Fermer la publicité

Football/ Coupe de France : le FC Reneins-Vauxonne veut "jouer le coup à fond"

le - - Football

Football/ Coupe de France : le FC Reneins-Vauxonne veut "jouer le coup à fond"
Laura DUVOULDY

Après avoir éliminé Belleville lors du tour précédent, le FC Reneins-Vauxonne (D3) veut rééditer l'exploit face au FC Domtac (R2).

La magie de la Coupe de France, même en septembre, ça marche ! En attendant les entrées en lice de Villefranche et du Goal FC plus tard dans la compétition, le FC Reneins-Vauxonne (FCRV) est le dernier représentant du Beaujolais rouge à faire de la résistance. Ce dimanche (15 h), sur la belle pelouse de Saint-Georges-de-Reneins, l'émotion va certainement monter d'un cran encore avec la réception du FC Domtac, équipe de Régional 2.

Pour en arriver à ce 3e tour, l'équipe entraînée par Laurent Collet (45 ans), arrivé au FCRV cet été après de multiples expériences chez les jeunes à Bourg Péronnas, l'OL, au Cascol, mais aussi à Dombes Bresse, Saint-Denis-Lès-Bourg ou encore Hurigny (71), est pourtant passée par "deux trous de souris", lors du tour de cadrage à Dardilly (2-2, 5-3 aux TAB) puis au 1er tour contre le FC Point du Jour (1-1, 4-3 aux TAB).

Mais le week-end dernier, dans le derby face à Belleville Saint-Jean-d'Ardières, le FCRV s'est montré à la hauteur de l'événement en créant la surprise (victoire 3-0) malgré les trois divisions d'écart. "J'avais eu des informations sur la façon de jouer de Belleville. On s'est donc calqué sur eux avec un plan de jeu bien établi et un système en 4-4-2. Je voulais densifier le milieu de terrain et défendre en bloc, car je savais que nous n'aurions pas la possession. On est resté concentré sur notre jeu et on a lancé des attaques rapides en contre. Et ça a marché. C'est un match plus que réussi", soutient Laurent Collet.

Schéma de jeu inchangé

Face à Domtac, dont le niveau sera encore supérieur, l'entraîneur annonce sans surprise qu'il ne changera pas ses plans. "Ce sera encore plus difficile que lors du tour précédent. La marche est encore plus haute mais sur un match, tout est possible. On va jouer le coup à fond à condition de rester concentrés, car à la moindre erreur de notre part, on va la payer cash", assure celui qui ne pouvait pas rêver mieux pour ses débuts au FCRV.

Alors qu'il a découvert les membres de son effectif il y a un mois seulement, Laurent Collet se montre déjà conquis par la qualité de son équipe. "C'est une belle surprise. Elle n'a pas le niveau d'une D3. Offensivement, nos attaquants peuvent faire mal à nos adversaires. Et le groupe montre un bel état d'esprit et beaucoup de mentalité. On peut faire de belles choses…"

David Duvernay

Correspondant local de presse




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer