AccueilSPORTSFootballFootball/CFA - FCVB : le réveil a bien sonné !

Football/CFA - FCVB : le réveil a bien sonné !

Il suffit de peu pour revoir le soleil.

SPORTSFootball Publié le ,

Le FC Villefranche a gommé une partie des nuages qui avaient sérieusement plombé son début de saison. En empilant plus de revers (quatre) que de bons points, au cours des cinq premières journées, les Caladois étaient collés au fond du classement sans que pour autant il y ait "le feu au lac" aux dires de leur entraîneur. Il n'empêche, une nouvelle gamelle à la maison aurait fait désordre. Cela ne s'est pas produit. Pour sortir du tunnel dans lequel le FCVB s'était mis, il aura fallu le concours de pâles réservistes lyonnais pourtant portés par les talents supposés de Benzia, Sar, Kone, Labidi, Bahlouli. Mais ce serait un raccourci de se limiter à ce constat. Si Villefranche l'a emporté, c'est aussi et surtout parce que les Caladois ont retrouvé la fluidité et la précision qui, jusqu'ici, leur avait fait défaut. En un peu plus d'une heure de jeu, samedi dernier, le verdict était indubitable : 3-0, doublé de Castillo, un lob du fringant Ras et le tour est joué. Lyon sauvera l'honneur sur penalty de Benzia au bout de son propre ennui, provoqué par le malheureux Arbia (exclu). 3-1.

Ndiaye : "Un beau spectacle"

Un supporter caladois, tout à sa joie, dira : "Le tigre a bouffé le lion ce soir, vous aurez besoin de deux pages pour raconter tout ça !" Pas tant que ça. Il faut relativiser la portée d'un tel réveil. Exister en CFA, c'est souvent manier la continuité avec dextérité. Sur ce point, les Lyonnais auront touché le fond, au grand dépit de Gilles Rousset, le formateur de l'OL venu faire passer quelques messages, sur la pelouse de Chouffet : "Le score est plutôt flatteur pour nous. Quand on est aussi peu concerné par un match, à quoi voulez-vous prétendre ?" A rien. Et ça s'est vu. En face, collectivement, le FCVB discipliné, déterminé, a joué juste, à l'instar du milieu Ndiaye, revenu au zénith de sa forme, après avoir débuté la saison sur le banc?: "Cela m'a permis de me remettre en question, de bosser. On a fait un super match. On a pris du plaisir, on s'est procuré beaucoup d'occasions et montré un beau spectacle au public, c'est l'essentiel". Parfait pour poser un premier pied en Coupe de France ce dimanche à Marcy-l'Etoile (DHR). Sans trébucher ?

Ralph Neplaz
Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?