AccueilSPORTSFCVBFootball Barrages Ligue 2/FCVB-QRM : Il faudra un exploit en Normandie !

Football Barrages Ligue 2/FCVB-QRM : Il faudra un exploit en Normandie !

Battu par Quevilly-Rouen-Métropole lors d'une première manche des barrages qui lui a échappé, en seconde période (1-3), Villefranche devra sortir un gros match, dimanche en Normandie au retour, pour grimper en Ligue 2.
Football Barrages Ligue 2/FCVB-QRM : Il faudra un exploit en Normandie !
FRANCK CHAPOLARD - Khous, Elisor, Dabasse et Taufflieb auront tout tenté ce mardi soir devant leur public. En vain.

SPORTSFCVB Publié le , RALPH NEPLAZ

Mardi 24 mai. Barrages aller/Ligue 2. A Villefranche, au stade Armand Chouffet, Quevilly-Rouen-Métropole bat FC Villefranche-Beaujolais 3-1 (1-1). Buts : Elisor (28esp) pour Villefranche; Soumare (30e, 74e), Padovani (79e), pour QRM. Arbitre M. Abdelatif Kherradji. Avertissement : Flegeau (7e), Della Maggiore (57e), Khous (79e) à Villefranche; Padovani (27e), Sangare (41e), Sidibe (57e), Gbelle (60e), Cissé (84e) à QRM. Environ 3000 spectateurs. Composition du FCVB : Bouet – Romany (Injai, 84e), Bokele, Flegeau – Bonenfant, Khous, Sergio (c), Nirlo, Taufflieb (Antunes, 88e) – Elisor, Dabasse. Entraîneur : Hervé Della Maggiore. Composition de QRM : Lemaitre – Bansais (Dekoke, 80e), Padovani, T. Cissokho, A. Sissoko – Gbelle (Jozefzoon, 90e), Sidibe (Cissé, 80e), Sangare, Sabaly (Belkorchia, 67e) – Soumaré (Bahassa, 90e), Nazon, Entraîneur : Fabien Mercadal.

Dimanche, ce sera une autre paire de manche. Un autre défi. A la hauteur de l'enjeu : ces quatre-vingt-dix minutes ou plus qui restent pour renverser la situation, se construire trois buts d'écart, gagner 4-2, bref, réaliser au stade Diochon de Quevilly, le genre de match qui ouvre les portes de la Ligue 2. Parce qu'il faudra un exploit aux Caladois en Normandie, après avoir manqué la première rampe de lancement d'un double duel qui comme prévu, avec le poids du but à l'extérieur qui compte double, a été parsemé de pièges dont on croyait les Caladois capables de les éviter, assis sur une possession qui est la marque de fabrique de leur route en National, ces derniers mois voire même plus tôt dans leur saison.

Elisor avait dessiné l'espoir

Ils n'ont pas renié leurs principes, et ça, ce n'est pas rien quand arrivent ces confrontations où tout se joue sur un fil, surtout en première période, quand une fois dépassé la première demi-heure de crispation, le FCVB a su trouver les bons espaces, dans le dos de la défense normande, à l'instar de cette passe de Sergio pour la profondeur d'Elisor accroché par Padovani (27e). En transformant lui-même le pénalty qu'il avait provoqué, à mi-hauteur de Lemaitre et en force pour ouvrir le score (1-0, 28e), Elisor a mis le train caladois sur de bons rails, avant que QRM, quasiment dans la foulée, n'égalise par ce diable de Soumaré sur un gros cafouillage dans la surface de Bouet, qui pour son retour n'aura pas manqué de labeur (1-1, 30e) et de réussite aussi (le long coup-franc de Gbelle, que personne ne toucha mais qui finissait sur la barre de Bouet à la 45e). Est-ce à cet instant que les Caladois ont mesuré tout ce qui pouvait les séparer du 18ème de Ligue 2 dans ce premier round des barrages qui allait tourner en faveurs des Normands, peu après ?

Trois buts normands comme des coups de poignards

On n'affirmera pas pour autant que cette équipe de Quevilly, au-delà de son efficacité sur coup-pied-arrêtés ou de sa propension à jouer les transitions comme d'un couteau aiguisé, a surclassé le FCVB mais l'équipe du coach Fabien Mercadal en misant sur une dimension athlétique supérieure, a attendu son heure pour frapper juste et profité du manque de justesse technique ou du manque de réussite du FCVB, en seconde période, malgré de vrais temps forts : Bonenfant choisissant le centre au lieu de frapper après avoir pris un très bon appuis avec Dabasse (58e), Dabasse et sa volée superbe sur la transversale (70e), Khous, intelligemment ayant soigné sa remise.

Se relever, vite, d'ici dimanche...

A la clé deux buts comme des coups de poignards pour les pensionnaires de Ligue 2 : par Soumaré, sur une remise de Sidibe à la suite d'un long coup-franc de Gbelle, au bénéfice d'un contre favorable pour donner l'avantage à QRM (1-2, 74e) puis le capitaine Padovani, de la tête sur corner (1-3, 79e) pour prendre le large et gommé son implication sur le pénalty du 1-0, plus tôt. On regrettera, côté caladois, cette balle ultime de 3-2 signée Elisor, butant sur un double arrêt de Lemaitre, dans les arrêts de jeu. Cela aurait sûrement dessiné une autre forme d'attente d'ici dimanche. Jour de la seconde manche des barrages pour l'instant défavorables aux Caladois.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?