AccueilACTUALITESFace à la sécheresse, l'agriculture n'est pas à la fête

Face à la sécheresse, l'agriculture n'est pas à la fête

Aucune filière n'est épargnée dans le Beaujolais Val-de-Saône.
À Quincieux, il y a un mois, les maïs souffraient déjà de la sécheresse.
©David Duvernay - À Quincieux, il y a un mois, les maïs souffraient déjà de la sécheresse.

ACTUALITES Publié le ,

La sécheresse n'épargne personne en cet été 2022. Surtout pas le monde agricole. Un symbole fort, parmi d'autres. Ce week-end, "L'Agriculture du Rhône s'invite au lac des Sapins" aura lieu à Cublize. Pourtant, jusqu'à ce mardi 16 août, des doutes pesaient sur la tenue de cet événement. Après de fortes négociations, les organisateurs ont finalement obtenu le feu vert de la préfecture du Rhône, à condition qu'une équipe du SDMIS soit en permanence présente au bord du lac, afin de prévenir tout risque. "Sans cette parenthèse climatique de ces jours, nous n'aurions pas pu organiser la fête", reconnaît Pascal Girin, président de la chambre d'agriculture du Rhône.

Si l'accalmie climatique permettra donc aux agriculteurs de retrouver le grand public ce week-end, la sécheresse continue de mettre à mal l'ensemble des cultures, toutes filières confondues. Fin juillet, alors que les températures frôlaient les 40°, Gilbert Bourricand, céréalier à Quincieux, assuraient que la sécheresse, combinée aux fortes chaleurs, commençaient à peser sur les cultures céréalières. "On sort d'une année 2021 favorable pour le maïs. Cette année, on galère… Et nous pouvons nous estimer heureux d'avoir pu irriguer. Dans d'autres secteurs, ils ne peuvent pas." Gilbert Bourricand annonçait des rendements en baisse, tandis qu'au lendemain de notre visite sur son exploitation, le Val-de-Saône passait en alerte, avec des restrictions sur l'irrigation.

Ce mercredi 17 août, Pascal Girin rapporte une situation globalement inchangée sur les disponibilités en eau. "C'est toujours aussi compliqué pour les eaux superficielles et souterraines. Nous avons néanmoins réussi à obtenir une dérogation pour le maraîchage en Val-de-Saône", déclare l'éleveur qui venait de participer au comité sécheresse départemental, comme chaque semaine.

Des stocks de fourrage déjà entamés en élevage

De leur côté, les éleveurs aussi ont pu obtenir des adaptations, notamment pour l'abreuvement de leurs animaux. Mais les zones d'élevage souffrent ardemment de la sécheresse "et même les précipitations de ces jours ne permettront pas de l'endiguer, rapporte Pascal Girin, les services de Météo France, avec qui nous avons échangé, n'étant pas optimistes pour la suite".

Conséquence directe de cette sécheresse, la production de lait est en baisse et les prix vont augmenter, dans un contexte géopolitique tendu, où le prix des matières premières flambe, selon le président de la chambre d'agriculture. "Dans certaines régions comme en Savoie, on parle déjà de pénurie, avec un tiers des volumes manquant pour produire du reblochon et du beaufort", dit l'éleveur, confirmant que les stocks de fourrages prévus pour l'hiver prochain sont déjà utilisés par bon nombre de ses homologues.

Face à cette situation loin d'être inédite, la question de l'eau revient forcément au milieu du pré… Et Pascal Girin déplore que des projets de retenue collinaire dans le département soient au point mort, "On entend des prises de parole de la part d'élus et représentants de l'État. Mais je m'interroge fortement. J'espère que nous tirerons les leçons de cet événement climatique. Je suis favorable à la mise en place d'un groupe de travail sur ce sujet, qui réunirait la profession, l'État, les collectivités ou encore les gestionnaires de réseau".

Le 12 août dernier, dans un communiqué commun, la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs du Rhône ont demandé "la mise en place d'une politique de gestion de l'eau cohérente et permettant aux productions alimentaires de perdurer pour maintenir la souveraineté alimentaire." Ce dimanche à Cublize, sur les coups de 11 h, il est fort probable que la sécheresse et ses conséquences sur l'agriculture ne manquera pas d'alimenter les discours de l'inauguration de la fête de l'agriculture du Rhône…

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 06 octobre 2022

Journal du06 octobre 2022

Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?