AccueilACTUALITESFaut-il craindre une crue majeure dans les prochaines semaines ?

Faut-il craindre une crue majeure dans les prochaines semaines ?

A Belleville, il est compliqué de passer à côté.

ACTUALITES Publié le ,

Surtout si l'on fréquente de façon régulière les abords du port de la ville. En effet, depuis quelques semaines l'eau engloutit petit à petit les terres. Un phénomène de crue que l'on connaît généralement bien dans le coin. Même si on est encore très loin des niveaux historiques de 1955, où le fleuve avait atteint près de 7,5 mètres de haut. Mais aujourd'hui, l'eau culmine à presque cinq mètres, ce qui est bien évidemment au-dessus de la normale. Est-il possible de savoir si cette crue peut s'intensifier dans les semaines à venir ? Grâce aux moyens modernes, ceci n'est pas un problème. La nouveauté est de pouvoir être informés sur la teneur des crues grâce à internet. Pour avoir une idée spécifique de l'état de ces dernières, il suffit de se rendre sur le site de Météo France. Un bulletin "Vigicrues" y est mis à jour deux fois toutes les vingt-quatre heures pour évaluer le niveau de l'eau actuel, mais aussi avoir un détail de son évolution. On se rend compte qu'à Mâcon (ville référent pour le Val de Saône), l'eau est passée de 3,5 à presque 5 mètres en une semaine. Une montée qui n'affole pourtant pas les prévisionnistes. Car selon la carte "Vigicrues", le niveau de vigilance dans la région est jaune au jour du 24 décembre. Ce qui sous-entend un risque de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs. Mis en place au niveau départemental, le "réseau de prévision des crues" permet en l'occurrence de tenir informés de façon ponctuelle les élus locaux. En cas de risques pour la sécurité des habitants, une alarme peut être déclenchée et des mesures prises en conséquence. Pour l'heure, il n'y a en revanche pas de raison de s'affoler…
Le 25 décembre, et selon le site de Météo France Vigicrues, il était noté une stabilisation pour la Saône à Mâcon, Trévoux et Couzon-au-Mont-d'Or. Le niveau de vigilance est jaune au jour du 26 décembre.

Simon Alves
Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?