Fermer la publicité

Football FCVB/Martin Mimoun : "il faut vite se relever "

le - - FCVB

Football FCVB/Martin Mimoun : "il faut vite se relever "
Léo Calistri - Mimoun, cet été avant l'opposition amicale face à Troyes, sur la pelouse du stade Armand-Chouffet.

Le milieu du FCVB, qui n'est pas entré en jeu lors de la défaite des siens face à Quevilly-Rouen (0-1), estime que le rendez au Red Star, ce vendredi, est une occasion d'effacer ce premier revers de la saison.

Venu des Herbiers (N2) après avoir connu une trajectoire assez sinueuse dans les échelons supérieurs (Créteil, Laval, Belgique…) le néo-caladois, Martin Mimoun, à 28 ans, fait partie de ces éléments polyvalents qui peuplent le vestiaire du FCVB cette saison. Après une phase de préparation où il a pris ses marques au sein du 3-5-2 beaujolais, l'entame de championnat ne lui a pas offert beaucoup de temps de jeu. Mais dans une saison aussi incertaine, sa qualité technique et son sens du but seront des atouts non négligeables pour le staff caladois. En attendant, il se tient prêt, au cas où Alain Pochat fera appel à lui lors des prochaines journées d'un National qu'il a notamment connu à Créteil ou encore à Quevilly-Rouen.

Martin Mimoun, dans quel état d'esprit êtes-vous sorti de la dernière rencontre perdue à Chouffet face Quevilly-Rouen ?

"On était frustrés. Sur le banc, on avait un sentiment d'impuissance. Perdre à la maison, c'est toujours frustrant mais il faut vite se relever. On a la chance de pouvoir jouer tous les week-ends. C'est ce qui aide à passer à autre-chose en servant de ce match pour avancer."

Quelle est température de ce National et de ces premiers mois avec Villefranche ?

"Le National, c'est un championnat que je connaissais déjà. Je découvre un club, un environnement et la méthode de travail du coach (Alain Pochat). Tout se passe bien même c'est compliqué de moins jouer pour moi. Il faut se tenir prêt."

Au milieu, dans votre secteur il y a beaucoup d'embouteillages, de concurrence…

"Cela ne me pose pas de problèmes. Je connaissais la concurrence avant de signer. Si je suis venu c'est que je pense pouvoir apporter quelque-chose à l'équipe. Ensuite, c'est le coach qui fait ses choix. On doit pouvoir répondre présent. C'est une question d'état d'esprit et de motivation."

"On ne peut pas tout le temps se trouver des excuses"

Beaucoup de joueurs quand ils signent à Villefranche penchent pour la qualité de jeu développée par cette équipe depuis sa montée en National. C'est aussi votre cas ?

"Dans ma carrière, je me suis parfois trompé par rapport à ce sujet. J'essaie de ne plus faire les mêmes erreurs. La philosophie du coach, c'est de poser des problèmes à l'adversaire en ayant le ballon. Cela a compté dans mon choix."

Comment vivez-vous ce début de championnat où les reports de match se multiplient ?

"On ne comprend pas tout mais on fait avec ce que l'on a, des informations diverses. De toutes façons, nous n'avons pas de choix. On subit un peu les événements. Ce n'est pas toujours facile. En National, on a droit à moins de changements. Le footballeur doit avoir encore plus la capacité de réaction. On ne peut pas tout le temps se trouver des excuses. Il faut avancer. Les autres équipes sont toutes aussi bien ou mal loties, ça dépend de la façon dont on voit les choses."

Le Red Star, ce vendredi sur un terrain pas simple, ça vous inspire quoi ?

"C'est toujours compliqué. La dernière fois que j'y ai joué, c'était il y a huit ans, en National. On avait déjà bien souffert sur cette surface en synthétique qui n'a pas été rénovée depuis. Il y a deux façons de s'adapter, soit on met du combat soit on essaie de trouver d'autres alternatives et je pense que nous sommes armés pour avoir les deux."

Ralph Neplaz

Correspondant local de presse.




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer