AccueilSPORTSFCVBFootball : Alexandre Germain, un caladois en quarts de finale de la coupe du monde !

Football : Alexandre Germain, un caladois en quarts de finale de la coupe du monde !

Le kiné du FC Villefranche-Beaujolais, rattaché à l'équipe de France cet été en Russie, vit une aventure hors norme. Vendredi, il sera sur le banc face à l'Uruguay après avoir célébré la victoire, hier, face à l'Argentine de Messi (4-3) en huitièmes de finale.
Football : Alexandre Germain, un caladois en quarts de finale de la coupe du monde !
DR - Le kiné du FCVB, à droite, a laissé un temps les Jasse, Lemb et autres M'Madi pour suivre le destin des Pogba, Griezmann

SPORTSFCVB Publié le ,

C'est une histoire comme on en vit une fois, parfois, dans une vie. Participer à une coupe du monde, au sein d'une équipe nationale. C'est l'histoire que vit actuellement Alexandre Germain, un des kinés de l'équipe de France qui d'ordinaire suit la marche des joueurs du FCVB. Une année en dehors du temps, et qui restera. Au printemps dernier, lorsque nous étions partis à sa rencontre, pour évoquer son parcours, à la Clinique de la Sauvegarde, son lieu d'exercice en semaine, il avait formulé ce double-vœu qui peu à peu commence à prendre une belle tournure : "En début de saison quelqu'un m'avait demandé ce que l'on pouvait me souhaiter de mieux. J'avais répondu que la plus belle chose qui puisse m'arriver serait une montée en National avec Villefranche et ensuite un titre de champion du monde avec la France". Puis il avait ajouté : "Une montée en National me donnerait autant de joie qu'une victoire en coupe du monde parce que c'est une histoire collective. L'aventure humaine reste la même". Peu de temps après, le FCVB avait glané sa montée en National, laissant son kiné Alexandre Germain vivre la suite de ses vœux 2018 en Russie. Et hier a été ce qui ressemble fort à une page d'Histoire de plus pour l'équipe de France, ce huitième-de-finale irrespirable et victorieux face à l'Argentine de Messi (4-3) dominé par le phénomène Mbappé.

"On aime bien les sud-américains…"

D'aucuns ont songé à la naissance d'une équipe, Alexandre Germain, au Kazan Arena, a vécu ce huitième de feu au plus de la révolte française. Et le soir, rendu au soulagement d'une marche de plus, gravie, il a confié ceci, le regard tourné vers l'Uruguay, vendredi en quarts-de-finale : "On vient de vivre un énorme match face à l'Argentine. On avance match par match. On va le faire!" La tentation d'évoquer l'atmosphère de ce France-Argentine dominait encore, cependant. La grinta, la rage, l'agressivité des héritiers de Maradona, qu'en a-t-il pensé ? C'était un combat de plus, sur une route tracée par Deschamps. Germain de souligner : "C'était une belle ambiance en effet, avec tous ces argentins dans le stade. Mais on était préparé à ce contexte." La sensation que la France jouait à l'extérieur, en terre hostile : "Effectivement, c'était hallucinant. Mais on avait déjà vécu cela face au Pérou (1-0) en phases de groupe. On aime bien les sud-américains…" Prochaine escale sud-américaine ce vendredi Nijni Novgorod, face à l'Uruguay. L'histoire continue…

Ralph Neplaz

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?