AccueilSPORTSFCVBFCVB : un choc pour se racheter

FCVB : un choc pour se racheter

En conférence de presse ce jeudi après-midi, Hervé Della Maggiore est revenu sur la défaite à Sedan et la blessure de Kévin Renaut, tout en se projetant sur le choc du haut de tableau face à Laval ce vendredi (19 h) pour le retour du FCVB à Chouffet.
FCVB : un choc pour se racheter

SPORTSFCVB Publié le ,

La blessure de Kévin Renaut, "un coup dur"

Sans surprise, la grave blessure de Kévin Renaut, a fait l'objet de la première question posée à l'entraîneur du FCVB, ce jeudi lors de la conférence de presse. Alors qu'il revenait tout juste de l'infirmerie (mollet), le défenseur caladois a été victime d'une rupture du ligament au genou ce début de semaine, lors d'une séance d'entraînement sur le terrain synthétique. "C'est un gros coup dur évidemment. Le groupe est très peiné pour lui. Pour le staff, c'est aussi compliqué par rapport à son rôle au sein de l'équipe. On peut relativiser du fait qu'il ait eu peu de temps de jeu. Mais nous étions heureux de le retrouver car il est important pour le groupe", a réagi l'entraîneur.

Quelles solutions choisir pour suppléer sa longue absence jusqu'à la fin de saison ? Hervé Della Maggiore n'a pas caché avoir été grandement sollicité cette semaine, "par 20 agents par jour. Des possibilités, il y en a beaucoup. Mais recruter n'est pas mon idée. Nous avons fait sans Kévin. Je garde toute confiance en mon groupe."

La défaite à Sedan

Une semaine après, le revers concédé à Sedan (1-2) reste encore en travers de la gorge du technicien caladois. "On a revisionné les images du match pour montrer ce qui n'allait pas. Au niveau de l'intensité, les joueurs n'ont pas respecté ce qu'on avait demandé. On a aussi manqué de complémentarité dans les automatismes. Franchement, on devait ramener un résultat de Sedan qui n'était pas transcendant. C'est le genre de match que l'on ne doit pas perdre", a commenté Hervé Della Maggiore. En s'inclinant à Sedan, le FCVB a donc vu son invincibilité en championnat (sept matchs sans défaite) s'arrêter nette. Mais l'entraîneur ne doute pas de la volonté de ses joueurs à réagir.

Le choc face à Laval

Justement, quoi de mieux qu'un choc face à Laval pour se relever de cet accident ? Ce vendredi, pour leur retour à Chouffet, les Caladois ne devront pas se louper face à l'actuel 3e du National et candidat affirmé à la montée en Ligue 2. "C'est un concurrent direct qui a de l'ambition mais on a envie de rester dans le haut du tableau nous aussi. On ne peut plus se cacher. […] Toutes les conditions seront réunies pour faire un bon match", a-t-il annoncé. Revanchards, les Caladois savent aussi qu'ils affronteront une équipe en forme, qui vient justement de faire tomber le dauphin Annecy (1-0). "C'est une équipe de qualité, qui a la même organisation que nous. Son milieu de terrain est expérimenté, composé de joueurs qui ont connu la Ligue 2. On connait leur gardien (Alexis Sauvage) et ils ont des attaquants en feu", a prévenu l'entraîneur, en citant comme exemple Geoffray Durbant, "un garçon adroit et attiré par le but" et Sébastien Da Silva. "Nous verrons comment ils joueront face à nous, peut-être en contre. On devra s'adapter et prendre notre revanche sur nous-mêmes après Sedan." En plus de Kévin Renaut donc, Hervé Della Maggiore devra se passer d'Erwan Norde (malade), mais enregistrera le retour d'Adrien Pagerie et Rémi Sergio.

David Duvernay

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?