AccueilSPORTSFootballFootball/CFA - Le FCVB réussit son décollage

Football/CFA - Le FCVB réussit son décollage

"Elle fait vraiment du bien, celle-là !" Samedi soir, à Chouffet, du médecin du club au président, en passant par le capitaine et l'entraîneur du FCVB, tout le monde n'avait que ces mots-là en tête.

SPORTSFootball Publié le ,

La victoire. Peu importe la manière. Peu importe l'adversaire. Peu importe les noms des buteurs. Peu importe le score. Trois matches, trois revers. Ça fait toujours désordre pour commencer une saison, tout au fond de la classe. Dernier, le FCVB ne l'avait pas été depuis des lustres. La lumière est revenue à Chouffet. Le bonnet d'âne peut finir à la poubelle. 2-1, deux buts de Fostier (juste avant la pause au bout d'une première période maussade) et Odin, remplaçant tranchant (81e, 2-0), qui, quasiment sur son premier ballon, a fait le boulot, ont suffi pour faire plier Jura-Sud. Mais les Jurassiens sont revenus à 2-1, en toute fin de rencontre. Le sentiment de la peur ? Pas vraiment. A dire vrai, le FCVB, sans être flamboyant (mais est-ce utile à ce moment de la saison ?), s'est donné de l'air. Son chantier collectif est bien plus en avance que son vestiaire en chantier (à quand la fin des travaux ?). Les joueurs de Paillot ont beaucoup de mérite sur ce point. La précision, l'efficacité, ce sera pour plus tard La réalité. Il va falloir faire preuve d'indulgence avec cette formation caladoise. L'inexpérience est patente. Les tigres locaux manquent encore de mordant mais c'est le lot des escouades juvéniles : apprendre et surtout ne jamais faire preuve de suffisance. En somme, tout donner, selon ses moyens. Sur ce thème, le FCVB est bien dans son élément. Une équipe qui va grandir. Devant, pour faire mal, Ras est revenu. Il a apporté vivacité. La précision, l'efficacité, ce sera pour plus tard. Odin, le petit nouveau, a marqué et surtout défensivement, souvent avec du courage, sur coup de pied arrêté, Villefranche n'a pas tremblé. L'image du match parmi tant d'autres. 78e minute de jeu : Antoinat s'arrache pour revenir et tacler le latéral jurassien Saidou, le long de la ligne de touche. Applaudi comme sur une action de but. Le capitaine du FCVB aura beaucoup donné. Comme tous les autres. A Sochaux, ce week-end et surtout en réception de la réserve de l'Olympique Lyonnais, le 21 septembre, ce ne sera pas plus simple. Mais pour l'heure, le décollage est réussi. C'est déjà ça.

Ralph Neplaz Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?