AccueilSPORTSFCVBFootball FCVB/ Maxime Blanc : "Ce sont tous de bons mecs…"

Football FCVB/ Maxime Blanc : "Ce sont tous de bons mecs…"

Double buteur lors du derby face au SC Lyon (2-2), le meneur du FCVB salue l'incorporation réussie des recrues avant de pouvoir enchainer ce vendredi contre Cholet, à Armand-Chouffet (20h).
Football FCVB/ Maxime Blanc :
FRANCK CHAPOLARD - Le numéro dix du FCVB a mené son équipe sur le bon chemin lors de la reprise du National, vendredi dernier à Saint-Priest.

SPORTSFCVB Publié le ,

Ce n'est pas ce qu'il mettra en avant. Avec son doublé dans le derby face au SC Club, Maxime Blanc a atteint le total de 19 buts sous le maillot caladois en championnat, depuis son arrivée en 2017. Cela dit tout son poids dans la marche offensive de Villefranche, d'année en année. Avec lui et quelques nouveaux, le cru 2020-2021 du FCVB semble s'inscrire sur les bases de la saison précédente. Une confirmation.

Maxime Blanc, on avait des doutes sur vos capacités à être prêts collectivement dès la première journée et finalement vous avez fait une meilleure impression que le SC Lyon…

"Je n'avais pas de doutes sur le fait d'être prêts collectivement pour ce match. On avait quand même joué beaucoup d'équipes de Ligue 2 en prépa' pour corriger nos failles. Dans le jeu, on a l'ossature de la saison passée avec des arrivées qui bonifient le groupe. On a bien commencé le derby en marquant ce premier but. Après, on a un peu ressorti les défauts de la saison dernière, en n'étant pas assez costauds sur certains duels, en étant peut-être un peu trop joueur. Mais il vaut mieux ça que l'inverse. C'est aussi ce que demande le coach (Alain Pochat). Au bout, ça reste encourageant pour la suite. "

Comment expliquez-vous l'adaptation rapide des nouveaux et les bonnes prestations de l'attaquant Escarpit ou du défenseur Injai ?

"Ce sont des joueurs intelligents, avec un très bon état d'esprit. Pour eux, comme pour tous les autres, il n'y aura pas de soucis sur ce point. Tout le monde a été bien accueilli. Dès le début de la préparation on a senti que le groupe était heureux d'être ensemble. Ce sont tous de bons mecs avant d'être de bons joueurs. Le coach tient tellement à cette notion-là… Tant qu'il y aura du respect dans le groupe, ça ira."

"Le huis-clos ? Ce n'est pas le foot que l'on connaît"

Votre milieu à trois avec Sergio et Taufflieb a conservé tous ses automatismes dans le jeu. C'était un des points forts de ce derby. Vous aviez hâte de le démontrer ?

"On sait que l'on est capable de jouer à trois au milieu mais on peut aussi évoluer à quatre comme contre Grenoble en amical avec Lacazette ou Mimoun qui sont de bons joueurs. Pour le derby, le coach avait choisi de jouer à trois. On a des bases de la saison passée, ça aide. On se comprend presque sans se parler. Mais tout n'est pas parfait encore. On peut toujours mieux faire."

Cholet sera demain à Chouffet, pour la seconde journée. Entre la confiance et la méfiance, vous choisissez quoi ?

"Je parlerais plus de confiance mais il faut toujours rester méfiant. Cholet a aussi beaucoup changé. J'ai eu des échos de leur match contre Bourg (0-0) par Quentin Lacour, il faut s'attendre à pas mal de duels. On va devoir monter d'un cran là-dessus. Mais on sera à la maison et on voudra faire plaisir à notre public, même si la capacité d'accueil est limitée par les conditions sanitaires actuelles. Le huis-clos que l'on a vécu à Saint-Priest, ce n'est pas l'ambiance que l'on connait."

Justement, ce foot sans public, comment le vivez-vous sur le terrain ?

"On n'a pas fait très attention à ça, à Saint-Priest. On voulait vraiment attaquer le championnat sur une bonne note. L'absence de public, ça change un peu. C'était étrange. Pour le derby, on entendait un peu les gens présents (journaliste, dirigeants de club). Mais, le foot avec du monde, c'est quand même beaucoup mieux!"

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?