AccueilSPORTSFCVBFootball FCVB /National : un décollage (presque) réussi

Football FCVB /National : un décollage (presque) réussi

Amputé par de nombreuses absences, le FCVB est entré dans sa saison avec sérieux (1-1 face à Sedan) et donné des signaux positifs à l’aube de la seconde journée au Red Star.
Nirlo spectaculaire devant le jeune Bourouis Belle au cœur de la défense de Sedan. Le FCVB a bien pris la température d’un National qui sera un agrégat d’épreuves redoutables.
©Franck Chapolard - Nirlo spectaculaire devant le jeune Bourouis Belle au cœur de la défense de Sedan. Le FCVB a bien pris la température d’un National qui sera un agrégat d’épreuves redoutables.

SPORTSFCVB Publié le ,

C’est un peu toujours la même histoire quand débute une saison. Les attentes, les craintes, les espoirs, tout se mêle au seuil du premier match dont on oublie qu’il ne déterminera pas tout ce qui reste mais donnera seulement une indication sur les marches à venir, ce qui n’est pas rien, déjà.

À quoi va ressembler le FCVB dans un National à six descentes ? Il va, principalement, viser le maintien, parce que dans une saison aussi dense, personne ne peut bomber le torse. C’est la saison de toutes les humilités. Et en commençant par un nul (1-1), face à Sedan, Villefranche, qui aurait pu l’emporter – le jeune attaquant Bourouis Belle aura eu deux belles balles de KO – a quand même essaimé de belles promesses au cœur d’un été sans temps morts et d’une préparation loin d’être un oasis de sérénité autour du club. Une assurance : l’expérience qu’offre la structure d’une équipe qui sort de deux saisons de barrages vers la L2 ne s’achète pas. Cela s’est vu d’entrée, avec en sus un milieu en losange qui laisse augurer du meilleur quand tout le monde l’aura incorporé.

Des atouts pour entrer dans la danse

Du gardien Bouet aux défenseurs Nirlo-Bonenfant en passant par les milieux Sergio-Blanc, tous ont tenu la baraque sur des bases d’un entrejeu où tout le monde assume sa part du boulot, en attendant que les nouveaux venus (les milieux Dhib et Da Silva, l’attaquant Ba, les défenseurs Badji ou Abanda se mettent progressivement au diapason). Des signaux positifs.

Dans quelques semaines quand les recrues (Dos Santos, Obissa, M’Buyi, Gromat) entreront dans la rotation, ce FCVB-là aura vraiment les atouts pour entrer dans la danse du National avec davantage d’arguments, de poids offensif. Il y aura, alors, matières à toutes les attentes. L’idée d’un collectif qui n’aura pas perdu en qualité, cet été, malgré tout, quand rien ne lui aura été épargné. Au Red Star, ce vendredi, délocalisé au stade Duvauchelle de Créteil puisque Bauer à Saint-Ouen est en travaux, Villefranche avancera sans freins, sereinement vers une seconde journée d’un National qui s’annonce passionnant.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?