AccueilLOISIRSCinémaFestival cinéma à Villefranche : quinze avant-premières et de nombreux invités

Festival cinéma à Villefranche : quinze avant-premières et de nombreux invités

Les Rencontres du cinéma francophone se dérouleront du 7 au 13 novembre aux 400 Coups. Un programme qui fait la part belle au lien entre littérature et cinéma. Certaines étapes de la fabrication d'un film sont abordées au travers de longs métrages.
"Arrête avec tes mensonges" de Olivier Peyon. Adaptation du roman éponyme de Philippe Besson.
Michael Crotto - "Arrête avec tes mensonges" de Olivier Peyon. Adaptation du roman éponyme de Philippe Besson.

LOISIRSCinéma Publié le ,

L'association l'Autre cinéma, organisatrice des 27es Rencontres du cinéma francophone Villefranche Beaujolais Saône, en partenariat avec Les 400Coups, a concocté un programme dense et riche. En effet, il sera proposé, tout au long de la semaine, 23 films en provenance de pays francophones. Parmi eux 15 avant-premières dont 7 films en compétition pour le Prix du jury des spectateurs et 4 films sur les 7 pour le Prix des lycéens. Outre ces avant-premières, seront projetés : 2 films jeune public, un film de patrimoine, une sélection de six courts-métrages issus de l'édition 2022 du festival du film court francophone de Vaulx-en-Velin et plusieurs séances de quatre films sortis récemment en salle. "De quoi satisfaire tous les publics avec des fictions, deux documentaires et un film d’animation à partir de 10 ans", indique l'Autre cinéma. "La semaine sera très prometteuse également avec l'accueil de quatorze invité.e.s occupant diverses professions dans le milieu du cinéma", ajoute Jérémy Sulpis", coordinateur de l'Autre cinéma. Ce festival est aussi important pour le côté médiation avec les publics scolaires. Nous recevrons plus de 350 élèves de la région (écoliers et lycéens)".

Des trajectoires de vie

Deux thématiques sont présentes dans plusieurs films sélectionnés : les liens entre littérature et cinéma et certaines étapes de la fabrication d'un film sont abordées au travers de plusieurs films sélectionnés (auditions, écriture de scénario, tournage...) "La programmation comprend aussi de magnifiques portraits d’adolescents, d’adultes jeunes ou matures issus de divers milieux sociaux, évoluant dans des environnements différents, des pays différents avec leurs trajectoires de vie, leurs histoires, pour nous faire réfléchir, rêver et nous rappeler qu'il y bien des manières d'appréhender le monde". souligne Sylviane Llobell, co-déléguée des Rencontres.

Les 7 films en compétition

Le coup d'envoi du festival sera donné le lundi 7 novembre à 20 h avec "les Pires" de Lise Akoka et Romane Gueret. Un tournage va avoir lieu cité Picasso, à Boulogne-sur-Mer, dans le nord de la France. Lors du casting, quatre ados, Lily, Ryan, Maylis et Jessy sont choisis pour jouer dans le film. Dans le quartier, tout le monde s’étonne : pourquoi n’avoir pris que "les pires" ? "Les réalisatrices revisitent le film social en y instaurant plusieurs niveaux de lecture".

i© Les films Velvet -"Les Pires" de Lise Akoka et Romane Gueret : film d'ouverture.

On reste dans le registre social avec "Si tu es un homme", documentaire de Simon Panay, projeté mardi 8 novembre à 18 h. "Ce jeune réalisateur, fils de vigneron, habite le Mâconnais. Il est l'auteur de nombreux courts métrages documentaires. Il s'est pris de passion pour le Burkina Faso grâce aux échanges entre son lycée et ce pays, rapporte Sylviane Llobell. Il a vécu dans ce pays et s'est beaucoup intéressé aux mines d'or. Son premier long métrage documentaire, qu'il présentera mardi 8 novembre à 18 h, évoque le travail des enfants dans une mine d’or au Burkina Faso".

Dans "Arrête avec tes mensonges" (mardi 8 novembre à 20 h 30 ) adaptation du roman éponyme de Philippe Besson, Olivier Peyon met en scène Stéphane Belcourt, écrivain célèbre, qui retourne dans la région où il a grandi après 30 ans d'absence. Le choc est d'autant plus grand quand il croise un jeune homme, sosie de son premier amour de 17 ans, qui se révèle être le fils de celui-ci. "Plein de souvenirs vont remonter à la surface , commente Sylviane Llobell.

Habib, la Grande Aventure : "Une comédie intelligente"

Le thème du cinéma sera abordé dans "Habib, la grande aventure" de Benoît Mariage. Il sera projeté mercredi 9 novembre à 20 h30 : "Le synopsis tourne autour d'un acteur qui enchaîne les petits films sans envergure. Mais son grand rôle arrive : ce sera au théâtre dans une adaptation de la vie de Saint-François d'Assise, rapporte Jérémy Sulpis. Seulement sa famille, d'origine marocaine, ne comprend pas cette soudaine crise de spiritualité catholique. Tiraillé entre les fins de mois difficiles et un metteur en scène prétentieux, il doit par ailleurs faire face au retour inopiné de son père, accompagné d'une nouvelle épouse bien trop jeune. Et tout cela se complique encore lorsqu'il décroche un rôle le temps d'une scène avec Catherine Deneuve""Une comédie intelligente", souligne la co-déléguée des Rencontres.

© Dayliht Films- "Habib, la Grande aventure " de Benoît Mariage.

Elle décide de toute quitter pour partir pêcher dans le grand nord

Dinara Droukarova, réalisatrice du film "Grand marin", librement adapté du roman éponyme de Catherine Poulain, emmènera le public mercredi 9 novembre à 18 h dans une histoire extraordinaire : Lili, 35 ans décide de tout quitter pour partir pêcher dans le Grand Nord. Dans ce monde d'hommes, elle va faire face à la peur, à l'épuisement physique, au déchaînement de la nature. "Elle va surtout faire face à elle-même et conquérir une liberté sans égal"…Ce film fera l'objet d'une projection à la Maison d'arrêt de Villefranche.

©Slot Machine- "Grand marin de Dinara Droukarova.

Puis Philippe Lioret, déjà venu aux Rencontres, viendra présenter jeudi 10 novembre à 20 h 30 "16 ans" dont le synopsis est le suivant : Nora et Léo se rencontrent le jour de la rentrée en classe de seconde. Leurs regards s’enchâssent et tout est dit. Le frère de Nora, manutentionnaire à l’hypermarché local, est accusé de vol et viré sur-le-champ. Le directeur de l’hypermarché c’est Franck, le père de Léo. Les deux familles s’affrontent, les différences s’exacerbent et le chaos s’installe. Les vies de Nora et Léo s’embrasent.

"De grandes espérances" : "Les coulisses du monde politique"

"Dans le film "De grandes espérances" (le 11 novembe à 20 h 30), le réalisateur, Sylvain Desclous, nous tient en haleine jusqu'au bout. On voit les coulisses du monde politique, les enjeux de pouvoir, mais pas que : des relations père-fille sont finement traitées, observe Sylviane Llobell". Tout juste diplômée de Sciences Po, Madeleine part préparer les oraux de l'ENA en Corse avec Antoine, son amoureux, avec qui elle partage des convictions politiques très à gauche. Sur une petite route déserte, une rencontre imprévue va sceller leur destin.

© Sésame Films. "De grandes espérances" de Sylvain Desclous.

Les autres films en avant-première

En plus des sept films en compétition, des séances spéciales sont proposées (synopsis, dates et horaires sur www.autre cinéma.fr) : "Le Bleu du Caftan" de Maryam Touzani : ""Sous les figues" de Erige Sehiri ; "Noémie dit oui" de Geneviève Albert ; "Le Marchand de sable" de Steve Achiepo. "Le Cours de la vie" de Frédéric Sojcher. D'autres films seront en salle au moment du festival "La Mif" de Frédéric Bailif ; "Reprise en main" de Gilles Perret (lire encadré) ; "Close" de Lukas Dhont" ; "L'origine du mal" de Sébastien Marnier.

Frédéric Mercier à la Médiathèque

La sélection 2022 met en valeur les liens étroits entre cinéma et littérature avec aussi la conférence du critique de cinéma Frédéric Mercier "Qui a peur de Georges Simenon ? ", à la médiathèque de Villefranche. Frédéric Mercier proposera également une analyse/débat autour du film "Panique" réalisé par Julien Duvivier en 1946 et issu d’un roman de Georges Simenon. Quatre autres longs-métrages en avant-premières de cette sélection sont tirés d’ouvrages littéraires récents.

Parmi les autres temps forts, on notera le film d'animation pour tout public "Interdit aux chiens et aux Italiens" d'Alain Ughetto, la carte blanche à Valérie Ganne, présidente du jury, qui a choisi de présenter le documentaire "Mauvaises Filles"de Emerance Dubas

Soirée de clotûre et remise des prix à 17 h 30

Ce sera le dimanche 13 novembre en présence des membres du jury, de leur présidente Valérie Ganne et des élèves représentant le jury des lycéens, suivi de l'avant-première du film :"Les Amandiers" de Valéria Bruni-Tedeschi.

En attendant le festival : séance exceptionnelle en présence de Gilles Perret

Le 4 novembre à 20 h l'Autre cinéma propose la projection du film "Reprise en main" de Gilles Perret. Il est l'auteur de nombreux documentaires dont la plupart sont sortis en salle. Le synopsis de "Reprise en main" est le suivant : Cédric, ouvrier passionné, travaille dans l’une des nombreuses entreprises de mécanique de précision de la vallée de l'Arve en Haute-Savoie. Son usine est détenue par un fonds d’investissement à la gestion calamiteuse. À l'annonce d'une revente prochaine à un autre fonds, il décide de passer à l’action. Aidé de ses copains d'enfance, il choisit de se draper en financier pour reprendre la société afin de la remettre aux mains des salariés. Une projection soutenue par le Grac et en partenariat avec Alternatiba.

PLUS D'INFOS : billetterie en ligne : www.cinema400coups.fr et au guichet.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?