AccueilACTUALITESFaits divers / JusticeEtat d'urgence : une perquisition aussi à Anse

Etat d'urgence : une perquisition aussi à Anse

L'opération s'est déroulée en toute discrétion.
Etat d'urgence : une perquisition aussi à Anse
Martine BLANCHON - C'est dans cet immeuble de l'avenue Lamartine qu'aurait eu lieu la perquisition.

ACTUALITESFaits divers / Justice Publié le ,

Outre Belleville, Saint-Jean-d'Ardières et Villefranche, une perquisition administrative a également eu lieu à Anse en milieu de semaine dernière. Dans le cadre de l'état d'urgence, les pouvoirs publics multiplient partout en France les investigations en lien avec les individus radicalisés et les réseaux islamistes.

Cette fois-ci, les policiers auraient investi un appartement situé avenue Lamartine. Contactées, la brigade de gendarmerie locale et la compagnie de gendarmerie de Villefranche n'ont pas démenti l'information, mais renvoyé à la préfecture du Rhône pour toute communication. Ce mercredi soir, dans l'attente d'une réponse de cette dernière, nous ne disposons pas d'informations plus précises sur les résultats de cette perquisition.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?