AccueilSPORTSFédérale 1 : le CSV prend une première claque à domicile

Fédérale 1 : le CSV prend une première claque à domicile

Ils sont passés à côté de leur première mi-temps et cela les pénalisera sur le score final. Dimanche 15 janvier, les Ciel et Blanc ont subi leur première défaite à domicile de la saison en s'inclinant 28 à 17 face à l'Aviron Gruissanais.
Les Ciel et Blanc ont subi l'agressivité gruissanaise en première mi-temps.
Franck Chapolard - Les Ciel et Blanc ont subi l'agressivité gruissanaise en première mi-temps.

SPORTS Publié le ,

"Je suis déçu car ce match a été une réelle contre-performance", lâche l'entraîneur Ciel et Blanc, Sébastien Magnat. Après 80 minutes de combat, de fautes et de tensions, c'est la douche froide pour le CSV.

Dimanche 15 janvier, le club s'est incliné pour la première fois de la saison à domicile face à l'Aviron Gruissanais, 28 à 17. Villefranche avait déjà perdu le match aller en septembre dernier face à ce club du Sud très agressif dans son jeu.

Une première mi-temps à sens unique

"C'est inadmissible de faire une première mi-temps comme celle-ci", regrette le coach. En effet, les Caladois se sont laissés débordés durant la première période laissant passer deux essais à la 4e et à la 27e.

Les Gruissanais ont réussi à mettre du rythme et ont profité des nombreuses fautes de main des CSvistes pour prendre l'avantage. Un contexte qui a quelque peu irrité la tribune, à plusieurs reprises on pouvait entendre ici et là "réveillez-vous les gars", de la part des supporters caladois. Les hommes de Sébastien Magnat repartent donc aux vestiaires avec dix-sept points de retard sur Gruissan (20-3).

Au retour de la pause, les Caladois ont l'air de s'être réveillé. Dès le coup d'envoi de la seconde période, les CSvistes reprennent le dessus offensivement. À la 45e, une belle action collective et la défaillance de la défense gruissanaise permettent aux joueurs de Villefranche d'aller planter le premier essai du match. Le club revient alors à dix points des Sudistes et le public se remet alors à espérer.

En seconde période, une rencontre au ralenti

Néanmoins, la 50e calmera le retour en puissance de l'effectif caladois. Les Gruissanais retrouvent la faille et vont inscrire le troisième essai de l'équipe depuis le début de la rencontre. À partir de là, le match va quelque peu ralentir et la tension déjà présente en première mi-temps montera d'un cran entre les deux équipes. Noms d'oiseaux et bousculades vont s'enchainer durant plusieurs minutes avant qu'une accalmie se fasse ressentir lors du deuxième et dernier essai des Ciel et Blanc à la 63e.

Malgré tous leurs efforts, à dix minutes de la fin, la rencontre est déjà scellée, les hommes du CSV concèdent un retard de onze points sur l'Aviron Gruissanais. Ils payeront cher la contre-performance de la première période. Une défaite méritée selon Sebastien Magnat qui assure, "avec l'équipe et le staff nous allons tous nous remettre en question pour que cela ne se reproduise plus". Avec cette nouvelle défaite en championnat le CSV prend la 7e place du classement général de la poule 2.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 février 2023

Journal du02 février 2023

Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?