir aussi que si j'avais été dans l'autre camp, au FCVB, cela aurait été le genre de match incroyable à vivre dans un stade. Il y avait tout : l'ambiance, le spectacle et un public chaud !"

Lorsque vous observez la composition du National, quelle hiérarchie voyez-vous s'imposer ?

"Franchement, il y a beaucoup de prétendants à la montée en Ligue 2. Le Mans et Orléans qui descendent feront partie des candidats tout comme Bastia qui a le budget pour ne pas rester en National. Nous avons moins de moyens mais d'autres valeurs. Bourg et le Sporting Club de Lyon seront aussi dans le lot des favoris. Encore une fois, en National, tout le monde aura sa chance. Avec expérience je constate aussi que ce n'est pas toujours les mieux armés au départ qui montent à la fin. On vient de s'en rendre compte avec Pau et Dunkerque. Il faudra bien débuter pour se lancer."

En débutant par un derby à Saint-Priest…face au Sporting Club de Lyon…

"J'aime bien l'idée. Au moins, on sera directement dans le vif du sujet du National !"

Ralph Neplaz

Correspondant local de presse

FCVB-Troyes : attention à la canicule !

Alors qu'une vague de chaleur estivale sévit dans tout le pays, de grandes précautions sont prises pour toutes les activités sportives au programme ce week-end dans le Beaujolais. Ce sera le cas pour la tenue de la quatrième rencontre amicale du FCVB face à l'ESTAC Troyes (Ligue 2). Ainsi, le match qui devait avoir lieu à 17h30 sera probablement décalé d'une bonne demi-heure à cause des fortes chaleurs. A noter par ailleurs que si l'entrée au stade Armand-Chouffet est gratuite, le club caladois doit tenir compte du dernier décret gouvernementale lié à l'épidémie du Covid 19 et ne pourra pas dépasser la jauge de 500 spectateurs. L'accès à la main courante ne sera elle aussi pas autorisée.

R. N




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer